Accueil Chronique de concert Hell/Arch Enemy/Kreator
Mercredi 5 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Hell/Arch Enemy/Kreator

Hell/Arch Enemy/Kreator en concert

l'Usine à Istres 27 novembre 2014

Critique écrite le par

C'est soirée mondaine et musique de chambre à l'Usine d'Istres, en cette maussade après midi de novembre. Les habits noirs de fêtes sont de rigueurs, les petits plats sont dans les grands, les bières dans leur gobelets et les voix gutturales et éraillées sont de sorties.

Car les orchestres qui animeront le bal, ce soir, ne sont autres que Arch Enemy, et les poètes néo-classiques de Kreator. Certes d'autres invités sont attendus mais la sortie tardive du travail, la pluie, les embouteillages et un changement sensible d'horaires de passage des artistes ne nous permettront pas de jouir des mélopées lyriques et heavy metalesque de Hell, à notre plus grande frustration d'ailleurs. Mais bon, faisant fi de ces désagréments avec un stoïcisme qui nous étonne nous même, nous nous préparons à sautiller sur le death ultra mélodique des Suédois d'Arch Enemy.


C'est le titre éponyme du dernier opus en date qui ouvre la boom, War Eternal, un petit menuet des familles suivi de Ravenous. Le son est tout bonnement excellent, et les lights sont magnifiques, ce qui sera une constante de la soirée. Le groupe est en place et la petite dernière au cheveux bleue parfaitement intégrée au groupe. Sa voix, bien qu'un chouïa moins profonde et texturée que sa prédécesseuse, se fond parfaitement dans la musique. Et son accent québécois lors de ses interventions en français est absolument irrésistible  !

L'alternance entre pur thrash et mélodies planantes est parfaite (My Apocalypse), la musique et la scène totalement maîtrisées  . La machine Arch Enemy est parfaitement huilée. Et c'est peut être là que le bât blesse. Car le spectacle en est presque trop propre. Un comble  ! La réaction de l'auditoire reste d'ailleurs relativement pondérée. Les têtes ne commenceront à bouger de manière plus significatives que sur Nemesis, soit à la fin de la prestation. Mais la qualité est bien là. Les guitares à la tierce entre Loomis et Amott fonctionnent magnifiquement, et la basse de D'Angelo nous arrache là poitrine plusieurs reprises.


Le groupe semble content d'être là et reviens d'ailleurs dès la fin du concert prendre tout plein de photos avec le public. Une prestation qui aura tout de même eu du mal à nous faire totalement rentrer dans la danse. Mais avec un temps de jeu plus conséquent, Arch Enemy, y serait sans doute parvenu.

Le temps à peine de jeter un œil au merchandising fleuri, coloré, rempli de tissus multicolores et chamarrés surtout dans les tons de noir, que les lumières s'éteignent déjà.

Et laissent la place à de très belles projections, images en noir et blanc de la création de la terre et de la vie, au son de In the Year 2525, de Zager and Evans, folk song de 1969 parfait contraste avec le déluge sonore qui va nous assaillir ensuite. L'apparition progressive d'image de guerre laissant présager de l'arrivée imminente des petits rigolos de la bande à Petrozza.


Car voici Kreator.
Violent Revolution.
Et paf. Dans ta face.
Le son, monté d'un cran, est toujours aussi excellent. Les lumières toujours aussi belle. Le monde a beau être Amour, Kreator est toujours aussi énervé et Mille Petrozza le fait savoir. Mais en chantant  , pas en parlant  ! Enfin, quand je dit en chantant, on se comprend. Mais c'est incroyable, Mille ne fera aucun discours fleuve ce soir. A peine trois phrases et encore...ce qui est exceptionnel et laisse surtout la place à du thrash, du thrash et encore du thrash  !


Car ce soir, Kreator est en grande forme. Fumée et papelitos sont de la parade sur Extreme Agression. Les titres se succèdent sans temps morts, énergiques à s'en faire péter les cervicales et les projections qui les accompagnent, leur donnent une dimension supplémentaires. Comment ne pas être touché, sur Voices of the Dead, par l'apparition de tout ces visages de légendes décédés bien trop  et qui ont laissé le monde de la musique et du métal orphelin  ? Kreator et dévastateur et les circle pit geants et autre moche pit, euh pardon, moshpit, se succèdent avec bonhomie, mais avec une pointe de virilité toutefois.

Un slammeur au parapluie nous fait grâce de ses mouvements.
Dehors, il pleut. Mille Petrozza s'égosille. Pleasure to Kiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiill. Le gars de la sécurité contre la porte de secours, s'endort.

Mais déjà, l'heure du rappel sonne.
Le bal touche à sa fin.


Kreator se prend alors pour Iron Maiden et Petrozza pour Steve Harris le temps d'un Number of the Beast fédérateur. Le final est destructeur, mais amusant, avec la sortie d'un sèche cheveux géant propulseur de fumée un tantinet ridicule sur Warcurse, mais qui n'empêche pas de se retourner la tête avec ces putain de brulot thrash que sont People of the Lie, Flag of Hate et Tormentor  !

