Accueil Chronique de concert Michel Jonasz
Mardi 7 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Michel Jonasz

Michel Jonasz en concert

Théâtre Galli - Sanary sur Mer 1er février 2013

Critique écrite le par

Malgré une arrivée moins à la dernière minute que d'habitude, je n'ai pu m'assoir à ma place que quelques secondes avant le début du spectacle. Il a en effet été délicat de trouver une place pour se garer. La salle du Théâtre Galli est très agréable, copieusement garnie et la place qui m'a été attribuée au poil. Un grand merci donc à l'organisation. Cette arrivée tardive m'a de plus donné l'occasion d'entendre la vedette de la soirée terminer ses vocalises tandis que je passais le long du mur de sa loge : un moment fort agréable et plutôt rare.

La formation est pour cette tournée réduite à son plus simple appareil, Michel Jonasz étant uniquement accompagné de Jean Yves d'Angelo au piano. Les titres s'enchaîneront pendant près de 2 heures, tantôt balades, tantôt beaucoup plus rythmés. Beaucoup plus jeune que la quasi-totalité de la salle, je me plonge donc dans le répertoire de l'artiste dont je ne connais que quelques morceaux. Ce qui me frappe d'entrée c'est le côté théâtral de ses interprétations. Les mimiques sont nombreuses et les effets dans la voix sont assez déroutants au début car j'ai vraiment l'impression qu'il surjoue. Je me rends également compte que cela lui permet d'optimiser l'articulation des paroles qui ont parfois un débit très élevé.

Musicalement, son acolyte est excellent, enchaînant les rythmes avec une facilité déconcertante. Jonasz enrichit également parfois le tout à l'aide de "percussions dans les poches" comme il les appelle et c'est très réussi. Les arrangements simplifiés rendent les morceaux très directs et pour le quasi novice que je suis, c'est d'autant plus appréciable. Je découvre donc de très bonnes paroles, ayant souvent pour thème l'amour. Il s'agit donc de "bonne variété" avec des pépites telles Je descendrai la rivière, Les odeurs d'éther ou Les fourmis rouges. Les phrases "La vie n'est pas toujours drôle. Mais si tu m'aimais plus, ce s'rait trop lourd pour mes épaules" tirées du 1er titre me touche particulièrement. Je suis moins fan de Super nana, trop variétoche pour moi.

Les ambiances cubaine, bossa et surtout blues sont bien marquées. Les parties de piano sont d'ailleurs bluffantes et diablement entraînantes. Le medley blues (Good morning miss Molly et Whole lotta shakin' goin' on), Du blues et l'immense Joueur de blues mettent bien en évidence l'énorme influence jazz/blues des 50-60's. Le duo Everyday I have the blues enfonce le clou.

Le public ne manque pas une occasion de participer, invité à le faire par les artistes. Leur numéro est parfaitement au point, la complicité étant évidente entre les deux compères. On dirait même parfois un vieux couple, avec Jonasz qui ne rate pas une occasion de lancer une vanne. Les interludes me font penser à ceux de Souchon, mais en moins lunaires (le contraire aurait été étonnant cela dit). Le théâtre n'est donc jamais bien loin, rappelant la seconde carrière du chanteur. Cette soirée se révèle ainsi particulièrement réussie et je mesure grâce à elle l'étendue du talent de ce swingueur survitaminé.

Michel Jonasz : les dernières chroniques concerts

Michel Jonasz par Joseph
Théâtre Toursky Marseille, le 23/10/2008
À Live in Marseille, on ne s'est pas battu pour aller voir Michel Jonasz. C'est dommage car les vrais mélomanes le savent, Jonasz, c'est une valeur sure, en disque comme sur scène. Car, même s'il trace son chemin légèrement en retrait, loin des frasques people et des mass médias, ne nous y trompons pas, Jonasz est un mammouth de la chanson... La suite

Mina Agossi + Michel Jonasz (Festival Jazz des 5 continents 2006) en concert

Mina Agossi + Michel Jonasz (Festival Jazz des 5 continents 2006) par Fred B
Palais Longchamp - Marseille, le 28/07/2006
Je n'avais jamais vu autant de monde sur les pelouses du Palais Longchamps. Les dernières places qui s'offrent à nous se trouvent dans les allées goudronnées qui pour la... La suite

Michel Jonasz par Goose
Centre Culturel Biganos, le 08/03/2008
Quelle soirée, Concert énorme, des musiciens incroyables, Michel Jonasz vous entraine dans son univers avec des reprises des standards de la chanson française façon Jonasz, et cerise sur le gâteau à la fin un medley de ses plus grands succès (Super Nana, Lucille ...) Bref j'ai passé une merveilleuse soirée ! La suite

Michel Jonasz par emma
Salle Pleyel Paris, le 09/12/2007
Bonjour à tous ! Etant une super fan de Michel, je vous invite à aller le voir en concert ou à le revoir ! c'est l'homme de ma vie, je suis fan de lui depuis mes 13 ans ! les autres écoutaient du Mickael Jackson, moi j'écoutais du Jonasz ! ok sur cette tournée, ce n'est pas son répertoire mais il rend à la chanson francaise un grand hommage à la... La suite

Théâtre Galli - Sanary sur Mer : les dernières chroniques concerts

Michael Schenker en concert

Michael Schenker par jorma
Theatre Galli Sanary sur Mer, le 26/11/2014
Direction Sanary pour le retour du Schenk et ses deux dates assez inespérées dans le Sud, la première au Théatre Galli et, le lendemain, à l'Espace Julien de Marseille. Ne boudons... La suite

Grand Corps Malade en concert

Grand Corps Malade par Adeline F
Théâtre Galli - Sanary, le 13/03/2009
Grand Corps Malade au Théâtre Galli, ou comment la télé arrive à amener le slameur devant le grand, grand public... La voix off vient de nous rappeler qu'il est strictement... La suite

MAXIME LE FORESTIER par Gérard Niedda
THEATRE GALLI SANARY, le 19/03/2009
Du très grand Maxime, un florilège de se dernières chansons et de ses standards. Il a enchanté le public. Un régal, beaucoup de nostalgie ! La suite

Etienne Daho par Carole
théatre Galli, Sanary sur mer, le 29/04/2008
et si Etienne Daho voulait dire sensualité ? Un concert toute en finesse, poésie et pourtant toute en énergie. Il n'y a pas besoin de beaucoup d'artifices lorsqu'on a son talent. La suite