Accueil Chronique de concert Isaya, Feu Chatterton, Arnaud Rebotini (Au Large Festival)
Vendredi 17 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Isaya, Feu Chatterton, Arnaud Rebotini (Au Large Festival)

Isaya, Feu Chatterton, Arnaud Rebotini (Au Large Festival) en concert

Théâtre Sylvain - Marseillle 4 juillet 2021

Critique écrite le par

Isaya

Isaya by Pirlouiiiit 04072021

Isaya ce soir là c'était les deux chanteuses-soeurs au premier plan, à cour et à jardin, et un multi instrumentiste (essentiellement clavier et percussion sur pad et tom basse) au milieu, un peu en retrait. Géométriquement, de face, ça fait un peu comme les cages d'un terrain de foot avec un poteau jaune à gauche et un poteau rouge à droite, et puis un goal, classiquement en maillot noir, au milieu.

Isaya by Pirlouiiiit 04072021

Isaya existe maintenant depuis plusieurs années, et on peut donc apprécier l'évolution de la musique du groupe, qui est passé à ma connaissance par des phases franchement folk, tribale, electro...

Il me semble que la constante est une façon de chanter qu'on pourrait qualifier de " soul ". Avec bien sur l'importance de l'harmonisation vocale, puisqu'il y a deux voix. Les textes sont en anglais, et comme un public francophone ne fait forcément attention aux paroles dans ces cas là, elles donnent parfois le sens général du texte à l'avance. Elles commencent à vraiment bien s'y connaître franchement et à très bien écrire ce genre de trucs, en plus de très bien les réaliser.

Isaya by Pirlouiiiit 04072021

Globalement, tout est très joli dans ce set, dans le sens plein qu'on peut donner à ce terme, qui sera donc, en fonction de l'humeur ou des goûts, considérable comme un compliment ou une critique.
Je trouve que c'est vraiment bien fait, pensé, millimétré.

Isaya by Pirlouiiiit 04072021

De mon côté, j'avoue qu'il y a un côté " prêt-à-porter " dans la démarche artistique d'Isaya qui me frustre un peu. Un truc calibré pour plaire et fonctionner sur le plus grand nombre. Elles sont d'ailleurs assez élégantes, alors qu'elles ont l'air d'avoir acheté la même chemise et le même short chez H&M, mais dans des couleurs différentes.

Mais patience, on va bien voir, elles ont encore du temps devant elles !

Feu! Chatterton

Feu! Chatterton by Pirlouiiiit 04072021

Je connaissais très peu Feu! Chatterton, ce qui pourra éventuellement passer pour inadmissible. J'avais déjà entendu quelques chansons au vol, notamment chez une amie avec qui on fait souvent de la couture le week-end en buvant du thé et en écoutant France Inter. J'avais quand même bien aimé cette voix (vraiment elle est très bien) et aussi les textes.

Feu! Chatterton by Pirlouiiiit 04072021

Et alors ça comme forme, c'est vraiment pas facile sur scène. La voix presque parlée avec groupe de rock. Je pense que, en tant que chanteur, ou au moins en tant que song-writer, on doit se sentir facilement frustré parce que c'est tellement dur que le sens du texte il rentre en résonance avec la musique là dans l'instant, avec les conditions de diffusion et de confrontation de la scène. Quand la musicalité de la langue (en l'occurence manifeste) ne s'appuie pas beaucoup sur les composantes les plus simplement et universellement efficaces que sont la mélodie, et la scansion rythmique franche, c'est plus difficile en fait.

Feu! Chatterton by Pirlouiiiit 04072021

Je ne suis pas certain que Feu! Chatterton aie réussi à dépasser cette problématique, mais au pire le spectacle s'appuie, et c'est normal, sur des aspects non strictement musicaux. En particulier il s'agit d'un groupe de garçons bien beaux-gosses, assumant avec une apparente joie la réalité de leur situation de chippendales de la rive gauche parisienne.