1h30 de furie, sans fioriture et terriblement efficace pour une Usine fort bien garnie.

Une belle soirée pour Hardos et Metalleux de tous poils (enfin surtout ceux aux poils agressifs et soyeux) qui repartirent en sifflotant...

Enemy of Gooooooooooooooooooooooooood  !!!!!!!!!!!!!!!!!

 Critique écrite le 30 novembre 2014 par jorma


Arch Enemy : les dernières chroniques concerts

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite

Kreator + Arch Enemy en concert

Kreator + Arch Enemy par Abigail Darktrisha
@ Bikini Toulouse (Ramonville), le 01/12/2014
Si un certain groupe chante "les soirées parisiennes", je pourrai presque chanter "les soirées toulousaines" cette semaine car deux fois le Bikini en moins de sept jours ce... La suite

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest en concert

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest par Philippe
Graspop Metal Meeting, Dessel, Belgium, le 25/06/2011
Quand on ne connaît pratiquement que les noms des groupes qu'on y programme, est-il raisonnable d'aller à un festival de metal ? La question peut se poser. En tout cas, avec... La suite

Hellfest 2010 - Day 1 : Sepultura, Deftones, Fear Factory, Sick Of It All, Mass Hysteria, Finntroll, Arch Enemy, Walls of Jericho, Infectious Grooves, ... en concert

Hellfest 2010 - Day 1 : Sepultura, Deftones, Fear Factory, Sick Of It All, Mass Hysteria, Finntroll, Arch Enemy, Walls of Jericho, Infectious Grooves, ... par Boby
Clisson, le 18/06/2010
Hellfest Day 01 - Nul enfant éventré, aucun loup garou, pas même un petit vampire à la twilight , pas déçu mais presque... Où sont tous ces montres aux pouvoirs ésotériques... La suite

Kreator : les dernières chroniques concerts

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE,  KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE, KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES par Holy Vier
Clisson, le 17/06/2017
HELLFEST JOUR 2 Après une courte mais bien reposante nuit à l'hôtel (ben ouais, on apprécie le confort à un certain âge), on revient sur le site à midi pour encore une très... La suite

Kreator + Arch Enemy en concert

Kreator + Arch Enemy par Abigail Darktrisha
@ Bikini Toulouse (Ramonville), le 01/12/2014
Si un certain groupe chante "les soirées parisiennes", je pourrai presque chanter "les soirées toulousaines" cette semaine car deux fois le Bikini en moins de sept jours ce... La suite

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard en concert

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard par Abigail Darktrisha
Clisson, le 21/06/2013
8ème année consécutive au Hellfest, où le festival fera trembler la vallée de Clisson et une réputation qui continue de prendre de l'ampleur. Persévérance et motivation... La suite

Hellfest 2011 - 2ème journée : Scorpions, Bad Brains, Coroner, Thin Lizzy, Destruction, Sodom, Kreator, Whiplash, Mekong Delta, Angel Witch, The Haunted, U.F.O., Municipal Waste en concert

Hellfest 2011 - 2ème journée : Scorpions, Bad Brains, Coroner, Thin Lizzy, Destruction, Sodom, Kreator, Whiplash, Mekong Delta, Angel Witch, The Haunted, U.F.O., Municipal Waste par Abigail Darktrisha
Clisson, le 18/06/2011
Cette journée sera la plus forte en émotions avec l'hommage rendu à Patrick Roy après le concert de Scorpions. Très axée thrash Allemand et Américain, la main stage 2 proposera... La suite

l'Usine à Istres : les dernières chroniques concerts

Kanjar'oc + De la Crau en concert

Kanjar'oc + De la Crau par Pirlouiiiit
Usine, Istres, le 23/11/2019
Une fois n'est pas coutume ... bien qu'il y ait plein de super concerts dans le quartier (comme tous les week-end et même soirs de la semaine) nous avons décidé de prendre une... La suite

SKÁLD en concert

SKÁLD par Fredb Art
L'Usine Istres, le 29/03/2019
Ce soir, vendredi 29 mars, je prends la direction de l'usine d'Istres, avec une belle programmation atypique : SKÁLD. Mais quézaco ? C'est un groupe français qui chante en vieux... La suite

Steve'n'Seagulls, Képa en concert

Steve'n'Seagulls, Képa par Fredb Art
L'Usine Istres, le 09/02/2018
On est samedi soir 09 février et c'est une soirée finlandaise qui m'attend avec la tête d'affiche : Steve'n'Seagulls. Dès mon arrivée à L'usine D'Istres, je comprends tout de suite... La suite

Ladies Ballbreaker + Toys en concert

Ladies Ballbreaker + Toys par lsl
L'Usine Istres, le 02/02/2019
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Lady Ballbreaker, c'est un groupe qui reprend ACDC, mais pas un groupe lambda, non non non rien de quelconque ici, puisque c'est un groupe... La suite