Accueil Chronique de concert Jude
Mercredi 4 août 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jude

Toulouse au Havanna Café 13 octobre 2005

Critique écrite le par

Au lendemain d'un concert toulousain et à la veille de la sortie d'un nouvel album, le romantique Jude évoque les aléas de la vie d'artiste, entre difficultés créatrices et trivialité du quotidien. Entretien

Je vais rencontrer Jude pour une interview !!!
Tout d'abord, quel stress. Depuis plus de quatre ans, la voix si changeante et si bluffante de Jude se pose sur des textes d'un romantisme époustouflant, pour le plus grand bonheur de fans émus et séduits par la poésie douce amère du guitariste américain. A peine arrivé dans le hall d'un hôtel toulousain Jude demande gentiment à aller écouter Kaki King (qui fait sa première partie lors de la tournée) et me propose alors de le suivre dans un bar punk.

L'occasion d'une interview impromptue où l'artiste se lâche. Pêle-mêle : les nombreux problèmes rencontrés lors de cette tournée française, la difficulté de faire un disque tel qu'il le veut vraiment, l'étonnement de voir que la veille, juste après son concert, les jeunes toulousains se sont pressés dans le club pour aller écouter du "boum-boum". Malgré tous les problèmes de la tournée (dates annulées à Montpellier et à Marseille, publicités inexistantes, passages radio quasi nuls), Jude aime la France et particulièrement Toulouse, ville rose qu'il connaît bien et qui lui rappelle un puissant coup de foudre.

Puis il évoque Sarah, son dernier album à ce jour, qui relate une histoire d'amour du début à la fin. Amoureux transi Jude ? Romantique écorché ? Jude avoue dans un sourire, qu'évidemment il compose beaucoup mieux lorsqu'il est malheureux. Tant que Sarah n'a pas été achevé, il n'a pu terminer toutes les chansons en cours d'écriture.
Aujourd'hui, c'est chose faite. De nouveaux titres qui seront sur le prochain album enregistré en novembre aux Etats-Unis. Un album sans titre pour le moment car, si Jude sait déjà comment il veut l'appeler, il doit d'abord convaincre ses producteurs et sa maison de disques, évidemment d'un autre avis.

Jude, artiste incompris ? Une expression galvaudée, certes, mais qui s'applique malgré tout en partie à cet artiste à part, forcé de composer avec l'univers du business mais qui souhaite avant tout jouer encore et encore.

 Critique écrite le 21 octobre 2005 par Aurélie


Jude : les dernières chroniques concerts

Jude en concert

Jude par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 17/11/2006
Raté Cabwaylingo (qui a parait il ete tres bon) pour cause de belle famille, du coup je ne pourrai pas vous montrer de photos de sa nouvelle coupe ! Arrive pendant le set de Jude... La suite

Jude + Tete + John Butler trio par karine
l'abordage à evreux, le 25/04/2005
J'ai connu the john butler trio il y a 2.5 ans en allant à Perth en Australie et c'est vrai que j'ai tout de suite adoré. Je me suis donc acheté tous les albums et les écoutent très régulièrement. Ce fut alors une énorme surprise quand j'ai appris par hasard qu'il passait à Evreux!!! Je ne connaissait par contre pas du tout Jude ni même Tete. ... La suite

Jude par ...
Bataclan / Paris, le 23/04/2005
Wouah! Quel concert et quelle claque en découvrant Jude ! Un petit lien d'ailleurs sur lequel cliquer pour découvrir son tout dernier album, Sarah, qui est un chef d'oeuvre : https://www.jude-europe.com/jude/sites/fo/redir.php?c=1&g=1&m=1&u=189&l=fr_FR&k=1Uh4G4kteHuIqqVlAdVKuwrlQ1wrMK La suite

Jude + Tété + John Butler Trio par anne
Espace Julien, Marseille, le 21/04/2005
Le concert a démarré avec Jude, seul sur scène avec sa voix et sa guitare. Cette abscence de musiciens m'a dans un premier temps un peu surprise, donnant aux chansons un aspect beaucoup plus épuré que sur les albums. Enfin cela ne m'a pas posé de problème bien longtemps, surtout que Jude a commencé sa prestation en interprétant mon morceau préféré... La suite

Toulouse au Havanna Café : les dernières chroniques concerts

Grave Digger + Alestorm en concert

Grave Digger + Alestorm par Gandalf
Havana Café - Toulouse, le 01/02/2009
Date inédite que ce Grave Digger/Alestorm ! Inédite pour moi car c'est rare que j'aille à Toulouse pour un live (ca ne s'est produit que pour Aerosmith/Extreme en 94 et Maiden en... La suite

Monster Magnet  en concert

Monster Magnet par mateo
Le Havana, Ramonville St Agne, le 01/12/2008
MONSTER MAGNET, groupe que j'ai découvert il y a à peu près une dizaine de mois et après 2 albums achetés (dont le dernier), je fus agréablement surpris par ce rock fluide et... La suite

MILLENCOLIN + THE BRIGGS + DHARMA + UNDER MY BLANKET par mateo
LE HAVANA à RAMONVILLE ST AGNE, le 10/11/2008
Eh bien oui, c'est vrai, je n'ai pas aimé Millencolin (en tout cas sur scène) ; un nouvel album davantage pop rock, que j'aime aussi (même si je préfère les anciens) mais c'est sur scène ou j'ai été déçu, bon il faut reconnaitre qu'il n'y avait pas un super son !! mais pour la première fois que je les voyais, je pensais retrouver la même... La suite

Ministry par fan déçu
Havana Café à Toulouse, le 25/06/2008
Moi qui était un gros fan de Ministry, surtout des albums " the mind is a terrible... et jesus built...." ben si j'avais su je serais resté a la maison ! une tournée d'adieu pour moi ce n'est pas faire la promo du dernier disque mais avant tout de jouer les bon vieux morceaux pour faire plaisir aux fans. Bilan, une première partie longue...... La suite