Accueil Chronique de concert Jonas Brothers (Happiness Begins Tour)
Jeudi 26 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jonas Brothers (Happiness Begins Tour)

Jonas Brothers (Happiness Begins Tour) en concert

AccorHotels Arena, Paris 22 février 2020

Critique écrite le par

Dix ans. C'est le temps qu'il aura fallu aux Jonas Brothers avant de revenir en France. Et cette fois-ci, c'est bien dans un Bercy archi complet que les frères se produisent. Très attendus (et c'est un pléonasme), un nouvel album sorti l'année dernière faisant office de comeback, ils n'ont finalement pas grand chose à faire pour conquérir leur public.



Il est donc 21h30 lorsque les lumières s'éteignent. Les fans sont déjà bouillants et hurlent avant même que le trio ne se montre. Sur une nacelle surélevée, le groupe arrive avec pétards en fond, et entament "Rollercoaster", titre issu de son dernier album, "Happiness Begins". L'ambiance monte alors d'une manière exponentielle quand les Jonas Brothers démarrent l'intro de "S.O.S.", véritable tube de l'année 2007, et probablement le morceau qui les a fait connaître au grand public. La complicité des trois frères se ressent davantage sur scène, entre petits regards, sourires et high fives.


Puis, ce sont trois autres titres du dernier opus qui s'enchaînent ("Cool", "Only Human" et "Strangers"), avant de repartir en 2007 avec "That's Just The Way We Roll" et son riff entêtant. Nick Jonas, le plus jeune, s'installe plus tard au piano et joue la très belle ballade "Fly With Me". Côté son, rien à redire, le tout est impeccable. Il faut dire que les Américains ont vu les choses en grand, et sur scène, on peut voir deux batteurs, une choriste, un claviériste et plusieurs guitaristes / bassistes en plus. "What A Man Gotta Do", dernier single des Jonas, est beaucoup plus percutante en live et on remarque que les originaires du New Jersey n'ont pas perdu de leur superbe durant toutes ses années.



Vient ensuite le moment des hommages aux projets solo. Le groupe descend de scène et s'approche du fond de la salle, sur une petite scène prévue pour l'occasion. Joe Jonas entonne alors "I Gotta Find You", tirée du film "Camp Rock", dont les Jonas Brothers sont les héros principaux. Un moment unique, où toute la foule chante en choeur avec les frères. C'est alors au tour de Nick de chanter une de ses chansons personnelles, "Jaleous". Puis, des bonhommes gonflables font leur apparition pour "Cake By The Ocean", du groupe DNCE dont Joe Jonas faisait partie.



C'est alors à Kevin Jonas d'avoir son moment de grâce, et on le voit sur l'écran géant avec ses deux filles. Il rejoint ensuite Nick et Joe près du piano pour jouer la très jolie "When You Look Me In The Eyes". Pour cette chanson, les fans avaient prévu d'éclairer la salle avec les flashs de leurs téléphones en rouge. Un moment de communion incroyable et où l'émotion est de mise. Le groupe continue ensuite, mais cette fois-ci plus fort, avec un mix de beaucoup de leurs tubes énergiques : "Mandy", "Paranoid", "Got Me Goin' Crazy", "Hold On", "Tonight"... Tous leurs albums ont à peu près leurs hommages, pour le plus grand plaisir des fans, et surtout des anciens.



Après une reprise de "Year 3000" de Busted, un des plus gros succès des Jonas Brothers (2007), c'est déjà l'heure du rappel. Et c'est avec une scène enflammée que le groupe revient pour jouer la fameuse "Burnin' Up", pyrotechnie en fond. La fosse est en transe, et chante littéralement toutes les paroles. Puis, c'est avec le single "Sucker" que les trois frères repartiront, et termineront leur étape parisienne du "Happiness Begins Tour" avec brio. Après toutes ces années d'absence, on peut affirmer que le retour des Jonas Brothers était un des meilleurs évènements de ces 2 dernières années. Toujours aussi fascinant en live, avec un jeu de scène impeccable et des musiciens doués, le groupe américain n'a pas manqué son retour sur le devant de la scène. Les fans repartent conquis, et on a déjà hâte de le retrouver en live.

Photos : Florentine Pautet www.florentinepautet.com, www.facebook.com/FlorentinePhotography, www.instagram.com/florentine.p, twitter.com/FloPautet




AccorHotels Arena, Paris : les dernières chroniques concerts

Tool & Brass Against en concert

Tool & Brass Against par Lebonair
Accor Arena, Paris Bercy, le 12/05/2022
Le 10 décembre 2006, à la sortie du Zénith de Paris (leur second cette année-là) et après avoir vécu un show mémorable (ils repasseront à Rock en Seine l'été suivant et au Hellfest... La suite

Laylow (Feat. Nekfeu, Sofiane Pamart, Hamza, Alpha Wann, Wit et Jok'air) en concert

Laylow (Feat. Nekfeu, Sofiane Pamart, Hamza, Alpha Wann, Wit et Jok'air) par gaspard
Accor Arena, Paris Bercy, le 13/03/2022
Laylow est l'une des têtes d'affiche du festival Europavox (du 30 juin au 3 juillet, à Clermont-Ferrand) et sera en tournée des festivals français cet été. Le rappeur a "fait"... La suite

TOOL (+ Brass Against) en concert

TOOL (+ Brass Against) par Philippe
Bercy, Paris, le 12/05/2022
Alors celle-là, on nous l'avait jamais faite ! Certes un concert de Tool (un groupe qui en 30 ans a sorti 5 albums et donné environ autant de concerts en France) est par nature une... La suite

Tool en concert

Tool par Coline Magaud
Accor Arena, Paris, le 12/05/2022
12 titres, 2 heures 37 de show sans pollution lumineuse et 10 minutes de pause pipi chronométrée, voilà la chronique rapide du concert de Tool, hier, à l'Accor Arena.... La suite