Accueil Chronique de concert Hot Rod Zombies + Larcin (et pas Richard Durn !)
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Hot Rod Zombies + Larcin (et pas Richard Durn !)

Hot Rod Zombies + Larcin (et pas Richard Durn !) en concert

l'Intermédiaire / La Grue - Marseille 10 mai 2013

Critique écrite le par

Comme une sorte de prélude au magnifique grand petit festival de rock à venir à Marseille (Phocea Rocks, fin du mois !), il y avait moyen ce vendredi, et pour pas cher, de voir du pays et un sacré paquet de groupe, dans plein de styles différents. Compte rendu circonstancié d'une soirée à excellent rapport qualité-prix : 4 concerts à 11 euros TTC (hors budget rafraîchissement bien sûr...)

Acte 1 : L'Intermédiaire est de retour !


Premier de la soirée, l'Intermédiaire, salle anciennement rock, puis dj-isée, puis récemment retapée et redevenue rock. Hélas, de cette salle qui était extrêmement chaleureuse et jolie, un décorateur funeste a fait un truc affreux, gris et mochasse, avec des lampes carrées aux couleurs pisseuses. Moderne et déprimant au possible, y compris la salle de l'étage qui était pourtant un de mes abreuvoirs préférés il y a quelques années. Bon, enfin, l'essentiel c'est qu'une salle de concert reprenne vie, pas vrai ?


Et pour y voir qui donc ? Les Hot Rod Zombies, pardi ! Leur jolie affiche cartoon ("zomb-a-billy") orne les murs du quartier depuis une semaine : c'est un groupe de rockabilly tendance oï. La première impression visuelle (trois types sapés cintré) est mitigée ; ça s'améliore notablement avec l'arrivée d'une jeune et jolie chanteuse tatouée, habillée d'une belle robe squelette. Il s'avère aussi rapidement que le groupe est sympa, rigolard, et communique beaucoup avec les copains dans la salle : bon point pour des poseurs !


Musicalement, ça n'est pas forcément très, très varié, beaucoup de rythme two-tone, la batterie écrase un peu tout le reste, le chant notamment en duo est souvent un peu approximatif côté contrebassiste, et pas toujours assez puissant côté chanteuse. A signaler quand même un vrai bon moment : une super reprise du titre surf de Pulp Fiction (non pas Misirlou, l'autre !). Le reste ne m'a pas captivé mais bon, je me suis emmerdé aussi aux Meteors, donc je n'ai manifestement pas tous les codes pour ce genre de musique...


Au final, un groupe parfait pour débuter la soirée : assez sympa pour qu'on y reste le temps d'une belle pinte, mais qu'on peut aussi quitter pour poursuivre la soirée ! En tout cas c'était gratuit, alors ça valait bien une chronique d'encouragement à persévérer.

Acte 2 : La Grue est ouverte, vive la Grue !

L'Enthröpy a fermé il y a environ 1 an, il me semble, le Tableau Noir (école fermée et squattée) il y a environ 2 mois, mais la mauvaise graine pousse toujours : les punks squatteurs de Marseille n'ont pas renoncé à fonder un lieu ouvert, à prix libre, sympa et pouvant accueillir tous les groupes de passage. J'estime mon passage à 2 euros, toujours hors budget rafraîchissement... et le type à l'entrée a l'air content - tout le monde n'a pas du donner autant !


C'est donc à la Grue (anciennement Exodus), ouvert en grande pompe la semaine dernière m'a-t-on dit (et ce en même temps que la fermeture temporaire de Gilda, la belle aventure calamaresque de mon ami Mathieu qui vient de vendre ? Ca a du être une belle nuit place du Chien Saucisse !). Cette Grue, j'y suis passé en début de soirée avec mon niston (attiré par une de ces fameuses affiches "Pirate Punx" illisibles depuis une voiture de police), mais il a fallu se rendre à l'évidence : salle trop peu aérée pour y entrer un minus même casqué anti-bruit, et horaire de début des concerts à 19 heures, pas réaliste du tout...


