Accueil Chronique de concert Mangia Margot + Mötöcröss
Vendredi 15 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Mangia Margot + Mötöcröss

Mangia Margot + Mötöcröss en concert

L'Embobineuse - Marseille 02 Avril 2010

Critique écrite le par

C'est la première fois que je me rends à l'Embobineuse, pour voir Mangia Margot et Mötöcröss. Cette soirée est donc pour moi l'occasion de découvrir à la fois des groupes, mais aussi une salle. Et quelle salle !!!

D'emblée, le lieu m'a plus. Conforme à sa programmation, il est à la fois contestataire, décalé, et "arty", avec juste ce qu'il faut de provocation malsaine pour nous faire songer aux films de David Lynch...
Me retrouvant seul pour ce concert, j'appréhende, quelque peu, que le concert commence trop en retard. Ceux qui ont connu l'interminable attente précédant un concert, durant laquelle on inspecte consciencieusement les moindres recoins de la salle, en cherchant vainement à s'occuper l'esprit, savent de quoi je veux parler... Quelque ne fût donc ma joie de découvrir, agencées sur une voiture, dans un coté de la salle, une rangée de vieilles consoles, aguichant le joueur de passage de leurs pixels multicolores...



Je me retrouve donc assis, un pad mégadrive entre les mains, quand une femme, accoudée au comptoir, avec une bouteille de champagne, lance un salut général au (maigre) public disséminé ça et là dans la salle. Après avoir capté notre attention, elle se lance dans un long monologue, où elle nous conte la vie d'une femme blessée, abandonnée par son mari après le suicide de leur fille, et faisant face à ses colères, ses doutes, ses peines, et sa paranoïa.... Le récit est prenant, bien joué, et le final pour le moins surprenant. Il n'était pourtant pas acquis de tenir un public initialement venu voir un concert, sur un texte aussi long.



Après cette introduction théâtrale, Mangia Margot ouvre les hostilités. Les deux italiens, se font face sur scène, donnant l'impression d'un véritable discours entre les deux musiciens. Une batterie, une basse, un synthétiseur rudimentaire, un peu de tôles, et voilà notre duo prêt à en découdre !!! Mangia Margot submerge le public dès les premières secondes, avec ses riffs lourds, syncopés, mouvementés et changeants, comme on en trouve dans le Math-rock, ou dans le Jazzcore de leurs compatriotes de Zu, entrecoupés d'ambiances moins brutales, faites de sons épars, de résonances, où une tôle, rencontrant un archet, se fait scie musicale de fortune, et où les drones de Sunn O)))> pointent le bout de leur nez.... Une bien belle découverte que Mangia Margot en somme, d'autant qu'une réelle connivence entre les deux musiciens transparait sur la scène.



Après un court changement de plateau, qui me laisse le temps de redécouvrir Sonic 2, Mötöcröss débarque sur scène, là encore sous forme de duo : un guitariste / chanteur, et un batteur. Las, là où la puissance de Mangia Margot prenait appui sur une réelle maîtrise des deux musiciens, l'énergie déployée par Mötöcröss tombe rapidement à plat, faute à un jeu trop approximatif... Et encore, je mesure mes mots, le batteur donnant l'impression d'avoir touché à une batterie pour la première fois l'avant-veille... La guitare quand à elle, pour pallier le manque de basse sans doute, et surgonflée d'effets au point d'en devenir inintelligible, tout comme la voix, elle aussi traitée à outrance... Au cours du quatrième morceau, n'en pouvant plus, je fini par jeter l'éponge et quitte la salle, regrettant que la soirée se clôture sur une déception...

Reste une très agréable soirée, et une adresse à noter !!!

Motocross : les dernières chroniques concerts

Finales régionales Printemps de Bourges par Nicolas Gervais
MJC Oullins, le 15/02/2001
DU CHOIX POUR TOUTES LES OREILLES A LA MJC OULLINSJeudi 15 et Vendredi 16 février avaient lieu à la MJC Oullins les finales régionales du Printemps de Bourges. Avec huit groupes sur deux soirs, aux styles musicaux variés, les nombreux spectateurs ayant fait le déplacement y ont à coup sûr trouvé leur bonheur, la qualité ne s'étant démentie à aucun... La suite

L'Embobineuse - Marseille : les dernières chroniques concerts

projet Milan, Splash Macadam, Kriegelstein en concert

projet Milan, Splash Macadam, Kriegelstein par Pipoulem
L'Embobineuse, le 22/02/2020
Cela faisait longtemps que je n'étais plus allé à l'Embobineuse, la release party de projet Milan et la présentation de leur Album intitulé I était une bonne occasion d'y... La suite

x25x + Action Beat + Sister Iodine en concert

x25x + Action Beat + Sister Iodine par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 06/04/2018
Après le très chouette premier set de la rencontre au sommet entre Stéphane Belmondo et Henri Florens au JAM me voici d'un coup de vélo à l'Embobineuse ... Si au JAM je faisais... La suite

G.W. Sok + Kanipchen-Fit en concert

G.W. Sok + Kanipchen-Fit par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 16/03/2018
Dès que le sympathique concert de West of the Moon s'est terminé j'ai repris mon vélo et me suis mis en route vers la Belle de Mai, direction l'Embobineuse où devait être sur le... La suite

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures) en concert

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures) par Agent Massy
L'embobineuse, Marseille, le 22/02/2018
Brutal Measures : Lydia Lunch & Weasel Walter + Grrzzz Grrzzz Un duo, marqué par la vie. Les marques du temps, et on peut aussi fantasmer les marques de la vie reçue en... La suite