Feu! Chatterton by Pirlouiiiit 04072021

Le chanteur est assez rigolo, car avec sa moustache, ses cheveux gominés plaqués en arrière et son costume années trente, sa façon d'être ouvertement charmeur, il fait penser à un coiffeur pour dames Italien de l'entre-deux guerres. Quand il se juche sur le retour, poing levé, et qu'il harangue avec fougue la foule, il correspond assez bien à l'idée que je me fais de Mussolini jeune : à la fois sûr de lui et inquiet, dévorant la vie et étant dévoré par elle, finalement parvenant à sublimer ses blessures, par le charme qu'il a sû prodiguer, au prix de tant d'arabesques charmantes, tant d'entrechats, d'oeillades embaumées que dans le soleil se couchant sur le Théâtre Sylvain, le public semblait presque en rougir.

Arnaud Rebotini

Arnaud Rebotini by Pirlouiiiit 04072021

Compte tenu de ce qui avait précédé, l'arrivée d'Arnaud Rebotini fait de l'effet. Un gars seul, dans un costume de cadre du Parti communiste. La quarante ou cinquantaine, moustache noire. Un vrai daron, qui fait sans effort penser à Staline, pour rester dans le registre des personnalités emblématiques de la politique internationale du XXeme siècle. Entouré, encerclé même, par des machines et des synthés. Ça fait un rond de deux mètres de diamètre au milieu de la scène. Il a l'air d'une petite ile. Ou alors ça lui fait comme une jupe étalée autour de lui, faite d'un tissu incrusté de perles et de boutons brillants.

Arnaud Rebotini by Pirlouiiiit 04072021

Dès la première note, je me dis une chose : ce type ne fait pas de la musique pour les mêmes raisons que les gens avant. Entre lui et nous, il va se jouer autre chose. Ce qui se joue en effet, c'est qu'on cherche à se régaler. Sensuellement, pas symboliquement. C'est des disciplines différentes. Un peu comme si jusque là la soirée était affaire de danse et de théâtre : un plaisir de représentation. Alors qu'avec Rebotini on est plus du côté de la cuisine. Il s'affaire, tourne des potards comme si c'était des sauces, règle ce filtre-ci alors que cette séquence là est sur le feu. Il ne sait plus ou donner de la tête. Comme le chef cuisinier que peut-être on ne verra pas en personne dans son propre restaurant mais dont on appréciera la cuisine, pendant peut-être une demi-heure Rebotini ne communique avec nous que par le son qu'il produit. Il n'est que préoccupation de réaliser au mieux la recette qu'il a prévue pour nos oreilles.

Arnaud Rebotini by Pirlouiiiit 04072021

Cette façon de croire au son. De lui faire confiance, qui est aussi une façon de faire confiance à l'auditoire. Cette façon de pas trop nous prendre pour des cons qui fait qu'il ne sourira que s'il éprouve du plaisir ou de la joie. On s'est tous mis à danser comme des oufs, parce qu'en vrai les boîtes à rythme et les lignes de basse analogiques c'est comme les omelettes, ou les tartines de bon pain au beurre avec du saucisson : on a beau connaître ça marche quand même sans l'ombre d'un doute, sans la recherche d'une nuance capiteuse. C'est frontal et doux.

Arnaud Rebotini by Pirlouiiiit 04072021

Et puis, dans un deuxième temps, il y a des moments où il chante. Je n'ai rien compris du tout et d'ailleurs ça m'intéressait pas du tout ce qu'il pouvait raconter. En plus j'avais bu de nombreuses bières et j'étais déjà très occupé avec mon corps, à me trémousser en me collant à mes congénères, en me décollant de temps en temps pour rétablir un contact visuel avec la scène, histoire de tchécker l'ondulation avec le délicieux lamantin à moustaches. Un chant sans technique particulière, sans grâce intrinsèque, sans effet trippant ou extrême, ou dénaturant. Une voix toute nue en somme. Elle est donc comme le reste de la musique et de la performance : elle n'a rien à cacher, ni rien à vendre. Elle nous réconcilie avec l'existence. Je dis : merci Monsieur Rebotini Arnaud.

