Accueil Chronique de concert Gluecifer + Man Made Monster + A Smell Of Fox + DJ Argh
Lundi 8 mars 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Gluecifer + Man Made Monster + A Smell Of Fox + DJ Argh

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 22 février 2003

Critique écrite le par

Il fallait arriver à l'heure sous peine de louper le début du concert des titanesques A Smell Of Fox, un gang de punk hardcore d'une hargne peu commune ! Leur culture hardcore leur permet de sélectionner les titres les plus énervés et rapides pour les reprendre ensuite de manière musclée. Il faut souligner que le chant hystérique de Xtoff et Rollo retourne les tripes, que les guitares vrillent la cervelle, que la basse remue le corps tout entier et que la batterie survoltée de Yannis booste le tout... Difficile de garder son flegme devant une pareille démonstration, aussi courte soit-elle ! Comme au Balthazar à Thiers, un petit Blitzkrieg Bop des Ramones conclut le concert sous les acclamations et les poings levés du public : "Hey ho, let's go !".

Ces moments d'une rare finesse sont suivis par DJ Argh, un DJ passant du... punk hardcore (par exemple, un "quart d'heure américain" avec les Dead Kennedys... ) à un volume frôlant celui des groupes. Chevelu, poilu (en clair, hirsute !), le regard sombre et le t-shirt (gros) "Lard" fièrement arboré, ce jeune homme qui avait pourtant réussi à faire sortir des personnes du Balthazar s'est parfaitement acquitté de sa noble tâche : continuer à faire monter l'ambiance en évitant les temps morts.
DJ Argh dans un élan de narcissisme, s'est même permis d'enregistrer lui-même un cri bestial qu'il envoie parfois au cours de son set : "Arghhhhhhhhhh !". La résurrection artificielle de DJ Argh, revenu ivre de haine de son voyage dans les ténèbres, constitue une bien belle initiative...

Les survivants à ce traitement de choc ont eu droit à un concert impeccable des Man Made Monster, plus que jamais sur les routes pour défendre leur bouleversant premier disque où ils remercient chaudement "La bière, les putes, la coke et nos parents qui ont fait de nous des merveilles." Toujours aussi poseurs (moues inquiétantes et hautaines, pieds sur les retours, solos de guitare jambes écartées), les M.M.M. n'oublient pas de faire passer la musique avant tout : batterie, guitare, basse et micros subissent une série d'outrages rarement vus sous ces latitudes ! Riffs hard surpuissants, solos monstrueux wahwahisés, rythmiques punk bétonnées et hurlements hardcore de textes très "sex and drugs and rock and roll" se succèdent à un rythme effréné.
Si le public venu en nombre a adoré le concert, on a même aperçu Stu Manx et Captain Poon, respectivement bassiste et guitariste de Gluecifer, apprécier à leur juste valeur les moments de bravoure rock and roll délivrés par Man Made Monster !
The Datsuns, The BellRays et The Eighties Matchbox B-Line Disaster sont encensés dans Les Inrockuptibles, on devrait donc voir sous peu les trois Meuh Meuh Meuh en couverture de cet hebdomadaire !

Précédé par une réputation scénique plus que flatteuse, les Norvégiens de Gluecifer n'ont pas démenti les rumeurs avec un set de feu rempli de joie de vivre, de poses rock et de morceaux plutôt réjouissants. Dès l'arrivée du groupe sur scène, on remarque immédiatement que le chanteur, Biff Malibu, respecte son public chéri : en bon VRP du rock, il a pris soin de mettre un costard et surtout une cravate, la marque des hommes de classe...



En activité depuis 1995, Gluecifer n'est pas exactement composé de perdreaux tout juste sortis du nid mais de vétérans aguerris aux joutes rock ‘n roll. Comme on peut le constater sur Basement Apes, leur dernier opus, ce groupe est très à l'aise sur les titres rapides et hurlés mais on peut émettre quelques réserves sur les morceaux plus lents sous influence Rolling StonesBiff Malibu joue les crooner. Si le punk les a visiblement troublés, AC/DC et le hard rock semblent exercer une fascination sur ce gang de norvégien heureux de vivre et de jouer du rock : solos de guitare, rythmiques plombées, batterie énorme et chant à la Bon Scott sont au programme. Circonspect au début, on observe en ricanant les blousons noirs chevelus s'exciter comme Beavis and Butthead puis, discrètement... on fait la même chose, conquis par le manque de prétention du groupe et l'énergie déployée sur scène.



Dans les fjords de la Norvège, on apprend à faire le spectacle pendant les longues soirées d'hiver, le chanteur présente carrément son groupe comme "les champions du monde du rock ‘n' roll" en levant les bras et en montrant ses muscles ! Pour ne pas contredire son leader, Captain Poon n'oublie jamais de cracher en l'air quand les projecteurs sont sur lui, il finira même torse nu et nous gratifiera de poses à la Johnny Thunders. Légèrement plus discret, Roldo Useless se permet quand même d'exécuter quelques solos dos à dos avec son acolyte guitariste pendant que le bassiste hurle ses chœurs un sourire aux lèvres et que le batteur Danny Young cogne sur une batterie digne de Mötley Crüe !
Après délibération du jury, The BellRays restent "champions du monde" mais Gluecifer a fait passer une bonne soirée à l'assistance...

(Photos : Helle Bakke)

Man Made Monster : les dernières chroniques concerts

The (International) Noise Conspiracy + Man Made Monster + Oberkampf en concert

The (International) Noise Conspiracy + Man Made Monster + Oberkampf par Pierre Andrieu
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2001
Man Made Monster Man Made Monster, un trio de la région, lance la soirée sur les chapeaux de roue. C'est du punk hardcore comme disent les jeunes : ils dépassent largement le... La suite

Midnight Thunder Express + Man Made Monster + A Smell Of Fox par Pierre Andrieu
L'Atelier, Thiers (63), le 08/11/2003
En ce samedi soir, les survivants du concert des BellRays semblent s'être donné rendez-vous à L'Atelier, un bar rock convivial de Thiers. Il faut dire que l'affiche est tout simplement énorme : le groupe de punk rock américain Midnight Thunder Express partageant l'affiche avec deux régionaux de l'étape particulièrement affûtés, Man Made Monster et... La suite

Man Made Monster (1er Festival Rock Sound) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 11/10/2003
Man Made Monster avait déjà soutenu la comparaison en première partie de bêtes de scène du calibre de Gluecifer, Zen Guerrilla ou encore The (International) Noise Conspiracy. Le groupe thiernois n'aura pas non plus à rougir de sa prestation au milieu d'un océan de Néo Metal français à l'occasion du premier festival Rock Sound. Habitués à la... La suite

Gasolheads+ the 1's + Man Made Monster par Tony
Machine à Coudre - Marseille, le 29/03/2003
Première fois que je vois les gasolheads, c'était trop fou, pogos et slams de partout, dommage, c'était la dernière pour eux. Bonne éclate! Les autre groupes aussi, super! Vivement les prochains concert punks à la machine! La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

The White Stripes + The Von Bondies (White Blood Cells Tour 2001) en concert

The White Stripes + The Von Bondies (White Blood Cells Tour 2001) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 12/02/2021
2 décembre 2001, suite à la sortie plus tôt cette année de leur formidable album "White blood cells", les White Stripes - from Detroit, Michigan - sont en tournée en France et font... La suite

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) en concert

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) par Didlou
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2020
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la Coopérative de Mai, vingt ans ça se fête et la salle clermontoise sait le faire avec plein de concerts à l'affiche (IAM, Mustang, Iggy Pop,... La suite

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite