Accueil Chronique de concert Hockey
Lundi 18 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Hockey

Hockey en concert

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 1er juillet 2009

Critique écrite le par




Plus c'est mauvais, plus ça marche !

Dernier concert de la saison assez dramatique à la Coopérative de Mai avec la présence sur scène des jeunes américains de Hockey, un groupe pop/new wave/soul assez révélateur de la tendance actuelle : plus c'est mauvais, plus ça marche (voir à ce sujet les cas d'école Razorlight, Phoenix, Glasvegas, The Virgins, Sliimy, Naïve New Beaters, Anaïs, Tryo, Pep's, Sinsémilia, Olivia Ruiz, Charlie Winston, Yodelice, Grégoire, Johnny Hallyday... ), il suffit juste d'y croire, de persévérer et après les beaufs achètent servilement ce qu'on leur dit d'acheter... Qu'il est bon de rire - nerveusement - parfois en citant à la volée quelques noms d'artistes désespérants s'étant fait des couilles en or massif en faisant de la m... ! Ah, Ahh, Ahhh, Ahhhh, Ahhhhh ! Que le groupe Hockey soit sorti de son local de répète, puis de son pays et soit programmé aux Eurockéennes de Belfort, à Solidays et à Reading est une totale aberration. Et une bien triste nouvelle pour les amoureux de musique pop. Le sinistre rapace ayant produit le disque de ces musiciens (sans doute un trader reconverti dans la musique, y'a du pognon à se faire facilement !) mérite un sévère châtiment : pourquoi pas l'écoute de toute la discographie de Michael Jackson chantées par les fans décérébrés du soi disant King Of Pop ou... la lecture complète du numéro spécial Bambi des Inrockuptibles (on croit rêver, ils font aussi bien que Paris Match !) ? Au choix !




Faire marcher le tiroir caisse.

Mais revenons à ce "concert de légende" si vous le voulez bien... Souriants, aimables, humbles (ils ne se la pétent pas) et concis dans leur concert (ouf ! ça aurait pu être pire, ils auraient pu faire des rappels !), les membres du groupe Hockey sont agréables à regarder (belle coupe de caniche pour le chanteur, superbe mèche blonde à la Kyo pour le guitariste), et savent jouer de leurs instruments. Bon ben là, l'air de rien, on a fait le tour des qualités... Le problème, c'est que ces gamins plutôt sexy et sachant parler aux jeunes (une cour d'école tout émoustillée se presse au premier rang... "trop super maxi cool le show, trop top la soirée !") écrivent leurs chansons formatées et aseptisées avec leurs pieds - sans doute plats, les pieds - et avec une seule idée derrière la tête : faire marcher le tiroir caisse. La voix mielleuse et soi disant soul du vocaliste en chef est le petit "plus" qui contribue à faire dégouliner de sucre la soupe FM proposée. Car il faut également supporter les synthés simili new wave sirupeux, les guitares funky clichés et les basses piquées aux inestimables Clash dans le but avoué de faire danser les masses. Mais pour que cette bouillie sonore totalement insipide nous donne envie de remuer ne serait-ce qu'une oreille, il faudrait sortir une pipe à crack entre chaque morceau, ingurgiter un fut de bière en 5 minutes ou être un client régulier des boites de nuit pour les fans des compiles Dance Machine.


Bouse fumante...

Plus le concert avance vers son inexorable fin (heureusement !), plus l'on se dit que le monde de la musique est vraiment désespérant s'il permet à de tels drames auditifs de se propager dans la jeunesse de France et du monde entier. Et après tout, il faut bien commencer par quelque chose quand on est découvre la vie... Le problème majeur, c'est qu'il y a quand même assez de bons groupes sur le circuit actuel à faire découvrir (The Notwist, The Black Lips, Why ?, Sonic Youth, The Horrors, Dinosaur Jr, Animal Collective, Swell, Great Lake Swimmers, jamais aperçus dans les parages de la Coopé, comme un paquet d'autres groupes classieux d'ailleurs, la liste complète serait trop longue) pour éviter de programmer une telle bouse fumante... A notre humble avis, bien sûr. Cela étant dit, les fans transis de Hockey pourront retrouver leur groupe favori à la rentrée à l'occasion d'une tournée française (en octobre 2009), pour la deuxième couche de lancement du produit. Grand bien leur fasse.


Sites internet : www.myspace.com/hockey, www.lacoope.com, www.myspace.com/lacooperativedemai.

Hockey : les dernières chroniques concerts

Hockey + So?Mash! en concert

Hockey + So?Mash! par mcyavell
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 17/02/2010
Je vais finir par croire que la curiosité est un vilain défaut. La présentation de ce groupe sur mon site préféré m'a fait braver le froid ce soir : "Scansions new-wave et... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) en concert

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) par Didlou
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2020
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la Coopérative de Mai, vingt ans ça se fête et la salle clermontoise sait le faire avec plein de concerts à l'affiche (IAM, Mustang, Iggy Pop,... La suite

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite