Accueil Chronique de concert Miro + Natalia M. King
Jeudi 27 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Miro + Natalia M. King

Brise Glace - Annecy 25 janvier 2002

Critique écrite le par

Miro

Cela faisait déjà quelque temps que j'entendais parler de cet oiseau sans avoir vraiment eu l'occasion de jeter une oreille à sa musique. Malgré les commentaires et les comparaisons qui circulaient à son sujet je ne savais pas réellement à quoi m'attendre avec ce concert. Dès l'ouverture des portes je constatais qu'il y avait déjà quelques adeptes du bonhomme agglutinés devant la scène dont une large représentation de la gente féminine comme pour le concert de Tété.

Miro arriva seul sur scène avec sa guitare, ses pédales et son Macintosh. Détail important le "Mac", je me permets d'ajouter cette précision car tout le monde semble occulter la présence de ce fidèle musicien aux lignes fort sympathiques.
L'artiste entama son répertoire, jonglant avec ses multiples pédales d'effet et entrecoupant ses chansons de discours délirants. Il profita également de sa prestation pour effectuer quelques statistiques : 1% des français (3 spectateurs dans la salle) aurait déjà fréquenté un psy. Je lui suggère de tenir également des
stats sur les menteurs ... Durant une intro le "Mac" nous fit un petit caprice, comportement habituellement réservé aux PC et aux logiciels Microsoft !. Miro, qui n'utilise pourtant pas le même système d'exploitation, nous révéla également avoir quelques problèmes de voix ce soir là mais visiblement ce détail n'empêcha personne de devenir rapidement "trop bon, trop con", de s'appeler "Billy" et devenir Funky.



Avec Miro ça rentre tout seul : Tu arrives en ne connaissant pas et que tu le veuilles ou non tu repars en connaissant tout par coeur. Avec une telle efficacité il devrait enseigner les Maths !.

Natalia M. king

Parfois la vision d'une photo ou la lecture de quelques lignes de présentation d'un artiste suffisent à pressentir la qualité d'un concert. Avec Natalia c'est exactement ce qu'il se produisit : Touché par sa photo, ému par son histoire et séduit par son album acquis quelques semaines avant le concert. De nombreux signes évocateurs de sincérité, de sensibilité et d'humanité laissaient présager une
soirée très prometteuse.

Une partie du public est encore concentrée autour du bar lorsque le groupe débute sa prestation. Sur fond de lumières intimistes les premiers accords de Natalia nous transportent lentement vers les profondeurs de l'âme et de l'amour. Paupières closes, longs doigts agrippés au manche d'une guitare Folk comme accrochés à la vie,
la voix claire de la chanteuse s'élève sublimement au milieu d'une assemblée attentive et silencieuse.



Quelques instants plus tard la même Natalia, les yeux grand ouverts, plaque des riffs rageurs devant une audience en pleine exaltation. Le ton de la soirée est donné : Alternance d'ambiances intimistes et d'envolées communicatives, succession d'instants introspectifs et de partage avec le public.



Au fil des chansons, sous un physique d'apparence délicat, émerge une étonnante personnalité remplie de force de caractère, n'hésitant pas à dédier le titre "Milagro" (miracle) aux nuages, jouant de la guitare avec ses dents ou avec un archet, fixant intensément quelques regards croisés au hasard. La chanteuse se révèle ainsi sans fioritures, nue, chantant simplement mais intensément la vie, l'amour, les joies, les tristesses.



Sur scène les nuances aériennes du guitariste épousent habilement les riffs instinctifs de Natalia tandis que le jeu original du batteur parvient à faire oublier l'absence de bassiste. Une touche d'improvisation donne une pointe de liberté à l'ensemble. Musicalement ces compositions sont décrites comme se situant à
la croisée du folk, du rock, du jazz et du blues. Personnellement je les classerais différemment en les associant plutôt aux musiques qui s'adressent à l'âme, à l'instar des Nusrat Fateh Ali Khan, Venus et autres Jeff Buckley, quelque part entre amour et spiritualité.



Le temps s'écoule et les titres de l'album finissent par s'épuiser mais Natalia et son groupe réapparaissent finalement pour un rappel avec "Desert", long titre envoûtant ne figurant pas sur l'album (mais disponible sur un CD promo ), et clôturent ainsi brillamment un merveilleux voyage dans l'univers de l'humanité et des émotions.

Quelques minutes après le concert alors que je déambulais lentement dans les couloirs, l'esprit encore embrumé par ces instants magiques, mon regard croisa celui de Natalia et se perdit longuement dans cette immensité. Après un long silence et quelques mots que je tentais maladroitement de bredouiller une main se posa finalement sur ma poitrine et j'entendis une voix me murmurer "A très bientôt".
Je n'étais jusqu'alors pas réellement convaincu de l'existence des miracles pourtant ce soir là je dois admettre qu'il s'en produisit un qui me permit d'apercevoir de nouveau les lueurs de la vie.

