Accueil Chronique de concert Kings of the Playground
Jeudi 21 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Kings of the Playground

Kings of the Playground en concert

Lollipop Music Store - Marseille 27 avril 2012

Critique écrite le par

Kings of the Playground by Pirlouiiiit 27042012

Après avoir hésité à passer le début de la soirée en compagnie de Childéric (mais décidé d'attendre quelques semaines pour avoir ce qu'il adviendrait du parti en orange), c'est finalement au Lollipop que je me rends en sortant de la crèche. Ce soir ce sont les Departure Kids qui sont annoncés en showcase. Je les ai vu il y a quelques jours en première partie de Papier Tigre ... Lorsque j'arrive sur place à l'heure prévu, il y a toujours le porte-manteaux plein de t-shirt au milieu de la salle (là où normalement joue le groupe). Explication : ils sont coincés dans les bouchons.

King of Playground by Pirlouiiiit 27042012King of Playground by Pirlouiiiit 27042012


Nous patientons en compagnie de quelques habitués et de plus en plus d'enfants pendant que les musiciens arrivent et s'installent. Tiens c'est le batteur qui fait les réglages voix et guitare on dirait ... et puis c'est quoi ce synthé qui sonne comme celui des Ich Bin Dead (et que je ne me souviens pas avoir entendu chez les Departure Kids ?!?) ...
Kings of the Playground by Pirlouiiiit 27042012

Je découvrirai en fait qu'en raison de l'absence du bassiste (les 3 autres sont là), le showcase de Departure Kids a été remplacé par celui de Kings of the Playground un autre projet de leur batteur donc. Seul hic (et qui n'en est pas un) c'est que c'est un projet assez récent et qu'il n'a pour le moment que 4 morceaux. Au chant et à la guitare il est donc accompagné au clavier par une musicienne qui a l'air un peu moins habituée à se produire sur scène que lui.

Kings of the Playground by Pirlouiiiit 27042012

Le clavier apporte une réelle touche d'originalité au son rock n'roll garage du duo (comme chez Ich Bin Dead dont la clavier était d'ailleurs présente ce soir). Lui beugle plus qu'il ne chante (ce qui n'est pas forcement pour déplaire). Il gesticule un peu moins que derrière le fûts des Departure Kids mais on voit qu'il a de l'énergie à revendre ! Entre les morceaux il plaisante, notamment sur le fait qu'il n'a que 4 morceaux.

Kings of the Playground by Pirlouiiiit 27042012

Du coup arrivé au bout de ceux ci il nous en refait un (le second) et à la fin après s'être fait un peu prié il fera (pour la première fois) un morceau en solo. Final en configuration one-man-band forcement blues du coup ... Bref ce Versini (c'est son nom) ne s'est pas laissé démonté et nous a proposé un showcase parfois un peu approximatif auront peut être trouvé certains musiciens présents ce soir, mais carrément plaisant ! Et ce ne sont pas Anna, Olga et Lucie qui diront le contraire !

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus video :


Lollipop Music Store - Marseille : les dernières chroniques concerts

Sub Power Sun en concert

Sub Power Sun par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 21/02/2020
Béa Paradis... hier soir, mon issue de secours après une nuit sale et pénible... La mienne. Mais pour Béa, la semaine fut bien pire. ... Le Paradis est sans doute de sortir... La suite

Moon Rã en concert

Moon Rã par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 14/02/2020
14 février, Fête des Amoureux depuis plusieurs siècles, dit-on... Mais amoureux de quoi ? Pourquoi pas du rock, après tout... En tout cas, en arrivant au Lollipop Music Store... La suite

Los Bankalos  en concert

Los Bankalos par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 31/01/2020
Grosse soirée, comme tous les vendredi soirs, puisque j'ai prévu cette fois d'aller en famille au Lollipop pour voir Los Bankalos et Stoof qui devrait passer par là, avant de... La suite

Farouche Zoé & les Garçons Electriques en concert

Farouche Zoé & les Garçons Electriques par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 24/01/2020
N'ayant pas pris de notes hier j'ai intérêt à ne pas trainer pour faire une petite chronique sinon j'aurai tout oublié. Vendredi, fin d'une longue semaine où Svet était à Tours,... La suite