Accueil Chronique de concert Marvin + Shub (Festival B-Side)
Jeudi 21 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Marvin + Shub (Festival B-Side)

Marvin + Shub (Festival B-Side) en concert

Machine à coudre - Marseille 09 juin 2012

Critique écrite le par

J'avais quitté l'abri 101 dans la précipitation. Le superviseur ne voulait plus de nous. Quand l'épais couvercle en titanium s'etait ôté du sarcophage où mes ancêtres vivaient reclus depuis plus de 2 siècles, Une appréhension mêlée d'excitation avait noué ma gorge en un noeud papillon palpitant. La lumière. Je ne l'avais jamais vue. Et le ciel. Je ne connaissais son existence qu'à travers les cases de Grognak le Barbare. Et le monde... Un vaste ossuaire... De la poussière à perte de vue
Je caressais machinalement la crosse du pistolet 10mm qui pesait contre ma cuisse. Plus que 5 balles dans le chargeur... 5 balles pour les pillards, les supermutants et les radcafards qui grouillaient à la surface de cette planète décédée. La folie des hommes avait eu raison de la civilisation, et la Guerre piétinait ses restes fumants avec une vitalité redoublée. Car la guerre...la guerre ne meurt jamais...



"on décolle ?" gazouilla ma chère et tendre. La console émis un bip aigu alors que je renvoyais mon survivant du futur dormir dans le disque dur.
Quand l'épaisse porte de l'immeuble s'ôta du sarcophage ou je créchais depuis 3 ans, une excitation mêlée d'appréhension noua ma gorge en une cravate de notaire nervurée. La lumière. Je ne l'avais pas vu de la journée. Et le ciel. La fumée de merguez copulait avec les nuages. Et le monde... Il y en avait plein. La rue d'Aubagne pullulait de fêtards du soleil.
Je caressais machinalement le paquet de cigarette qui dormait le long de ma cuisse, au fond de ma poche. Plus que 5 clopes...



"afehneufeu gneifeu" dit la goule irradié à ma vue. Ses doigts coupants s'enfoncèrent dans ma chair. Les premiers super bourrés flanchaient sous les coups répétés des sounds systems.

La Machine à coudre se remplissaient doucement, et chaque ouverture du sas laissait pénétrer les radiations de dégueulis R'n'b acide venues de l'extérieur. La folie des hommes avait eu raison de la civilisation, et la Guerre piétinait ses restes fumants avec une vitalité redoublée. Attendez une minute...



Marvin attaqua d'un coup de blaster réglé sur "puissance maximum". Les cellules d'énergie pulvérisèrent les tympans alentours. C était de la musique cosmique, aux sonorités d'hyper espace et de pulsar bosoné, ou alors c'était juste les synthés qui faisait cet effet la. Dans le bloc de son monolithique, Marvin (le martien) donnait la chasse à Duck Rogers.
On se serait cru dans une vieille émission sur le corps humain. A bord du Zedtron 3000 du groupe, on explorait les vaisseaux sanguins, l'oesophage et la rate, au son des cristaux qui résonnaient d'un lourd treble. Jean Michel Jarre était au mess, en train de manger des Japonais. Satan vivait dans l'intelligence artificielle de l'ordinateur de bord.



J'allais me poser sur le zinc au son du générique d' Hawaii, police d'état. Les murs régurgitaient les pulsations de la musique, troublant imperceptiblement la surface de mon verre de vin. Plutôt pas mal. Cette musique de shoot em up ne carburait pas au minéral !



Le personnel naviguant du Zedtron 3000 démantibula le vaisseau et repartit en caravane vers les terres désolées aussi rapidement qu'il était venu. L'espace d'un fugace instant, le r'n'b affola de nouveau les compteurs Geiger.



Le bassiste de Shub portait un chapeau, signe manifeste et ostentatoire d' un mafieux post apocalyptique.
Ils interprétèrent la chanson de geste de leurs pérégrinations dans les vastes étendues pelées de Washington D.C. Elle était boueuse, immense, impitoyable. Ils racontaient les attaques de Yao Guai, les escarmouches contre les esclavagistes, leur passage sur galaxy news radio, la guerre qui ne mourrait jamais...



Sur le chemin du retour, un grillon hard tek turlubinait devant la vierge du mont, reprenant avec zèle l'agitation qui animait les flancs de la colline.



Dans les colonnes du journal du lendemain, on parlait d'une fusillade dans une salle de concert du quartier. Un bassiste chapeauté s'était fait descendre par une division d'assaut de la confrérie de l'acier : c était un rebelle. L'article se demandait quand cette guerre allait prendre fin, mais en mon for intérieur, je connaissais cette funeste réponse :

"la Guerre... La guerre ne meurt jamais !"

> Réponse le 11 juin 2012, par roohakim

Commentaire Roo-ha-kim : Concert "rouleau compresseur" mais un peu bancal, Shub, avec son western noise à chanteur à l'accent Nada surf, aurait indéniablement dû débuter la soirée...faisant monter la pression d'un cran avec ensuite le math rock électro rétro futuriste de Marvin...Car une fois qu'on s'est fait compresser la gueule par les 3 montpelliérains il ne nous restait plus grand-chose pour ressentir de l'enthousiasme pour les 3 cow boys gardois... dommage...Shub a les chansons et Marvin la puissance...à eux deux ils formeraient un super groupe...Soirée en demi-teinte donc.   Réagir

> Réponse le 12 juin 2012, par dp lux

...et même pas un report sur le concert à l'Enthropy, le même soir, avec notamment x25x et headwar...p'tain ça craint :(  Réagir

