Accueil Chronique de concert Gablé (Festival Clap Your Hands 2013)
Mardi 11 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Gablé (Festival Clap Your Hands 2013)

Gablé (Festival Clap Your Hands 2013) en concert

Le Café de la Danse - Paris 18 Avril 2013

Critique écrite le par



Dans le cadre de la 3ème édition du festival Clap Your Hands organisée par la formidable équipe du Café de la Danse, j'ai pu voir ce jeudi 18 Avril 2013 dans ce même lieu Gablé, un groupe totalement atypique, original, étonnant et barré. C'est que le trio est aimé par chez nous à Concertandco, alors il était temps pour moi d'aller faire un tour en live afin d'apprécier le phénomène. Autant le dire d'entrée, je n'ai pas été déçu.



Concernant le festival qui avait débuté le 14 avril dernier et qui s'est achevé le 19 Avril, on a pu voir sur scène pendant cette semaine Jay-Jay Johanson, Sarah Blasko, Brns, Wave Machines, Daughter, Gablé évidemment et une exposition photographique de Richard Bellia qui se tiendra jusqu'au 27 juillet 2013. En première partie ce soir, la formation Jesus Christ Fashion Barbe a fait office d'entrée avant le plat principal. Je ne peux vous en parler car je suis rentré dans la salle à 21h soit 15 minutes avant l'arrivée sur scène des joyeux lurons Gablé.



Gablé, nous y voilà donc avec leur arrivée sur les planches à l'heure prévue initialement, le groupe prend place face à nous. Deux gars, une fille, Gablé est un trio. Devant eux, une salle plutôt bien remplie et un public visiblement très heureux d'être là, motivé et impatient de s'éclater avec le trio fou. Une preuve, les gens sont déjà quasiment tous debout. C'est parti pour une grosse heure de grande éclate.



Le groupe français présente donc ce soir leur nouvel album Murded sorti en mars. Je ne vous cache pas que j'ai mis un peu de temps à rentrer dans leur univers et j'ai fini au bout du compte par apprécier ce concert. En réfléchissant quelque peu, je n'ai pas souvenir d'avoir vu pareil spectacle au cours de ma vie musicale et d'avoir entendu ce style totalement inclassable.



Gablé, c'est un croisement de différents styles allant du rock à l'électro bricolo en passant par le trip-hop, la pop, l'indie rock et le rock bruitiste. Je suis sûr d'une chose. Les gens qui aiment ce genre-là, ce sont des amoureux de choses non conventionnelles, non formatées et avec Gablé, on est gâté de ce côté !



Niveau mélodie par contre, ce n'est pas vraiment leur tasse de thé mais ça passe bien. Côté chant, c'est plus souvent parlé que chanté, entre bruitage divers et cris d'animaux. Cela passe vraiment bien et je suis captivé. Le public est totalement à fond, participe, rigole de bon coeur. C'est la fête en forme de délire total. Malgré tout, ça reste carré et on ne tombe jamais dans l'ennui. Pourtant, c'est casse-gueule leur musique mais ça le fait.



On entendra souvent un gros son de guitare, de la flûte, des samples également, des bruits de cagettes qu'on éclate, du tambour, des grelots. Le trio va nous quitter déjà après une prestation intense, folklorique, captivante et totalement barrée.



Je comprends donc pourquoi mes camarades ont été séduits par cet ovni et je saurais que vous conseiller, i vous croisez la route de Gablé cette année, de ne pas hésiter pas une seconde, ça faut le détour !
Vous êtes dingue Mr Gablé !





Remerciement au Café de la Danse pour son accueil et tout particulièrement à Matthieu Blestel

Credit photo: lebonair



RICHARD BELLIA - EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUES du 15 avril au 27 juillet 2013.
vernissage lundi 15 avril 20h30 - entrée libre. Richard Bellia commence sa carrière un peu par hasard, d'abord en Lorraine, au Luxembourg et en Belgique où il assiste à de très nombreux concerts et festivals, puis dans toute la France. Au milieu des années 1980, il professionnalise sa démarche et part s'installer à Londres où la scène rock est la plus intense, et y travaille pour plusieurs journaux anglais comme Melody Maker, New Musical Express ainsi que pour des publications françaises comme le quotidien Libération, Les Inrockuptibles ou Rocksound. Dans les années 1990, il vit un peu partout en Europe, notamment à Munich, à Prague, et en Suisse où il travaille pour la radio Couleur 3. En 2007, il auto-édite " Un Ćil sur la Musique 1982 - 2007″, recueil de textes et de photos autour de la musique. Il expose ses photos en Europe (France, Belgique, Suisse, Géorgie, Royaume-Uni) et aux États-Unis. En 2011, il dépose la marque Rock and Roll à l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).