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Isaya by Pirlouiiiit 04072021 - D72_2429

Isaya by Pirlouiiiit 04072021 - 2444

Isaya by Pirlouiiiit 04072021 - 2478

Feu! Chatterton by Pirlouiiiit 04072021 - 2524

Feu! Chatterton by Pirlouiiiit 04072021 - 2623

Arnaud Rebotini by Pirlouiiiit 04072021 - 2693

Arnaud Rebotini by Pirlouiiiit 04072021 - 2756

Arnaud Rebotini by Pirlouiiiit 04072021 - 2764

Au Large Festival : les dernières chroniques concerts

Siska + La Chica + Noga Erez (Au Large Festival) en concert

Siska + La Chica + Noga Erez (Au Large Festival) par Lartsenic
Théâtre Silvain, Marseille., le 02/07/2021
Première soirée du festival hier avec une prog féminine de premier choix. Siska, que les marseillais connaissent bien, a présenté un set incluant de nouveaux morceaux.... La suite

Arnaud Rebotini : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes 2019, 2/2 : Julia Jacklin, Stray Cats, Turnstile, The Roots, 88Kasyo Junrei, The Smashing Pumpkins, Arnaud Rebotini en concert

(mes) Eurockéennes 2019, 2/2 : Julia Jacklin, Stray Cats, Turnstile, The Roots, 88Kasyo Junrei, The Smashing Pumpkins, Arnaud Rebotini par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 07/07/2019
Après un traditionnel et très agréable barbecue à la fraîche, on arrive un peu avant l'ouverture, pour un deuxième et dernier jour au Malsaucy, toujours baigné de soleil même pas... La suite

Bigflo et Oli, Feu! Chatterton, Kid Francescoli, Arnaud Rebotini, Muthoni Drummer Queen, Adieu Gary Cooper, Jamel Debbouze (Paleo Festival 2018)  en concert

Bigflo et Oli, Feu! Chatterton, Kid Francescoli, Arnaud Rebotini, Muthoni Drummer Queen, Adieu Gary Cooper, Jamel Debbouze (Paleo Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival, Nyon , le 21/07/2018
Muthoni Drummer Queen Pour ce début de week-end, je découvre Muthoni Drummer Queen, qui est originaire du Kenya et de Suisse. Là aussi, j'ai eu un coup de cœur pour ce... La suite

Festival Reevox : Yuksek + Arnaud Rebotini & Christian Zanessi + Chapelier Fou + MXCT en concert

Festival Reevox : Yuksek + Arnaud Rebotini & Christian Zanessi + Chapelier Fou + MXCT par Sami
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 09/02/2013
Un Cabaret aléatoire très bien rempli, malgré le froid et une grosse affiche electro au Dock des suds, pour cette soirée de clôture de la deuxième édition du festival de musiques... La suite

Black Strobe (Trans Musicales de Rennes 2012) en concert

Black Strobe (Trans Musicales de Rennes 2012) par Pierre Andrieu
Parc Expo de Rennes, le 08/12/2012
Black Strobe Très gros show de Black Strobe aux Trans Musicales de Rennes, le samedi 9 décembre 2012... En forme olympique et remonté à bloc, le groupe électro... La suite

Feu! Chatterton : les dernières chroniques concerts

Bigflo et Oli, Feu! Chatterton, Kid Francescoli, Arnaud Rebotini, Muthoni Drummer Queen, Adieu Gary Cooper, Jamel Debbouze (Paleo Festival 2018)  en concert

Bigflo et Oli, Feu! Chatterton, Kid Francescoli, Arnaud Rebotini, Muthoni Drummer Queen, Adieu Gary Cooper, Jamel Debbouze (Paleo Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival, Nyon , le 21/07/2018
Muthoni Drummer Queen Pour ce début de week-end, je découvre Muthoni Drummer Queen, qui est originaire du Kenya et de Suisse. Là aussi, j'ai eu un coup de cœur pour ce... La suite

Interview du groupe Feu! Chatterton dans le cadre du festival Musilac 2018 en concert