 Critique écrite le 05 avril 2002 par Iguana


Miro : les dernières chroniques concerts

Miro par gilles
La Maroquinerie - Paris, le 26/10/2007
concert magique !! et dire que j'ai failli ne pas y aller.. Miro est à présent en trio sur scène avec un mystérieux guitariste et une wonder batteuse.. j'avais été scotché y'a 3 ans à peu près quand il était seul avec ses machines et là c'est différent, plus rock mais encore plus fort je trouve ! et en rappel plusieurs invités dont manu eveno (de... La suite

Indochine, The Cure, Miro, Benabar, Yann Tiersen, Saez, Noir Désir + ... par Nicolas Leroux
Paleo Festival de Nyon 2002, le 28/07/2002
25 juillet : Je commence ce sympathique festival par la grande scène et Indochine, ces vétérans du rock français nous livrent un concert honnête, bien que je ne sois pas fan de leurs dernières compositions, mais c'est toujours très sympa d'entendre "l'aventurier" en live... sympa. Je passe ensuite par les Cure, je suis placé assez loin de la... La suite

Miro par Christophe
New Morning, Paris, le 10/06/2002
Miro est un petit bonhomme mal dans sa peau... comme Cobain ou Lou Reed.. Sa musique c'est sa tête et c'est génial. Le New morning est une salle minuscule voire intime. Concert à 20h30 sortie à 11h15... Miro a fait 2h30 de concert!! Et malgré son immense talent , il est timide... mais il fait rire... il hésite mais il joue génialement bien... La suite

Natalia M.King : les dernières chroniques concerts

Poum Tchack et Natalia M King en concert

Poum Tchack et Natalia M King par Mcyavell
Cave de la Cité de la Musique - Marseille, le 29/01/2010
Poum Tchack propose deux concerts exceptionnels en avant-première de la sortie en octobre prochain de leur album Billie. C'est le dernier né de leurs multiples projets : après... La suite

Tanger (+ Natalia M King) en concert

Tanger (+ Natalia M King) par Hum !
Café Julien - Marseille, le 23/11/2000
Il nous aura fallu patienter un peu plus de deux ans avant de re-gouter aux délices de Tanger ... Programmés initialement au Café Julien à 20h30, le concert n'a finalement... La suite

Natalia M King par Pirlouiiiit
Affranchi - Marseille, le 28/02/2004
Bon quand faut y aller faut y aller ... ça va faire maintenant plus d'une semaine que je suis allé voir Natalia M King a l'Affranchi et que je n'ai toujours pas fait cette chronique - tout comme je n'ai pas fait celles de Général Electrics + Buck65, Sébastien Martel, Lhasa, ... - je profite donc qu'il y ait trop de monde pour Akosh au... La suite

Natalia M King par Philippe
L'Affranchi Marseille, le 28/02/2004
Je l'avais rencontrée 15 jours plus tôt dans un TGV et son aura dans la vie m'avait impressionné. Sur le quai d'Avignon, prise de rendez-vous pour son concert du 28 février à Marseille - L'Affranchi. Sur scène, j'aime ses cris, mélodies, rythmiques. Elle dégage un fort magnétisme, s'interrompt pour philosopher, le courant passe bien avec le... La suite

Brise Glace - Annecy : les dernières chroniques concerts

apple jelly par Bardet Pauline
brise glace ANNECY, le 13/05/2009
Franchement c'est la deuxième année que l'on va les voir avec notre lycée et ils sont vraiment géniaux !!! rien à dire ne changez rien surtout les gars ! BISOUS à vous 4 et surtout à "FKJ" t'es le meilleur ;) j'espère pouvoir vous revoir bientôt pour un prochain concert ! La suite

Caravan Palace par Christian
Le Brise Glace Annecy, le 18/12/2008
Royal !!! Mais comment ne pas aimer ces artistes ? ça envoie, c'est dansant, de 20 à 50 ans on se régale, merci merci et encore merci. Si vous ne connaissez pas, précipitez vous !!! La suite

Bidry Nam Nam par David
Brise glace - ANNECY , le 13/05/2006
J'ai été bluffé par leur maitrise des platines et l'étonnante variété de leurs sons ! Un set de toute beauté suivi d'un free style ( improvisation...) décapant ! Un groupe à ne pas manquer ! La suite

Kent par JEAN CHRISTOPHE
Le brise glace, Annecy, le 22/10/2005
Nostagie... Betsy Party, yeah yeah yeah... hurlé à fond les gamelles dans les rues de Ceyzeriat-Ain-La capitale du Rock dans l'Ain en 1978.. Et oui... Il y avait aussi les Clash-White riot-....Bref les années punks... 1977 et 1978... Ensuite on s'est calmé... Place aux jeunes... Une mode passe, les disques restent... Et Kent dans tout ça...... La suite