Accueil Chronique de concert Kid Koala
Vendredi 24 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Kid Koala

Poste à Galène - Marseille 02 avril 2008

Critique écrite le par


Un concert quasi comble un mardi soir ... mais qui se cache derrière ce mystère ?!? Un DJ d'exception, bien sûr! Kid Koala , canadien d'origine, révélé par l'équipe de Ninja Tunes est tout simplement un des plus grands turntablists au monde. Techniquement irréprochable, ce petit homme rond à l'énergie communicative est un créateur fou.


Après avoir assuré une (trop courte) première partie le 26 mars au Moulin en introduction de Dj Shadow et Cut Chemist, le DJ préféré de ta mère comme le clamait son dernier album officie ce soir au Poste à Galène .


Dès le début de son set, il se lance sur les chapeaux de roues dans un mélange improbable de piano jazz, riffs de guitare rock, blues et harmonica. Un côté parfois très expérimental qui n'empêche pas Kid Koala de maîtriser à la perfection la rythmique et la mélodie de ses morceaux.


Cerise sur le gâteau : le garçon se fait plaisir en jouant et ça se voit !! Sourire scotché aux lèvres, il envoie des samples vocaux hallucinants sur lesquels il chante, pousse le public à en faire autant, créant ainsi une ambiance ultra intimiste et chaleureuse. Sans oublier les quelques mots en français qui le font bien ;-)


Génial me direz-vous ? non car très vite apparaissent de gros GROS problèmes techniques qui, je dois l'avouer, m'ont bien gâché la soirée. Un son mal géré, de très mauvaise qualité, des enceintes qui grésillent à fond ... Très rapidement Kid Koala en perd son latin et n'arrive plus à jongler sur ses trois platines. Résultat : une belle interruption de set et des réglages de fortune qui ne résoudront en rien le problème.


Kid Koala reprend tant bien que mal, assez désespéré mais toujours souriant. À nouveau il se lance dans un enchevêtrement de matières sonores hétéroclites qui au final donne des morceaux inimaginables et à couper le souffle. Funk old school, hip hop, scratches d'orfèvre, samples comme celui également utilisé par TTC sur le morceau Dans le Club ... tout y passe !!! Mais la moulinette magique du Kid Koala ne résout pas tout : les problèmes techniques persistent, le Kid reprend la parole, annonce qu'il va devoir jouer des morceaux plus calmes, plus lents, ce qui ne réjouit pas forcément le public.


Après plus d'une heure d'un set riche et varié qui ressemblait autant à un grand moment de plaisir qu'à une lutte constante et acharnée, Kid Koala finit en beauté par un de ses morceaux le plus connu Moon River , qui n'est autre que le "morceau favori de sa maman". A revoir absolument, dans de meilleures conditions ...


Beaucoup plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :

> Réponse le 03 avril 2008, par Yeah

Un concert exceptionnel. Kid Koala maîtrise son sujet et sait faire glisser ses doigts sur des platines! Par contre, les ingénieurs son du poste à Galène devraient aller faire un stage de perfectionnement et/ou renouveller leur matos. Quoi de plus déprimant quand un artiste est au top, qu'il a un public entier dans sa poche, et que tout à coup... le son devient plus mauvais que celui de mon WalkMan des 80s (quand j'utilisais les écouteurs de mon GameBoy). Craquements incessants, le son devient vite inaudible, l'artiste est dégouté, le public exaspéré...  Réagir

> Réponse le 04 avril 2008, par La blonde

Kid Koala a, à sa grande habitude, parfaitement maitrisé un choix de galettes hétéroclites et de grande qualité. En plus d'avoir des doigts de génies, il est on en peut plus sympathique. Quand il se met à faire du Air Vocal sur les disques qu'il passe, on dirait un enfant en train de passer ses disques préférés dans sa chambre. Il se fait plaisir et ça se voit... Malgré la déception du pb technique, il ne s'est pas laissé démonter. Ce mec était vraiment là pour se faire plaisir, et faire plaisir au public, même si pour ce faire, il a dû faire avec ce putain d'ampli droit qui grésillait... Ensuite, il y a pas mal de gens qui ont hurlé au scandale par rapport au Poste et j'ai trouvé que c'était abusé. Certes, c'est décevant, énervant, et tout et tout. Ils auraient pu voir venir le pb......  La suite | Réagir


Kid Koala : les dernières chroniques concerts

Kid Koala + Groove Unity en concert

Kid Koala + Groove Unity par Bertrand 13rugissant
Cabaret Aléatoire (Marseille), le 10/03/2013
Un Dimanche au Cabaret. Au sens propre du terme... Ce soir c'est une pointure du label Ninja Tune qui est de sortie à la Friche. Son projet 12- Bit Blues vinyl Vaudeville... La suite

The Hard Sell (Dj Shadow + Cut Chemist) + Kid Koala en concert

The Hard Sell (Dj Shadow + Cut Chemist) + Kid Koala par Mos Taky 69
Le Moulin - Marseille, le 26/03/2008
En ce printemps frileux, s'il y avait une date qui pouvait nous donner la fièvre, c'est bien cette affiche réunissant l'ex-dj de Jurassic5 (Cut Chemist) et le dj figure... La suite

Kid Koala / The Herbaliser / X-Ecutioners / Vibrion / Birdy Nam Nam / Busdriver (Festival Marsatac) par Ultrateckel
J4 - Marseille, le 23/09/2005
Bon, puisque je n'ai pas vu les mêmes groupes que Philippe et qu'en plus je n'ai pas forcément le même avis sur ceux qu'on a vu tous les 2, je fais ma petite chronique... Tout d'abord et définitivement, la place où il fallait être hier soir pour tout fana de hiphop (genre dont je suis complètement fan que depuis quelques années, mais maintenant... La suite

Kid Koala par Ketchup Lapidation
Bordeaux (Les Entrepôts Electros), le 18/06/2004
Groovy, funky, hip-hop old school, rock et créative, la musique de Kid Koala (aka Eric San) est fantastique ; maniant le "platinisme" comme personne, il est également vu comme l'un des meilleurs DJ au monde (si ce n'est LE meilleur). Il est dans la mouvance du génialissime label Ninja Tune ce qui donne le ton de sa discographie et de l'état de... La suite

Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

Gontard - Splash Macadam en concert

Gontard - Splash Macadam par Lb Photographie
Le Makeda - Marseille, le 12/02/2020
Splash Macadam. Bis Repetita. Y aura t'il quelque chose à ajouter à une chronique écrite il y a moins d'un mois sur un groupe vu en novembre ? Pas de promo d'album en vue, pas... La suite

Venus en Mars + Marie-Flore en concert

Venus en Mars + Marie-Flore par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 16/01/2020
Pour être honnête ça partait mal ... rien ne me laissait penser que j'allais accrocher à la musique de cette Marie-Flore dont le portrait envahissait les rues du quartier depuis... La suite

The Bellrays + Lemon Cars en concert

The Bellrays + Lemon Cars par G Borgogno
Le Makéda, Marseille, le 19/10/2019
BELLRAYS Acte III. The Bellrays aiment Marseille. Qui le leur rend bien. C'était au moins leur troisième passage phocéen en groupe. Plus un Bob et Lisa, les deux "leaders",... La suite

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) en concert

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) par Sami
Makeda, Marseille, le 21/11/2019
Entre deux têtes d'affiche internationales du festival Tighten Up, de Puppetmastaz la veille au cabaret aléatoire à Pete Rock à la voute quelques jours après, c'est ce soir un... La suite