Accueil Chronique de concert Micky Green + Agop
Samedi 28 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Micky Green + Agop

Micky Green + Agop en concert

Espace Julien - Marseille 20 mai 2010

Critique écrite le par

Agop by Pirlouiiiit 20052010

M'étant fait presque engueulé pour avoir osé aller voire Rihanna sans avoir lu sa biographie ou visionné tous ses clips j'ai donc jeté une oreille attentive au myspace de Micky Green plutôt entrainant ! Je me suis aussi dit à la lecture de la chronique de Sami que depuis son premier album elle avait du faire pas mal de scène et donc gagner un peu en spontanéité. Lorsque j'arrive Agop (qui ouvre pour elle se soir) vient à peine de commencer.

Agop by Pirlouiiiit 20052010

Agop (ex Nacimiento) fait son chemin tout seul et il le fait très joliement. Je ne l'avais vu qu'une seule fois jusque là mais j'avais été vraiment touché par sa pop sur scène. Et son superbe 5 titres (Leave this town) avait achevé de me convaincre que je pouvais aimer des trucs beaucoup plus " love " que ce que je pensais. Par " love " j'entends (brit) pop mélancolique / sentimentale aux textes parfois un peu " cucu " (genre Coldplay, Radiohead dans une certaine mesure, Oasis...).

Agop by Pirlouiiiit 20052010

Pourtant à l'image de sa sublime Room 45 (qui " parle de gens sales dans une chambre sale ") qu'il dédiera à son " chanteur préféré " Mickael Jackson, beaucoup de ses morceaux sont hyper touchants / entrainants. Et même seul à la guitare il arrive à leur donner suffisamment de puissance pour qu'on soit bluffé (en tout cas moi). Après avoir fini Room 45 par Billie Jean il enchainera par une autre reprise, de Kylie Minogue (" après mon chanteur préféré, ma chanteuse préférée ") avec une version assez personnelle de I can't get you out of my head.

Agop by Pirlouiiiit 20052010

Il sera rejoint sur 2-3 morceaux par Claire, une charmante violoncelliste en bas résilles et rangers non lacées, dont l'apport sera parfois un peu diminué par quelques problèmes de son. Cela dit ça présume du meilleur pour la suite, car sa musique pourrait en effet bénéficier d'une orchestration plus classique. Sa prestation sera très bien accueillie par le public venu pour voir le top-model australien, et je pense que la plupart des gens seront comme moi très surpris lorsque après seulement une petite demi-heure il nous dira au revoir ...

Agop by Pirlouiiiit 20052010

Le seul petit bémol que je mettrais sur sa musique (si on veut chercher la petite bête) est l'emploi de l'anglais, critique que je fais souvent lorsqu'un français choisit de s'exprimer en anglais et que ça s'entend. Vu le style musical je comprends très bien l'emploi de l'anglais mais la prononciation de quelques mots comme " blood " (c'est le premier qui me vient à l'esprit) le trahissent parfois. De même sur son nouveau morceau Champagne, lorsque dans le refrain il insiste sur le mot " champagne " justement il prend l'accent anglais / américain et ça fait forcement artificiel (d'un autre côté je suis tout à fait d'accord que si il l'avait chanté avec l'accent marseillais ça aurait encore moins fonctionné).

Micky Green by Pirlouiiiit 20052010

S'en suivra une attente raisonnable pendant laquelle ils ne fermeront pas le rideau et pendant laquelle la température montera inexorablement malgré la clim' au fond de la salle, rappelant que la saison 2009-2010 touchait à sa fin et qu'arrivait celle des concerts en plein air. La noir se fait et on distingue quelques silhouettes qui prennent place. Un batteur, un percussionniste / cuivre, un clavier et une guitariste.

Micky Green by Pirlouiiiit 20052010

Mon impression sur ce concert est très mitigée .. difficile de trouver les mots juste et je sais que je ne peux pas me contenter du terme de " ennuyeux " pour décrire ce concert, même si c'est celui qui résume le mieux la chose. Pour faire taire mes éventuels détracteurs je suis resté pratiquement jusqu'à la fin (je me suis éloigné du devant de la scène à partir du morceau qui a suivi Oh ! mais suis resté à distance audible - au lieu d'aller voir Kami que je voulais pourtant revoir). Commençons par le moins important en apparence mais qui a finalement des répercussions sur tout le reste, et puis c'est ce qui m'a frappé en premier.

Micky Green by Pirlouiiiit 20052010

Ce qui m'a le plus étonné en effet c'est le côté pas du tout à l'aise qu'elle a sur scène. De la part d'un ancien modèle qui a passé un certain nombre d'année à faire des défilées dans des tenues parfois assez ridicules sinon en tout cas improbables je l'aurais imaginé plus à l'aise dans ses déplacements. Peut être était ce du à ses chaussures hautes (pourtant elle est déjà grande ) qui n'aident pas forcement à être stable. Ou à sa robe robe à paillettes que j'ai trouvée pas terrible du tout et qui ne mettait pas du tout en valeurs des formes qu'elle mettait pourtant très clairement en avant (décolleté + robe fendue assez haut).

