Accueil Chronique de concert Joseph Arthur
Dimanche 21 juillet 2024 : 6496 concerts, 27139 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Chronique de Concert

Joseph Arthur

Joseph Arthur en concert

Darcy Comédie - Dijon 7 juin 2024

Critique écrite le par



Quasiment 13 ans jour pour jour après notre dernière rencontre avec lui au Poste à Galène à Marseille, nous avions l'occasion d'aller revoir le grand Joseph Arthur. L'annoncé sur sa page Facebook, à peine 15 jours avant le concert donnait le ton de ce moment passé en sa compagnie. Il joue dans une toute petite salle, dédiée au théâtre à 600 mètres de chez nous. Comme il le racontera durant sa performance, il vient de passer près de 11H dans l'avion depuis l'Arizona où il habite désormais. A peine le temps de faire un crochet pour une session acoustique à Paris, qu'il loue une voiture et conduit plus de 3 heures, en s'arrêtant faire une somme car il est mort de fatigue après 2 nuits blanches. Il s'est en effet bien préparé pour sa tournée et n'a pu dormir dans l'avion, sa grande carcasse coincée entre 2 autres personnes. Le concert débute d'ailleurs un peu après l'horaire prévu et il Joseph l'entame totalement débranché et a cappella. Il faut dire que nous ne sommes malheureusement que quelques dizaines et que c'est véritablement un concert à la maison. La communication n'a manifestement pas été à la hauteur de l'artiste que nous avons le privilège d'observer à 3 mètres de nous. Tant pis pour les autres !



Seront chantées des morceaux des premiers albums, Mercedes, Good about me ou Redemption's son, mais aussi de ses plus récents, y compris certains encore inédits et probablement à entendre sur son prochain disque. Il nous gratifiera également de plusieurs reprises, une de son idole Lou Reed et une de son groupe, puis de Prince. C'est très très beau, assez déstabilisant au début, surtout quand on a assisté à un concert hyper amplifié d'une dizaine de musiciens dans une salle de plus de 5000 personnes l'avant-veille. Là, tout est à taille humaine, on est avec lui et surtout il est avec nous. Malgré la fatigue, il sourit souvent, fait des blagues, annonce tous ses titres et leur histoire. C'est un véritable moment de partage dont nous savourons chaque instant. Il se dégage de l'artiste, une sérénité, un plaisir à dispenser ces bonnes ondes avec son public, peu importe son nombre. C'est très impressionnant et on mesure le privilège qu'il nous est donné de le voir dans de telles conditions. Le public tape dans ses mains quand nécessaire et même si le duo guitare/voix est épuré, cela ne manque pas de rythme. Il sort même son harmonica pour Mercedes. Près d'une heure et demie durant, on se régale, à ses côtés à l'écouter enchaîner les perles. Les reprises sont à tomber, on sent le respect et la passion qui l'animent pour la musique et les belles chansons.



Comme à Marseille en 2011, on admire aussi son débit de paroles sur I miss the zoo et Thank you is my mantra. Il ne se plante jamais, son toucher de guitare (pas de loop ici comme en 2011) et sa voix vous touchent au plus profond. Que dire de l'immense In the sun, si ce n'est que c'est un classique très injustement méconnu, tout comme son auteur qui a choisi de fuir le star system. Lui qui tournait avec R.E.M. (je les avais vus ensemble à Marseille en 2005), joue avec Pearl Jam, a été découvert par Peter Gabriel se fout de tout ça. Il part seul avec sa guitare, 3 fringues et son merchandising parcourir la France. Il sourit tout le temps, parle avec ses fans (belle photo de ma moitié et mon fils d'ailleurs). Je conserve un immense respect pour ce songwriter à l'immense talent, qui ne triche pas. On en profite pour se replonger dans sa discographie fournie et de très bonne qualité et on espère vivement avoir la chance de le revoir vite près de chez nous. Si vous pouvez l'entendre passer, n'hésitez pas une minute !

Setlist :

Good about me
Redemption's son
Coney Island baby
, reprise de Lou Reed
Shores of freedom
Grateful
I miss the zoo
Thank you is my mantra
Mercedes
Heroin
, reprise de The Velvet Underground
When doves cry, reprise de Prince
One life

The mayor of the lowery side
In the sun



Joseph Arthur : les dernières chroniques concerts

Joseph Arthur en concert

Joseph Arthur par Jacques 2 Chabannes
Le Trokson - Lyon, le 11/06/2024
I've Been Next To You For A Lifetime ... Préquelle19 h 13 : Lyon, La Croix-Rousse (putain ça monte raide, pour y accéder juste, à ce fameux Trokson).Outre la large, la très étendue... La suite

Interview de Joseph Arthur en mars 2002 en concert

Interview de Joseph Arthur en mars 2002 par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand , le 30/03/2024
Après une balance incroyable et avant son magnifique concert le soir même à la Coopérative de Mai, nous avons posé quelques questions à Joseph Arthur, le 30 mars 2002. Une... La suite

R.E.M. + Joseph Arthur en concert

R.E.M. + Joseph Arthur par Samuel C
Pavilhão Atlântico - Lisbonne, le 04/01/2020
17 000 personnes avaient assisté à la prestation de R.E.M. au Pavilhão Atlântico, en 1999. Environ 12 000 spectateurs s'étaient déplacés, le 7 janvier dernier dans ce même lieu, à... La suite

Concert hommage à David Bowie (avec Michael Stipe de R.E.M, Karen Elson, TV On The Radio, The Flaming Lips, Debbie Harry, Robyn Hitchcock, Pixies, Tony Visconti, Amanda Palmer, Anna Calvi, Kronos Quartet, Joseph Arthur etc)  en concert

Concert hommage à David Bowie (avec Michael Stipe de R.E.M, Karen Elson, TV On The Radio, The Flaming Lips, Debbie Harry, Robyn Hitchcock, Pixies, Tony Visconti, Amanda Palmer, Anna Calvi, Kronos Quartet, Joseph Arthur etc) par Demi Playmobil
Carnegie Hall, New York, le 01/04/2016
Soirée hommage à David Bowie au Radio City Hall, à New York, hier soir... Le groupe de Mc Caslin qui joue sur le dernier album de du Thin White Duke Blackstar a composé une... La suite