Accueil Chronique de concert Fun Lovin' Criminals
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Fun Lovin' Criminals

Fun Lovin' Criminals en concert

Alhambra - Paris 12 mars 2016

Critique écrite le par



A l'Alhambra, on aura quasiment autant entendu Fun Lovin' Criminals que Bob Marley et ZZ Top ! La raison, un ampli qui se crashe peu après l'entracte.

Car on avait eu droit auparavant à une présentation intégrale de "Come find yourself", un album qui fête ses 20 ans et qui est une pierre angulaire du milieu des années 90 - une alchimie de rock, de funk et de hip-hop dont seuls les new-yorkais ont le secret. Certes avec quelques rides et kilos en plus, Huey et ses deux acolytes ont toutefois toujours le sens de l'humour qui les caractérise et la répartie qui va avec. Ravis de fêter à Paris la dernière date de leur tournée européenne (le concert était initialement prévu au Bataclan) ils avaient déjà anticipé ce moment avec quelques verres avant de gagner les planches et poursuivront leur consommation de breuvages variés tout au long de la soirée.

Égrenant les 13 morceaux de l'album célébré, que des pépites finalement, on se rend compte alors que le trio n'a pas eu le succès escompté :
Trop dilettante ? (souvenir d'une date annulée au dernier moment à Nantes lors du festival des Inrocks en 1996 pour leur première venue car trop stones)
Trop irrégulier ? (le second album "100% Colombian" tenait bien la route puis progressivement un morceau de temps en temps gagnait à être connu). Trop losers ? Toujours étonnant de voir, suivre et apprécier un combo qui vieillit plutôt bien mais perd peu à peu sa base, sans avoir eu le tube, la musique de pub ou ce je ne sais quoi qui fait qu'un groupe reste au top.

Après l'interlude, où on nous servit "Is this love" et "Gimme all your lovin'", le show prit donc une autre tournure, s'étant encanaillé encore davantage, cela commençait à être difficile de suivre le trio, même si l'ode à Barry White fait toujours son petit effet, un problème technique entraîna le départ des FLC et une prog en boucle, pour patienter, du héros jamaïcain et des barbus texans, et on commençait à interroger sur la suite...

Les Criminals reviendront sur scène mais écourteront la fin du set, il se faisait tard, tout en saluant chaleureusement le public à la fin.
Alors que le public avait en partie quitté l'Alhambra, ils reviendront pourtant jouer quelques notes avant un clap de fin définitif.

Fun Lovin' Criminals : les dernières chroniques concerts

Dour Festival : General Elektriks + High Tone + Fun Lovin' Criminals + Atari Teenage Riot + Melissa Auf Der Maur + The Sonics + Monotonix en concert

Dour Festival : General Elektriks + High Tone + Fun Lovin' Criminals + Atari Teenage Riot + Melissa Auf Der Maur + The Sonics + Monotonix par Odliz
Dour - Belgique, le 18/07/2010
Dour, c'est fantastique. Surtout son fléchage. Après avoir donc suivi le fléchage vert à travers toute la ville, le comté et la campagne avoisinante, déniché le stade local où... La suite

Frank Black And The Catholics + Fun Lovin' Criminals + Eagle Eye Cherry (Free Wheels 2001) par Pierre Andrieu
Free Wheels Cunlhat (63), le 17/08/2001
Le Free Wheels est un "Bike show-rock festival" qui a lieu depuis 14 ans dans un petit village auvergnat : Cunlhat. Il est organisé par les délicats Hell's Angels. Souvenez-vous, Altamont en 1969, le noir poignardé devant la scène où jouaient les Rolling Stones, c'était eux. Des gens charmants appréciés principalement en Auvergne pour les... La suite

Alhambra - Paris : les dernières chroniques concerts

Kaiser Chiefs en concert

Kaiser Chiefs par Samuel C
L'Alhambra - Paris, le 03/02/2020
"Nous sommz (sic) Kaiser Chiefs" : Ricky Wilson présente chaque membre du groupe en français et rappelle que le nouvel album se nomme "Canard". Un chien de chasse illustre... La suite

Radio Birdman + Nashville Pussy en concert

Radio Birdman + Nashville Pussy par Samuel C
Alhambra - Paris, le 17/10/2018
Double affiche à l'Alhambra avec Radio Birdman et Nashville Pussy : deux versants du rock. Les premiers, Australiens, ont dépassé la soixantaine et réalisé quelques singles et... La suite

The Melvins - Shitkid en concert

The Melvins - Shitkid par Samuel C
Alhambra - Paris, le 02/10/2018
3 longues années après leur dernier passage parisien au Bataclan, les Melvins effectuaient leur grand retour dans la capitale au sein d'une Alhambra archi-complète et bouillonnante... La suite

Mercury Rev en concert

Mercury Rev par Samuel C
Alhambra - Paris, le 25/09/2018
"Deserter's songs" est un des plus grands disques parus en 1998. 20 ans plus tard, Grasshopper et Jonathan Donahue, respectivement guitariste et chanteur de Mercury Rev, ont décidé... La suite