Accueil Chronique de concert Kopecky-Nazar-LeVan, Sirius Void, Paranoid Cats
Dimanche 20 septembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Kopecky-Nazar-LeVan, Sirius Void, Paranoid Cats

Kopecky-Nazar-LeVan, Sirius Void, Paranoid Cats en concert

LAM, Fils qui s touchent, La Salle Gueule 15/02/2020

Critique écrite le par

Samedi soir, il est temps de se préparer pour sortir, et comme toujours, beaucoup de choses à voir un peu partout.


Je débute mon itinéraire par le LAM (Leda Atomica Musique) où le trio composé de William Kopecky, Nazar Khan, Noel LeVan se prépare à jouer. Ambiance calme et posée, le premier morceau commence très lentement. William joue d'un archer sur sa basse et superpose une série de sons graves et lancinants. Des sonorités très orientales sont ensuite ajoutées grâce à Nazar et sa magnifique sitare. Accompagnés par un excellent Noel à la batterie qui rythme parfaitement le groupe à la fois par de petites touches très subtiles, des cliquetis et plus loin dans le morceau par des tempos très carrés et appuyés. Très progressif donc, il faut prendre le temps de rentrer dans leur univers et se laisser porter par les sonorités enivrantes. Tout s'accélère entre jazz, metal progressif, post rock et musique orientale, une véritable fusion de genres. Deux morceaux de vingt minutes environ parfaitement exécutés. La soirée commence bien.


Le temps de remonter vers le Cours Julien très animé. Je me dirige vers une petite ruelle pour entrer au Fils Qui s'Touchent. L'ambiance est déjà chaude, le groupe Time Structure vient de commencer. Beaucoup de monde, je reste dans le fond pour écouter tranquillement. Beaucoup de sonorités, du rythmes, des passages très doux et psychés qui alternent avec des interventions presque screamo, math rock qui dynamisent les morceaux. Très bonne découverte.


Vient ensuite Sirius Void. Nombreux sur scène (batteur, percu, clavier, basse, guitare et guitare) chacun se cale dans un coin de la scène. Entre les changements de rythme, les envolées de solo de guitares, des parties à la flute traversière, des percus, des chœurs et deuxièmes voix, l'utilisation d'un thérémine (utilisé à bon escient). Cela peut faire peur en se disant que ça va faire trop chargé, mais pas du tout. C'est très équilibré, très riche, on se plait à suivre chaque instrument. Leur musique a des sonorités très années 70, progressif et rythmé. Une touche de bonne humeur en prime. On sent qu'ils prennent du plaisir à jouer leur musique et la partager.


Je file ensuite rejoindre des amis, à la salle gueule pour une toute autre ambiance, plus lourde, plus noire, soirée doom prévue. Il est déjà tard et les deux premiers groupes Dahuz et Silver Gallery ont déjà joué mais j'ai très bons échos de leurs prestations. Je descends vite dans la salle et c'est au tour de Paranoid Cats qui a vaillamment remplacé Verdun dont la tournée a malheureusement été annulée au dernier moment. Pas besoin de plus d'une minute pour rentrer dans le concert. Le duo basse batterie de la Drôme nous assène de riffs bien lourds. L'ambiance est folle, le sol glissant de bière, ça pogote, ça slam.
Toujours étonné des nombreux choix qui s'offrent à nous, des lieux et des organisateurs qui nous accueillent, et du monde qui sort. Bref une soirée très riche, musicalement, humainement.

https://youtu.be/YTAYrMC_xdE

Sirius Void : les dernières chroniques concerts

Sirius Void + Sovox en concert

Sirius Void + Sovox par pirlouiiiit
Molotov, Marseille, le 03/01/2020
Et dire que j'ai failli ne pas aller au Molotov ce soir ... A la base c'est quand j'avais vu que le Pinguin risquait fort d'y aller pour voir les turcs de Umut Adan que je... La suite

Hoboken Division, The Needs, Sirius Void en concert

Hoboken Division, The Needs, Sirius Void par Bblopez
Les Arcades-Aix en Provence, le 14/04/2018
Session 10 pour l'association Provock aux Arcades, un restaurant - bar devenu "the place to be" Aixois, certes la concurrence n'est pas féroce, mais qui a déjà vu passer lors des... La suite

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã en concert

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 16/02/2018
Une absence totale d'illustrations, et un retard phénoménal à l'allumage, vont me permettre de faire seulement une chronique sans doute un peu light. Pas question pourtant de ne... La suite

LAM, Fils qui s touchent, La Salle Gueule : les dernières chroniques concerts

Parking Shell, Garces Kelly en concert

Parking Shell, Garces Kelly par Pipoulem
LAM, Marseille, le 21/02/2020
Le LAM (LedaAtomicaMusique) accueille ce vendredi 21 février 2020 deux groupes qui représentent bien la scène locale rock marseillaise. Le concept de cette, maintenant... La suite

Hakim Hamadouche (Les Z'inos #2) en concert

Hakim Hamadouche (Les Z'inos #2) par Pirlouiiiit
Leda Atomica Musique, Marseille, le 13/12/2019
Deuxième étape sur trois pour cette soirée bien chargée. Après avoir été bluffé par le showcase de the French Revolution au Lollipop Music Store, me voilà donc au Leda Atomica... La suite

Moon Rã  en concert

Moon Rã par Philippe
LAM, Marseille, le 15/11/2019
Une semaine après, pas évident de retracer une soirée très sympathique, finie dans des brumes houblonnées persistantes et avec des notes pourries, mais dont les artistes méritent... La suite

 No Jazz Quartet - The Lemon Cars en concert

No Jazz Quartet - The Lemon Cars par Philippe
Le LAM, Marseille, le 13/09/2019
Scène un peu surréaliste ce vendredi à 19 h 15: des gens attendent en file sur un trottoir minuscule, rue St-Pierre, en plein jour et trois bonnes heures avant leurs pratiques... La suite