Qu'à cela ne tienne, j'y repasse donc comme prévu (personne ne peut prévoir la durée de vie d'un tel lieu, je préfère ne pas prendre de risques !) et je reste, ici aussi, le temps d'une binouse servie fraîche et de quelques chansons de punk-rock bien troussé : les Richard Durn de Nancy, (parmi 4 groupes en tout ce soir !) nom de groupe d'un goût exquis qui fait allusion au patronyme du malade mental qui avait flingué la moitié d'un conseil municipal il y a quelques années...


Quoi qu'on puisse penser de leur nom, ils jouent bien et fort, avec un chanteur assez puissant, devant une salle ravie (qui ressemble furieusement à l'Enthröpy d'ailleurs). Le volume sonore reste limité (volontairement peut-être), mais on passe un moment agréable dans cette ambiance ô combien chaleureuse. Un des organisateurs (genre punk à chien, vous savez, ces gens qui d'après Mennucci et les CIQ sont des sauvages et des sagouins sans éducation ?) vient même s'excuser encore que je n'aie pas pu voir de concert avec mon fils. C'est bien urbain de sa part et en effet, ça aurait pu lui plaire...

On convient ensemble qu'hélas, il est peu probable que cet endroit existe encore quand il aura l'âge d'y entrer... Encore que, vu leurs facultés d'adaptation, qui sait si les punks ne finiront pas par se trouver un endroit pérenne, bien à eux voire même, légal ?

PS : voir commentaire, erreur de groupe, c'était Larcin qui jouait au moment où je suis passé et pas Richard Durn... Un petit dérapage hors sujet donc ! Désolé et merci de m'avoir lu en tout cas...

La suite et fin de la soirée sur une deuxième chronique !

2 ptites vidéos souvenir (moins pires que les photos) par ici !

> Réponse le 20 mai 2013, par Titifight

Salut juste pour dire que les photos qui illustrent " l' article " de RxD et bien ce sont en fait Larcin donc si tu crois que c' est RxD c' est faux crois moi je joues dedans, tu as du confondre ... C' est pas bien grave à plus. NdPh : c'est déjà un miracle qu'on puisse reconnaître quelqu'un sur mes photos à ch... ;-) ! Merci de ta précision, je change donc le nom, désolé !  Réagir


l'Intermédiaire / La Grue - Marseille : les dernières chroniques concerts

Jim Younger's Spirit en concert

Jim Younger's Spirit par catherine
Devant l'Intermédiaire, Marseille, le 05/09/2020
... Il fut un temps où (quand, comment...) on sortait librement écouter de la musique. Il y avait des groupes, du rock, toute une communauté, des salles, des potes, de tous âges et... La suite

Splash Macadam  en concert

Splash Macadam par Lb Photographie
(In front of) L'intermédiaire, le 05/09/2020
Il n'aura échappé à personne que les annulations de concert s'accumulent comme la vérole frappe le bas-clergé. Pourtant, dans les rêves les plus fous, tout repartait en septembre.... La suite

BLMR, Off The Wagon, Projet Milan en concert

BLMR, Off The Wagon, Projet Milan par Pipoulem
L'Intermédiaire, Marseille, le 31/01/2020
Projet Milan à l'intermédiaire Vendredi soir, après une dure semaine de labeur j'avais prévu d'aller à l'intermédiaire pour (re)voir projet Milan. J'arrive trop tôt visiblement,... La suite

the Wayners + Jules Henriel en concert

the Wayners + Jules Henriel par Pirlouiiiit
Intermédiaire, Marseille, le 22/06/2019
Mieux vaut tard que jamais ? oui mais disons que quand trop de temps s'est écoulé et qu'on a pris des notes aussi peu "self explanatory" l'exerciez de la chronique de concert... La suite