Accueil Chronique de concert Iced Earth
Mardi 7 février 2023 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Iced Earth

Transbordeur Lyon 09 novembre 2011

Critique écrite le par

Quand Iced Earth a annoncé le départ de Matthew Barlow, j'ai immédiatement pensé que c'était un nouveau coup dur pour le groupe. Comment en effet, remplacer dignement un tel chanteur sans y laisser quelques plumes ? Et pourtant, quelle ne fût pas ma surprise en découvrant les premiers extraits du nouvel opus : "Dystopia" !

Stu Block a la même tessiture vocale que Barlow avec en prime la capacité de monter très haut dans les aiguës façons Ripper Owens. De fait, le nouveau venu correspond parfaitement au groupe, du moins sur disque... Restait à voir comment, en live, Stu allait se dépatouiller des anciens morceaux et s'il aurait le charisme de son illustre prédécesseur...

C'est donc logiquement sur le titre éponyme "Dystopia" que le groupe entre en scène : la première impression est bonne puisque Stu interprète la chanson aussi bien que sur l'album. Viennent ensuite trois anciennes compositions et là on entre dans le vif du sujet : le mec a juste une parfaite maitrise vocale et me voilà rassuré. Non content de chanter comme une bête, Stu Block est également très à l'aise avec le public et a une vraie présence scénique.

Bref, la panoplie du frontman accompli qui réalise l'impossible : me faire oublier Matthew Barlow ! Et ça se confirme titres après titres, il n'y a pas la moindre défaillance scénique ou vocale : Stu Block est un tueur. Pourtant, il ne donne là que son neuvième concert au sein d'Iced Earth et on a vraiment l'impression que ce mec est -et a toujours été- LE chanteur du groupe !

L'ambiance dans le pit est survoltée et chaque morceau est un enchantement métallique. La setlist a son lot de pépites ("Burning Times", "Stand Alone", "When The Night Falls", "Dantes Inferno"...) réparties intelligemment avec sept extraits de "Dystopia". L'ensemble est donc très homogène et n'offre aucun répit aux cervicales.

Si Stu retient l'attention, les autres membres du goupe (John Schaffer en tête) n'en demeurent pas moins redoutablement efficaces et c'est toujours très carré : bref, du bonheur !
Vous l'aurez compris, ce concert d'une durée d'une heure cinquante fût excellent. On peut donc encore compter sur Iced Earth même s'il faut espérer que ce nouveau line-up tienne le plus longtemps possible.

Photos et setlist : https://riffonstage.blogspot.fr/2012/06/live-report-diced-earth-au-transbordeur.html

Transbordeur Lyon : les dernières chroniques concerts

The HU en concert

The HU par Florentine Pautet
Le Transbordeur, Lyon, le 15/11/2022
Une soirée bien spéciale a lieu en ce mardi 15 novembre 2022. En effet, le Transbordeur accueille le groupe de metal mongol, The HU. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que... La suite

Helloween en concert

Helloween par Florentine Pautet
Le Transbordeur, Lyon, le 31/08/2022
Les citrouilles sont de sortie ce soir au Transbordeur. C'est Halloween avant l'heure avec la venue du groupe Helloween. Pas de Hammerfall en première partie, c'est donc un... La suite

Fontaines D.C. en concert

Fontaines D.C. par Philippe
Le Transbordeur, Lyon, le 06/06/2022
Que savions-nous de Fontaines D.C. avant ce lundi 6 juin au soir ? Jeune groupe classé post-punk, d'origine irlandaise (mais sans une once de cette touche celtique parfois... La suite

Flèche Love en concert

Flèche Love par cathy
Club Transbo - Villeurbanne, le 21/12/2019
En ce dernier week end avant les fêtes de fin d'année, samedi 21 décembre, l'association Mediatone propose un plateau exclusivement féminin avec trois artistes aux styles... La suite