Accueil Chronique de concert Hildebrandt + Fishbach (festival Avec le Temps)
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Hildebrandt + Fishbach (festival Avec le Temps)

Hildebrandt + Fishbach (festival Avec le Temps) en concert

la meson, Marseille 05 mars 2016

Critique écrite le par

La Meson by Pirlouiiiit 05032016

Grand retour en chronique pour moi après un an d'absence! Et pour cette reprise une petite découverte, en fait plusieurs. Tout d'abord la salle La Meson que j'ai pris plaisir à connaitre et qui à l'image de beaucoup de salles marseillaises sort des sentiers battus et dans laquelle règne une ambiance posée et cosy. Deuxièment, les groupes du soir, i. e. Hildebrandt et Fishbach, qui vont faire leur performance dans le cadre du festival Avec le Temps. J'avoue que la nouveauté de la salle et les groupes n'ont pas été ma seule motivation et que je n'ai pas hésité longtemps à venir à ce concert...je voulais juste entendre Petit Monstre, chanson attrapée sur soundcloud et qui m'a littéralement hanté des jours durant l'année dernière!


Pour le premier concert (et non la première partie), entrée en lice d'Hildebrandt qui après s'être introduit de manière humoristique en nous parlant de son derrière, nous met le pied à l'étrier avec sa chanson phare J'ai Plein de Pas. D'entrée ça match bien! On se sent familier avec la chanson et proche de l'interprète. Wilfried Hildebrandt a cette voix chaleureuse qui nous met à l'aise et nous rassure pour la suite du concert. Il nous estampille tout le long du concert d'anecdotes sur son père ce qui humanise profondément ce moment musical. Nous avons également droit à C'est Jamais Loin tirée de l'EP éponyme et qui selon l'auteur, et de manière objective bien entendu, est la plus belle chanson du monde.


Plus le concert avance et plus il devient intimiste, tout d'abord Hildebrandt nous invite au voyage et à l'évasion avec le très joli titre Dawson. Puis Hildebrandt clos le concert avec une chanson sur le temps qui passe et en particulier dans un couple...cette chanson termine de manière intense la prestation. Pour le rappel, qui fut exécuté a capella, Hildebrandt a tenu à nous parler de sa petite fille et de sa future mauvaise éducation (les gens présents au concert comprendront)... Pour moi, ce fut un plaisir d'entendre un concert de chanson française de haut niveau (ça faisait longtemps) et je pense que ce sentiment fut partagé par la salle, à minima par mes voisines ça c'est sur!


Petite bière et entracte pour tout le monde et on enchaine le deuxième concert qui va nous faire découvrir Fishbach jeune fille dont on commence à parler dans les sphères musicales fréquentables. Surtout, je vais entendre en live la fameuse chanson qui me trotte dans la tête depuis si longtemps. Bon soyons franc, j'étais très dubitatif et désorienté au début, pas seulement par l'animal mort sur la tête de Fishbach mais par la gestuelle de la chanteuse et sa manière de regarder ou transpercer plutôt chacun de nous dans le public. Mais heureusement, les à priori négatifs du début vont s'estomper avec le concert qui avance.


On sent très rapidement, dès les deux premières chansons, que Fishbach a été biberonné aux années 80 et qu'elle doit avoir quelques vinyles des Rita Mitsouko chez elle. Les deux premières chansons seront sur l'album qui va sortir prochainement. En particulier la chanson Béton Mouillé qui laissent entrevoir une sacrée galette. Temps avançant, on rentre un peu plus dans le concert et on se laisse prendre par cette voix rauque mais sensuelle. En fait, quand je regarde Fishbach sur la petite scène de la Meson, je me rappelle le concert de Cat Power au TINALS, on ressent chez Fishbach cette même tension et cette même application, on sent que physiquement, ces deux chanteuses sont à la limite de la rupture par moment. Nous avons droit à des compos persos faites dans sa chambre comme nous a dit Fishbach.

Fishbach by Pirlouiiiit 05032016

Enfin, le moment tant attendu, c'est au tour de Petit Monstre inspiré de Night Bird de Lavillier et qui est très loin de la version original, le tour de de force de Fishbach a été de faire sonner encore plus année 80 une chanson type et emblématique des années 80. Sur moi, c'est très efficace. Ensuite, la chanson Mortel viendra clore le concert, d'ailleurs ce très bon titre figurera sur le prochain album également. Comme un symbole, c'est une reprise de Jean-Pierre Madère, Disparu qui fera office de rappel. Au final, ce fut un concert de bonne facture qui clos cette soirée du festival Avec le Temps.

Plus de photos et videos par Pirlouiiiit par ici

Bonus video :
Hildebrandt by Pirlouiiiit 05032016 - 2

Festival Avec Le Temps : les dernières chroniques concerts

Brigitte Fontaine (Festival Avec le Temps) en concert

Brigitte Fontaine (Festival Avec le Temps) par G Borgogno
théâtre du Merlan, Zef - Marseille, le 11/03/2020
Brigitte Fontaine est une légende. Vivante. Une inclassable. Une iconoclaste, selon l'expression consacrée et la concernant justifiée, de la chanson française. Elle a tout fait... La suite

Voyou + Choses Sauvages (Festival Avec Le Temps) en concert

Voyou + Choses Sauvages (Festival Avec Le Temps) par Sami
Le Makeda, Marseille, le 16/03/2019
Après Flavien Berger et Malik Djoudi hier dans une salle pleine à craquer, cette affiche découverte programmée en fin d'après midi n'affiche pas complète cette fois, mais ça fait... La suite

Iraka & Dario (festival Avec le Temps) en concert

Iraka & Dario (festival Avec le Temps) par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 16/03/2019
Dans le cadre du parcours chanson qui accompagne le festival Avec le Temps (cette série de mini concert /showcases gratuits dans des lieux différents),Iraka était programmé 2... La suite

Flavien Berger + Malik Djoudi + Muddy Monk (Festival Avec Le Temps) en concert

Flavien Berger + Malik Djoudi + Muddy Monk (Festival Avec Le Temps) par Sami
Espace Julien, Marseille, le 15/03/2019
Soirée sold out encore une fois pour le festival "Avec Le Temps", après les affiches à guichets fermés de la semaine (Clara Luciani mercredi, Bertrand Belin jeudi, raté avec... La suite

la meson, Marseille : les dernières chroniques concerts

Anais en concert

Anais par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 31/01/2020
Dans le documentaire Marseillais Yeah Yeah Yeah de Alexandra Musso la chanteuse batteuse de La Chasse faisait justement remarquer qu'il n'y a pas tant de groupe de filles que ça... La suite

La Nose en concert

La Nose par Pirlouiiiit
La Meson, Marseille, le 17/01/2020
C'est donc après le très chouette showcase (qui comptait quand même 2 fois plus de morceaux que leur dernier album) de Bird in Shell au Lollipop Music Store) et après avoir... La suite

Du Bartas, Duo Bertolino / Le Gac en concert

Du Bartas, Duo Bertolino / Le Gac par Agent Massy
La Mesón, Marseille, le 18/01/2020
Duo Bertolino / Le Gac Essentiellement de la vielle à roue (Bertolino) avec de la flûte (Le Gac), et aussi des programmations électroniques répétitives et minimales (des... La suite

Fantazio & Manu Theron (Carte Blanche à Fantazio) en concert

Fantazio & Manu Theron (Carte Blanche à Fantazio) par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 14/12/2019
Dernière étape d'une soirée bien remplie côté musique puisqu'elle a commencé au Roll'Studio avec le duo Henri Florens & Christophe Leloil, puis à l Espace Julien où je me suis... La suite