Micky Green by Pirlouiiiit 20052010

Ajouter à cela qu'elle a une sérieuse tendance à faire les yeux doux, la timide et à glousser entre les morceaux et vous comprendrez que je ne suis pas forcement tombé sous le charme de sa musique. Musicalement j'ai eu l'impression qu'elle ne savait pas trop où aller. Je ne sais pas si elle écrit ses morceaux (mais a priori les paroles oui vu la façon dont elle a présenté certains morceaux) mais on sent (a l'impression) que tout est contrôlé / maitrisé par le gars au clavier pour ce qui est de la musique et que pour le chant beaucoup est apporté par la petit chanteuse / guitariste / bassiste tout le temps éclairée à contre jour ou dans le noir (et qui a une très belle voix).

Micky Green by Pirlouiiiit 20052010

Micky Green aussi a plutôt une belle voix mais je ne l'ai pas trouvé tout le temps bien utilisée. Le côté hésitant entre trip hop, jazz, electro et pop, ce qui chez certaines chanteuses qui ont du caractère / de la présence devient un avantage, était clairement ici un " point faible ". Les morceaux les plus entrainants sur disque le restent mais ne gagnent pas ce petit plus qu'on attend de la scène. J'ai bien aimé le petit côté Cocorosie du chant sur un de ces morceaux au piano, mais le côté visuel ne collait pas du tout.

Micky Green by Pirlouiiiit 20052010

Sinon elle joue de la guitare, de la basse, des percus et de la batterie même ! Ce qui tourne parfois un peu au jeu d'adresse (comme Moby nous avait fait le coup il y a quelques années). Il vaudrait mieux qu'elle laisse les instruments aux musiciens et qu'elle se concentre sur son jeu de scène et son chant je pense, en tout cas si elle veut un jour sortir de la case " ex top model qui veut montrer qu'elle sait faire autre chose ". Voilà en gros ce que j'ai ressenti sur ce concert qui finalement manquait surtout de naturel et de spontanéité à mon goût.


Plus de photos par  Pirlouiiiit en cliquant ici
 
Bonus vidéo :

et une petite de Micky Green :

Agop : les dernières chroniques concerts

Theodore, Paul & Gabriel + Agop en concert

Theodore, Paul & Gabriel + Agop par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 26/04/2015
Ayant raté Agop en première partie de Asa au Moulin (pour cause de concert annulé), au Poste à Galène (avec Onefoot en première partie) et au Cabaret aléatoire pour les... La suite

Agop + Watine + Redlight en concert

Agop + Watine + Redlight par Lartsenic
Le Lounge - Marseille, le 05/12/2009
A l'heure où les petits lieux de musiques actuelles s'éteignent les uns après les autres, jugés bruyants et nuisibles à la paix du voisinage, il y a de la bravoure à vouloir... La suite

Agop & Friends en concert

Agop & Friends par the Vaccuopilot
Centre Culturel de la J.A.F - Marseille, le 06/06/2009
Qui a pu échapper à la parabole biblique du Fils Prodigue ? Bien sûr il y est question de cet héritier qui dilapide son héritage, mais de façon assez fine, le Prodigue n'est pas... La suite

Keren Ann + Bratsch + Agop + Charlélie Couture par Pape Diouf
Dock des Suds Marseille, le 22/03/2008
Pour la 4e édition du festival Amnésie Internationale (soirée de soutien aux associations de recherche contre les Génocides, les Négationnismes et les crimes contre l'humanité), la Jeunesse Arménienne de France a fait fort : que du beau monde pour le meeting (Jacky Mamou, BhL, Robert Guédiguian, Yves Ternon, etc...) et des concerts terribles... La suite

Micky Green : les dernières chroniques concerts

Emilie Satt + Micky Green en concert

Emilie Satt + Micky Green par Simon Pegurier
Théâtre Lino Ventura - Nice, le 03/10/2008
Certaines musiques doivent être écoutées les yeux fermés. Leurs sonorités invitent au voyage, les yeux fermés on est davantage emportés car l'imagination est alors plus débordante.... La suite

Micky Green + Oh! Tiger Mountain en concert

Micky Green + Oh! Tiger Mountain par Sami
Le Moulin, Marseille, le 14/05/2008
En première partie, un marseillais que les amateurs de rock indé commencent à bien connaître, Mathieu du groupe Nation All Dust dans son escapade solo sous l'étrange nom Oh! Tiger... La suite

Micky Green + Cocoon par Annabelle
Rockstore de Montpellier, le 13/05/2008
J'ai d'abord écouté son CD, et je me suis dit : l'ambiance en concert ne sera pas géniale, vu que ses musiques sont plutôt "Posées"... Mais quand elle a chanté en concert, j'ai trouvé que c'était même mieux que sur le CD. Les musiques avaient vraiment un bon rythme... et on voyait qu'elle s'éclatait. Voilà, moi qui pensait être déçu par rapport... La suite

Micky Green par louis
Nouveau Casino Paris, le 04/12/2007
Micky Green, c'est une voix exceptionnelle, des chansons aux couleurs variées. Connaissant bien le cd, j'ai pris du plaisir à réecouter ses belles mélodies, mais en ce qui concerne la présence sur scène... ça laisse à désirer !! Il vaudrait mieux qu'elle ne s'arrête pas de chanter plutôt que de rire comme elle le fait et de demander comment s'est... La suite

Espace Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite