Accueil Sirius Void en concert
Mercredi 30 septembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Sirius Void en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Sirius Void : l'historique des concerts

Ve.

03

Janv.

2020

SOvOX en concert
SoVoX + Sirius Void SOvOX | Sirius Void
Molotov (13)

Ve.

06

Sept.

2019

Guinguette Sonore en concert
Usken + Sirius Void + Leon Coeur + CAVALE + projetMILAN Guinguette Sonore | Sirius Void | Cavale | Usken
Plage de la Romaniquette - Istres (13)

Sa.

10

Nov.

2018

Sa.

14

Avril

2018

The Needs en concert
Provock Session #10 : Hoboken Division - The Needs - Sirius Void Hoboken Division | The Needs | Sirius Void
Les Arcades - Aix-en-Pce (13)

Ve.

28

Oct.

2016

David Rosane & The Zookeepers, Sad Hours, Sirius Void Sirius Void | Sad Hours
Electrode - Miramas (13)

Ve.

17

Juin

2016

Fallow, Duck Tape, Pragma Tango, Sirius Void Le Korigan - Luynes (13)

Ve.

19

Juin

2015

Concert Rock Sirius Void + Sombra Feliz + Wan Man + Guest @ Le Korigan Aix / Luynes Le Korigan - Luynes (13)

Ve.

29

Mai

2015

Subz Crew, Spinabifida , Beat Cheese, Sirius Void, Araxy, Rudy B, Mute, Joe Dji Spinabifida | Sirius Void
Le Korigan - Luynes (13)

Sirius Void : les dernières chroniques concerts 4 avis

Kopecky-Nazar-LeVan, Sirius Void, Paranoid Cats

Critique écrite le 17 février 2020, par Pipoulem

LAM, Fils qui s touchent, La Salle Gueule 15/02/2020

Kopecky-Nazar-LeVan, Sirius Void, Paranoid Cats en concert

Samedi soir, il est temps de se préparer pour sortir, et comme toujours, beaucoup de choses à voir un peu partout. Je débute mon itinéraire par le LAM (Leda Atomica Musique) où le trio composé de William Kopecky, Nazar Khan, Noel LeVan se prépare à jouer. Ambiance calme et posée, le premier morceau commence très lentement. William joue d'un archer sur sa basse et superpose une série de sons graves et lancinants. Des sonorités très orientales sont ensuite ajoutées grâce à Nazar et sa magnifique sitare. Accompagnés par un excellent Noel à la batterie qui rythme parfaitement le groupe à la fois par de petites touches très subtiles, des cliquetis et plus loin dans le morceau par des tempos très carrés et appuyés. Très progressif donc, il faut prendre le temps de rentrer dans leur univers et se laisser porter par les sonorités enivrantes. Tout s'accélère entre jazz, metal progressif, post rock et musique orientale, une véritable fusion de genres. Deux morceaux de vingt minutes environ parfaitement exécutés. La soirée commence bien. Le temps de remonter vers le Cours Julien très animé. Je me... Lire la suite

Sirius Void + Sovox

Critique écrite le 04 janvier 2020, par pirlouiiiit

Molotov, Marseille 03 janvier 2020

Sirius Void + Sovox en concert

Et dire que j'ai failli ne pas aller au Molotov ce soir ... A la base c'est quand j'avais vu que le Pinguin risquait fort d'y aller pour voir les turcs de Umut Adan que je m'étais dit que ce serait l'occasion de l'y croiser. Surtout qu'en première partie il y avait Sirius Void, groupe du coin que je n'avais toujours pas eu l'occasion de voir. Et qu'avec un peu de chance il y aurait Odliz dans le coin et donc j'échapperais peut-être à la chronique. En lisant ces lignes vous avez bien compris que les choses ne se sont pas exactement passées comme cela. Suite à l'annulation de Umut Adan (qui entrainera le départ de Oldiz) c'est SoVoX qui s'est chargé de les remplacer (en fait de remplacer Sirius Void qui remplaçait Umut Adan). Etant revenu un peu tard du labo (c'était mon premier jour) nous ne sommes pas allés au Lollipop et à vrai dire le sms de Stefan me prévenant que ça attaquait tardant, après avoir couché les enfants je me suis demandé si je n'allais pas plutôt bosser un peu. Finalement apprenant que SoVoX avait attaqué je m'y suis rendu. J'arrive là-bas le Molotov est bien plein. Je me faufile difficilement au premier rang, me plante aux pieds de Vicenzo (le batteur) et Charles (le guitariste) et commence à filmer le morceau... Lire la suite

Hoboken Division, The Needs, Sirius Void

Critique écrite le 16 avril 2018, par Bblopez

Les Arcades-Aix en Provence 14 avril 2018

Hoboken Division, The Needs, Sirius Void en concert

Session 10 pour l'association Provock aux Arcades, un restaurant - bar devenu "the place to be" Aixois, certes la concurrence n'est pas féroce, mais qui a déjà vu passer lors des éditions précédentes des groupes comme Jim Younger's Spirit, Psychotic Monks, Conger Conger, Pleasures, Rescue Rangers,... et cela en tout juste un an. Comme pour chaque édition, un plateau de trois groupes , mais j'arrive trop tard pour le premier groupe Sirius Void, que j'avais cependant déjà écouté au Molotov en ouverture des excellents New Candys. Pour être honnête je n'avais pas été convaincu, mais les échos reçus de leur prestation sont positifs, à vérifier et confirmer dans le futur pour ce jeune groupe. Les fidèles sont venus nombreux et la salle est bien garnie, car ce soir The Needs are back in town. Le groupe de Garage-Rock Aixois revient sur la scène avec un nouvel lp " The most elegant hanged men ". La machine étant immobilisée depuis plusieurs années l'entame du set semble un peu rigide, le son n'est pas très équilibré. Après un temps de chauffe, tout va se mettre en place. Le public est ravi et se met à l'unisson, les titres s'enchainent faisant monter la tension . A la fin Lord Dey... Lire la suite

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã

Critique écrite le 22 février 2018, par Philippe

La Machine à Coudre, Marseille 16 février 2018

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã en concert

Une absence totale d'illustrations, et un retard phénoménal à l'allumage, vont me permettre de faire seulement une chronique sans doute un peu light. Pas question pourtant de ne pas laisser une trace d'une si copieuse soirée, composée de trois concerts extrêmement différentes les uns des autres. Dans ces cas-là on est bien content de retrouver 10 jours après un papier griffonné de quelques notes au fond d'une poche de jean, ça aide ! Moondawn est un one-man-band qui joue très fort (en tout cas ce soir), mais avec un beau son, des motifs assez calme de type blues éthéré à la guitare, n'hésitant pas à répéter certains accords jusqu'à la recherche de la transe. C'est agréable et beau, y compris quand il chante, même si je ne suis pas captivé tout le temps. D'autres sur ce site ont eu des formules plus percutantes à son sujet, je n'ai pas mieux : "motifs folk blues abstraits, folk spectral flirtant avec le drone"... parfois il faut juste s'avouer vaincu, quand on a pas mieux en magasin. Parvenir à ne pas être chiant en rejouant jusqu'à la transe une série de deux accords, nécessite en tout cas un certain talent. C'est quand même un petit peu calme à mon goût pour commencer la soirée mais vu ce qui va suivre, ce n'est pas plus mal. Car... Lire la suite