Accueil Chronique de concert Les Hommes de Rio, Senda, Rich, Ethanne & Dylan (Hommage à Eddy Vaccarro)
Samedi 20 juillet 2024 : 6538 concerts, 27137 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Hommes de Rio, Senda, Rich, Ethanne & Dylan (Hommage à Eddy Vaccarro)

Les Hommes de Rio, Senda, Rich, Ethanne & Dylan (Hommage à Eddy Vaccarro) en concert

Ecole de Condé, Marseille 22 juin 2024

Critique écrite le par

Ecole de Condé by Pirlouiiiit 22062024
Cela faisait plusieurs mois que la date était bloquée dans nos agendas. Il y a un an nous apprenions le décès de Eddy dessinateur de BD et musicien talentueux. La première fois que je l'ai rencontré c'était en temps que guitariste de Oshen en 1999 (à l'époque où le Molotov s'appelait encore le Balthazar voir chronique par ici). Puis je l'avais suivi au sein de ses autres groupes : Quasoir en ouverture de Bonnie Prince Billy en 2001 (à l'époque ou la Makeda s'appelait encore le Poste à Galène - voir chronique par ici), puis en 2003 en première partie de Tue-Loup, toujours au Poste à Galène en première (voir chronique par ici). Fan de BD je l'avais évidemment suivi dans sa transition artistique vers la BD pour la sortie de La Promesse avec Guillaume, et les suivantes et avait eu la chance d'assister à un de ces concerts dessinés (peut être mon premier) avec ses potes du Zarmatelier dans le cadre du festival BadAM en 2011 au Dakiling (voir chronique par ici) *.

Hommage à Eddy Vaccaro by Pirlouiiiit 22062024
C'est donc logiquement que ses deux mondes s'étaient donnés rendez vous à l'école de Condé de Marseille, la fameuse école de BD (entre autres arts) dans laquelle enseignent (ou ont enseigné) un certain nombre des membres (ou stagiaires) du Zarmatelier dont beaucoup étaient : Bruno Bessadi, Richard Di Martino, et Clément Baloup (chef d'orchestre de cette après midi), Christophe Alliel, Mohamed Labidi, Mathilde Domecq, Layla Benabid ... ou encore Sae Youn Koh qui a fini au dessin Oedipe-Roi, l'ultime BD de Eddy parue cette année à titre posthume. La Réserve à Bulles aussi était présente ainsi que le festival BIM, les éditions La Boîte à Bulles, ... et bien sûr les amis et/ou fans et la famille d'Eddy Vaccaro.

Hommage à Eddy Vaccaro by Pirlouiiiit 22062024
Lorsque j'arrive je monte direct au 1er étage où je trouve Rich en train de faire les balances pour la partie musicale de l'après midi (d'où cette chronique) ... sur les murs les magnifiques couv' de ses BD .. je suis en train de me demander si il ne m'en manque pas quelques-unes. Puis je continue au second où les premiers invités / visiteurs sont là. Expo d'originaux du dernier mais aussi des précédents prêtés par la famille et un collectionneur, un stand tenu par les élèves de l'école, un autre par la Réserve à Bulles ... Bruno me fait visiter les salles de cours. Beaucoup de personnes que j'ai eu du plaisir à retrouver ou dont j'ai fait la connaissance, en profitant pour faire quelques dédicaces pour des anniversaires à venir.

Hommage à Eddy Vaccaro by Pirlouiiiit 22062024
Je n'étais pas certain de rester jusqu'aux lives (je n'ai même pas pris mon appareil photo), mais finalement comme ils attaquent à 17h je décide de rester. Je prends même un peu d'avance et vais me caler au premier (où il fait moins chaud) et assiste aux derniers réglages des Hommes de Rio, version trio à savoir Hervé Lucien, François Moura et Fred zutj'aioubliésonnom qui retrouve si j'ai bien la place qu'il avait cédé à l'époque la place de guitariste à Eddy.

Ethanne & Dylan by Pirlouiiiit 22062024
Peu de temps après que je me sois calé sur la table au centre tout le monde descend et après un petit mot d'introduction de Richard ou Clément j'ai oublié, le premier duo prendra place. Il s'agit de Ethanne & Dylan un duo d'élève de l'école section BD bien sûr. Ils nous interpreteront 3 reprises bien sympathies de Maneskin (I'm begging you), de Ray Charles (Hit the road) et Elvis (I can't help falling in you). Trois styles, trois périodes. Chouettes voix, bonne présence. Touchants.

Rich by Pirlouiiiit 22062024
Puis viendra le tour de Rich en solo. Il commencera par nous parler de Eddy, de leurs gouts musicaux en commun de leur "humour de merde" avant d'enchainer, aidé de son pupitre pour les paroles des reprises de Alice in Chaines (ce gout pour le grunge qu'ils partageaient), de Black de l'immense Ten de Pearl Jam (bien chargé en émotion) et pour finir Times like these des Foo Fighters de Dave Chaussure)...


Hommage à Eddy Vaccaro by Pirlouiiiit 22062024
Autant de petits bouts de vie qui ressuscitent le temps d'une chanson Eddy et qui me font ensuite partir vers des souvenirs encore plus lointains comme ce souvenir d'un Dave Grohl avec son sweat à capuche venant saluer discrètement les derniers membres du public que les vigiles poussaient vers la sortie dans la grosse salle parisienne où j'étais allé les voir à l'époque de leur premier album (et au cours duquel j'avais quand même trouvé qu'il était un peu limite côté chant).