Interview du groupe Feu! Chatterton dans le cadre du festival Musilac 2018 par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 10/07/2018
Feu! Chatterton, un groupe composé de cinq oiseleurs plus charmants les uns que les autres. Mais quel genre d'oiseaux capturent-ils et dans quel but ? Comment peut-on composer... La suite

Bernhari + Feu ! Chatterton en concert

Bernhari + Feu ! Chatterton par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 20/04/2018
Foule compacte ce vendredi soir au Moulin, qui accueille enfin à Marseille (et pour la première fois, il me semble, en tout cas dans une grande salle), le seul groupe de chanson... La suite

Interview du groupe Feu! Chatterton dans le cadre du festival Musilac 2016 en concert

Interview du groupe Feu! Chatterton dans le cadre du festival Musilac 2016 par Lily Rosana
Festival Musilac à Aix-les-Bains, le 17/07/2016
"Le destin tragique de chatterton, ce jeune poète que des ambitions littéraires contrariées ont conduit au suicide, a fasciné tous les romantiques français jusqu'à ses deux... La suite

Isaya : les dernières chroniques concerts

Mélissa Laveaux + Isaya en concert

Mélissa Laveaux + Isaya par Sami
Cité Du Livre, Aix à Provence, le 28/09/2018
Une fois n'est pas coutume il y avait trois soirées simultanées qui pouvaient donner envie de quitter Marseille pour sa voisine Aixoise, avec un plan electro et pop avec Cassius et... La suite

Isaya en concert

Isaya par Ysabel
Bar Sextius - Aix en Provence , le 28/02/2014
Quand Isaya a lancé son invitation sur Facebook, pas un instant d'hésitation : On a sauté dessus !! Pas vraiment compris si c'était pour fêter quelque chose de spécial, ou juste... La suite

Isaya + Gaïo en concert

Isaya + Gaïo par Ysabel
Le Levantin - Marseille, le 30/08/2013
Comme toujours, une surprise nous est réservée par Isaya : un lieu très original pour ce nouveau rendez-vous, puisque c'est sur un catamaran (Le Levantin), pour un... La suite

Isaya en concert

Isaya par Ysabel
Esplanade du Moulin - Ventabren, le 22/06/2013
Pour se rattraper d'un rendez-vous manqué avec la fête de la musique la veille, nous allons nous rattraper avec une belle Saint Jean à Ventabren, avec la promesse d'y revoir le duo... La suite

Théâtre Sylvain - Marseillle : les dernières chroniques concerts

Ayo + Chassol & Friends (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Ayo + Chassol & Friends (Festival Jazz des Cinq Continents) par Sami
Théâtre Silvain, Marseille, le 17/07/2021
Retour en douceur ce soir après plus d'un an et demi sans concert, retour avec le théâtre Silvain et avec le festival jazz des cinq continents. La soirée affiche complet et... La suite

Siska + La Chica + Noga Erez (Au Large Festival) en concert

Siska + La Chica + Noga Erez (Au Large Festival) par Lartsenic
Théâtre Silvain, Marseille., le 02/07/2021
Première soirée du festival hier avec une prog féminine de premier choix. Siska, que les marseillais connaissent bien, a présenté un set incluant de nouveaux morceaux.... La suite

Lo Cor de la Plana - Titi Robin - Jupiter & Okwess (CaravanSérail) en concert

Lo Cor de la Plana - Titi Robin - Jupiter & Okwess (CaravanSérail) par Agent Massy
Théâtre Sylvain - Marseillle, le 19/06/2021
Lo Cor de la Plana Groupe emblématique de Marseille depuis au moins 25 ans, Lo Cor de la Plana ! 5 voix d'hommes, 3 tambourins, des claquements de mains et un tapis sensitif... La suite

La Cumbia Chicharra en concert

La Cumbia Chicharra par Lacrymoboy
théâtre Silvain, le 11/06/2021
Non, ne vous inquiétez pas je ne vais pas faire un long paragraphe sur le fait que je n'ai pas vu de concert depuis un petit moment, que j'avais hâte et que ce fut dur et que la... La suite