Gablé : les dernières chroniques concerts

Etienne Jaumet + 51 Black Super + Gablé + Chassol + Suuns (Festival Yeah! 5e Edition) en concert

Etienne Jaumet + 51 Black Super + Gablé + Chassol + Suuns (Festival Yeah! 5e Edition) par Phil2guy
Château de Lourmarin - Lourmarin, le 03/06/2016
Il faut le dire : on apprécie particulièrement le Festival Yeah! pour la beauté du cadre, au pied du château du village de Lourmarin, sa dimension humaine, loin des grosses... La suite

Nadéah + Gablé (Les Nuits d'O) en concert

Nadéah + Gablé (Les Nuits d'O) par Ysabel
Domaine d'O - Montpellier, le 25/08/2012
Rencontre avec Les Nuits d'O ... Pour La Nuit Pétillante ... Comment vous dire ... Juste un cadre parfait, sous les pins, avec des tables, des bancs et une petite brise de fin... La suite

Paléo Festival 2012 : Gablé + Brigitte + Thiéfaine + Camille + M83 + Franz Ferdinand + Peter Kernel + Manu Chao en concert

Paléo Festival 2012 : Gablé + Brigitte + Thiéfaine + Camille + M83 + Franz Ferdinand + Peter Kernel + Manu Chao par Lionel Degiovanni
Nyon (Suisse), le 17/07/2012
Le Festival Paléo est complet depuis le 12 avril, mais 1500 places sont en vente chaque matin dès 9 heures pour éviter le marché noir. Il y aura toutes la semaine près de 230 000... La suite

Oh! Tiger Moutain, Skip the Use, Gablé, Cascadeur, Hyphen Hyphen, the Death Set, Death in Vegas, Toxic Avenger, Rafale, Yuksek, the Subs, Housse de Racket, Mondkopf, Arnaud Rebotini ... (Marsatac 2011 - jour 3) en concert

Oh! Tiger Moutain, Skip the Use, Gablé, Cascadeur, Hyphen Hyphen, the Death Set, Death in Vegas, Toxic Avenger, Rafale, Yuksek, the Subs, Housse de Racket, Mondkopf, Arnaud Rebotini ... (Marsatac 2011 - jour 3) par Pirlouiiiit
Friche Belle de Mai, Marseille, le 01/10/2011
Bon maintenant je me sens obligé de compléter puisque contrairement aux précédents chroniqueurs je ne peux pas supporter de faire des choix comme eux (aller voir un tel ou un... La suite

Le Café de la Danse - Paris : les dernières chroniques concerts

Jean-Louis Murat en concert

Jean-Louis Murat par Kid
Café de la Danse, Paris, le 10/12/2018
Il y a peut-être une chose que l'on peut reprocher à Murat, qui se tient là derrière les portes, non pas de Naples, mais du Café de la Danse : sa bonne humeur. On a souvent comparé... La suite

Fantastic Negrito en concert

Fantastic Negrito par Samuel C
Café de la Danse - Paris, le 04/11/2018
Alors qu'un mois de novembre fort en commémorations débute, voir débouler Fantastic Negrito au Café de la Danse livrer un show époustouflant file le baume au cœur qui manquait... La suite

MIEN en concert

MIEN par Samuel C
Le Café de la Danse - Paris, le 24/09/2018
Dans un Café de la Danse à l'éclairage judicieusement tamisé, une invitation à une expérience spatio-temporelle était proposée par MIEN, un groupe composé de membres de The Black... La suite

Mark Lanegan Band en concert

Mark Lanegan Band par Samuel C
Café de la Danse - Paris, le 25/11/2017
Deux légendes vivantes qui ont définitivement marqué les grandes décennies noisy et (post) grunge ont foulé les planches du Café de la Danse en moins d'une semaine. Thurston... La suite