Clément by Pirlouiiiit 22062024
Je pense aussi au fait que la vie est belle parce qu'elle Est. Ce week end j'espère que j'aurai / prendrai le temps de regarder un film avec les enfants. Que je ne râlerai pas, que j'oublierai mon retard côté boulot et ne serai que gentillesse et amour. Que j'oublierai mes deadlines professionnelles car elles ne sont rien à côté de Celle dont je ne connais pas la date mais qui est inévitablement de moins en moins loin.

Senda by Pirlouiiiit 22062024
Son set fini, c'est Clément qui présentera Richard avant d'inviter Senda a prendre place sur la scène. Je crois que la première fois que je l'ai vu c'était il y a un an à La Ciotat ... " Je vais pas trop parler, je vais me concentrer, c'est pour Eddy".

Senda by Pirlouiiiit 22062024
Et elle piochera dans le classeur qui regroupe les chansons du répertoire qu'ils aillaient jouer ensemble dans les bars et restaurants un magnifique Sad Lisa de Cat Stevens. Beaucoup d'émotion là aussi, occasionnant un petit faux départ. Suivra un culotté Back to black de Amy Winehouse ...

Les Hommes de Rio by Pirlouiiiit 22062024
Elle laissera ensuite la place aux Hommes de Rio. Hervé commencera par demander à tout le monde d'applaudir Eddy qui nous réunit aujourd'hui, avant d'enchainer sur un beau texte où il sera question d'"humilité" de "putain de guitariste" ou encore de La Fantome qui nous regarde sur le côté de la scène et bien sûr de Quaisoir le groupe dans lequel ils ont aussi tous les 2 joué.

Les Hommes de Rio by Pirlouiiiit 22062024
Set crescendo : La complainte du partisan d'Anna Marly a capella, Song to the Siren de Tim Buckley en solo, puis le reste en trio : le culte Who by fire du grand Leonard Cohen, le très propice au recueillement Bright horses de l'album Ghosteen du non moins grand Nick Cave (pour moi l'un des derniers géants vivants) avec ses choeurs ariens ...

Les Hommes de Rio by Pirlouiiiit 22062024
Pas de compos des Hommes de Rio, c'est dommage, mais une belle selection de avec pour finir le Take It With Me tiré du Mule Variations Tom Waits (un autre des derniers géants vivants et que je n'ai jamais vu). Public ultra à l'écoute, chacun devant se remémorer ses moments avec Eddy. Quand ils auront fini Clément reprendra la parole pour remercier tout le monde, Rich pour la prog musicale notamment. Après avoir donné la parole à un collectionneur (celui qui avait prêté beaucoup des blanches exposés) devenu ami d'Eddy le mot de la fin reviendra à Michel, son papa.

Hommage à  Eddy Vaccaro by Pirlouiiiit 22062024
Ayant réussi à retenir mes larmes j'écouterai avec beaucoup de respect, ce père racontant au nom du reste de sa famille, ce fils, ce frère .. et partager avec nous lautobiographie en BD de Eddy tiré d?un de ces carnets de croquis, qui circulera ensuite dans le public. Je resterai ensuite encore un peu à discuter avec Thomas, Manu, Peggy, Hervé, ... plutôt que d'en verser la moitié par terre (comme Yoshi rendant hommage à Markus lors du dernier anniversaire de la Bière de la Plaine - voir chronique par ici), le lèverai ma bouteille à Eddy avant de rentrer retrouver les miens à la maison ...

Hommage à  Eddy Vaccaro by Pirlouiiiit 22062024
* Pour la petite histoire il avait même fait 2 chroniques de concerts en dessins sur Concertandco - l'une de son tout dernier concert officiel (voir chronique par ici) et l'autre de Keziah Jones (voir chronique par ici). Et dans mon souvenir il avait aussi fait partie de Homosuperior mais n'ayant retrouvé aucune trace photographique de la chose je pense que j'ai confondu avec l'autre guitariste de Oshen ...

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Ethanne & Dylan by Pirlouiiiit 22062024

Rich by Pirlouiiiit 22062024

Senda by Pirlouiiiit 22062024

Les Hommes de Rio by Pirlouiiiit 22062024

HOMMES DE RIO : les dernières chroniques concerts

Les Hommes de Rio + Astrid + Calc par Hum !
Incassable Celluloïd - Marseille, le 15/02/2001
Ce soir concert organisé par l'asso Grabuge à qui on devait déjà leur venue il y a une grosse année. Changement de cadre puisque au lieu du Poste, c'est à l'Incassable qu'ils ont organisé le concert. J'ai ainsi pu voir qu'il y avait maintenant une sortie de secours et les plafonds m'ont paru moins oppressants que la dernière fois. Deux premières... La suite

SMOG + Les Hommes de Rio par Hum !
Poste à Galène (Marseille), le 26/04/1999
Poste plutôt plein pour un lundi soir, mais concert décevant. Avec son look premier de la classe et son imperméabilité total par rapport au public, SMOG m'a ennuyé. D'ailleurs, j'en ai surpris plus d'un à bailler. En fait pour moi, ce genre de concert s'écoute et se regarde assis. Ca m'a donc paru long, très long ... heureusement que dans le ot il... La suite