> Réponse le 12 juin 2012, par Le Pinguin masqué

Fonce dp lux, ch'uis sur que t'en meurs d'envie, écris nous un truc.  Réagir

> Réponse le 14 juin 2012, par The Duke Of Prunes

Que dire après cette chronique épique ? Marvin ? Génial, comme toujours, bien qu'un peu expéditif pour le coup... En même temps le groupe jouant à l'autre bout du pays le lendemain, on leur pardonnera bien volontier !rnQuelques nouveaux morceaux (2, 3 ? je ne sais plus trop) qui paraitront, sans doute, dans le prochain album (à sortir aux alentours de Mars 2013 parait-il...). Shub, de leur côté, c'est la découverte. Mais au premier abord les gars me sont sympathiques. Pensez donc ! Un chanteur guitariste avec une guitare possédant un manche en aluminium, façon "Travis Bean" (signe qu'il s'agit sans nul doute d'un fan de Shellac), et arborant un T-shirt Neptune ! Avec des influences comme celles là, on ne peut pas être mauvais ! Et effectivement le groupe s'en tire très, très bien en...  La suite | Réagir


Festival B-Side : les dernières chroniques concerts

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus en concert

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus par Phil2guy
Marseille- Le Grim, le 01/06/2015
L'avant dernière soirée de la 8ème édition du Festival B-side se déroule au GRIM qui accueille une formation très attendue, les californiens de Moon Duo, lancés sur une tournée... La suite

Festival B-Side - Etienne Jaumet-Pépé-Marion en concert

Festival B-Side - Etienne Jaumet-Pépé-Marion par Phil2guy
U-Percut-Marseille, le 28/05/2015
Deuxième soirée de la 8eme édition du Festival B-Side, un des rendez-vous annuels phocéens les plus attendus pour les amateurs de musiques indies non formatées et non marketées.... La suite

La Secte du Futur +The Night Beats (Festival B-Side) en concert

La Secte du Futur +The Night Beats (Festival B-Side) par Phil2guy
La Machine à Coudre- Marseille, le 11/06/2014
Pour cette soirée de clôture du 7e Festival B-Side, ont été conviés à la Machine à Coudre les Night Beats, trio de Seattle et valeur sûre de la scène néo-garage US, et les... La suite

La Secte du Futur + Night Beats (Festival B-Side) en concert

La Secte du Futur + Night Beats (Festival B-Side) par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/06/2014
Dernière chance pour cette année d'assister au copieux festival B-Side : comme son nom l'indique, le festival se concentre sur des groupes moins connus mais parfois/souvent aussi... La suite

Marvin : les dernières chroniques concerts

La Colonie de Vacances : Papier Tigre, Electric Electric, Pneu et Marvin en concert

La Colonie de Vacances : Papier Tigre, Electric Electric, Pneu et Marvin par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 03/07/2015
La Colonie de Vacances, au début de l'été (on est le 3 juillet), dans une grande salle de La Coopé climatisée (c'est la canicule depuis quelque temps), ça donne envie de... La suite

David Haslam + Boogers + La Colonie de Vacances (Marvin + Pneu + Electric Electric +Papier Tigre) + Laurent Garnier (festival Yeah!) en concert

David Haslam + Boogers + La Colonie de Vacances (Marvin + Pneu + Electric Electric +Papier Tigre) + Laurent Garnier (festival Yeah!) par pirlouiiiit
Château de Lourmarin, le 08/06/2014
Lire la chronique du 1er jour par ici ou du 2ème jour par là Troisième et dernier jour de ce festival pour la prochaine édition duquel nous allons bloquer la date dès qu'on la... La suite

Soirée Gonzaï : Marvin  en concert

Soirée Gonzaï : Marvin par Lebonair
La Maroquinerie, Paris, le 11/01/2014
L'année commence très bien avec un premier putain de concert... éclair du groupe montpelliérain Marvin, que je voulais voir sur scène depuis un moment. L'occasion était donc... La suite

La Colonie de Vacances (Marvin + Pneu + Electric Electric + Papier Tigre) + Sound of Mars en concert

La Colonie de Vacances (Marvin + Pneu + Electric Electric + Papier Tigre) + Sound of Mars par Mystic Punk Pinguin
EstakCrew - Marseille, le 09/03/2013
Dans notre monde moderne, des personnes se sont rendues compte qu'elles étaient allergiques aux ondes (téléphones portables, wifi, etc ..). Fatigue, malaise, maux de tête, dans... La suite

Shub : les dernières chroniques concerts

Conger! Conger ! + Shub + Stnnng en concert

Conger! Conger ! + Shub + Stnnng par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 01/03/2014
Petite chronique pour grosse soirée d'arrosage : quand une salle commence ses concerts après 22 h 30 il faut bien s'attendre à ce que le public soit déjà quelque peu "parti",... La suite

Machine à coudre - Marseille : les dernières chroniques concerts

Interview du Père Noël, par (the Great) J2P en concert

Interview du Père Noël, par (the Great) J2P par The Great J2P
Laponie, Suède, le 02/12/2020
J2P, l'ancien programmateur de la feue et regrettée Machine à Coudre, maintenant "DJ résident" au Sing or Die à Marseille est parti en Suède, il y a rencontré le Père Noël et nous... La suite

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre en concert

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/11/2018
Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris,... La suite

Jeffrey Lewis & Los Bolts en concert

Jeffrey Lewis & Los Bolts par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 17/09/2018
On devrait toujours faire confiance à ce magnifique outil qu'est le site Concertandco ! Grâce à son agenda bien à jour (et à quelques critiques déjà élogieuses trouvées sur le... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite