Accueil Chronique de concert Miss Parker + The Same Old Band + Backstage Rodéo (Tournée Esprit Musique 2013)
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Miss Parker + The Same Old Band + Backstage Rodéo (Tournée Esprit Musique 2013)

Miss Parker + The Same Old Band + Backstage Rodéo (Tournée Esprit Musique 2013) en concert

Cargo de Nuit - Arles 22 Mai 2013

Critique écrite le par

C'est pour la Tournée Esprit Musique 2013 du Concours Jeunes Talents que nous retrouvons le Cargo de Nuit, avec au programme de cette soirée les trois lauréats nationaux, auxquels va s'ajouter le gagnant de la Région PACA.

Et c'est avec Miss Parker (justement nos fameux gagnants régionaux) que vont commencer les hostilités ! La configuration est simple, avec deux guitares et une basse, plus une boîte à rythmes en guise de batterie. Et, pour un tremplin Rock, il est clair qu'on est bien dans le mouv' pour commencer la soirée en beauté. Rien qu'à voir leur look, il est clair qu'on a pas affaire à des rigolos ;) , ni à des minots !!



Ils semblent tous les trois dans leur monde, chacun un peu dans sa bulle. Pas énormément de communication entre eux au premier abord et rien de chanté pour commencer leur mini Set, mais ça envoie déjà les pieds.



"Bonsoir ..." nous lance Franck Spicciani Ligeon, sur fond de Rock-Electro au son très New-Wave années 80, entre The Cure et Joy Division. Puis il commence à chanter à présent, d'une voix très grave (très chaude même) et en anglais. Et (rien à voir, mais je n'y résiste pas) : J'adooore ses pompes !!



Avec le troisième morceau, I Lost, on continue sur ce Rock à la fois teinté Trad's dans les sonorités et le choix classique du duo voix/guitare, mais aussi un peu rétro, principalement à cause du parti pris de la boîte à rythmes.



Le seul hic c'est que, à peine y prend-on goût, qu'on nous annonce : "Merci, mais c'est déjà l'heure de se quitter". Spéciale dédicace aux trois autres groupes qui ont accepté de leur laisser un peu de place et également un grand merci à la Caisse d'Epargne pour le prix qui leur a été décerné. Et un dernier petit tour de piste avec eux, qui va avoir pour principal effet de nous laisser sur notre faim en fait !!

Bon, ben ne nous reste plus qu'à trouver le moyen de les revoir très vite alors ...



Franck Spicciani Ligeon : Chant & Guitare
Stéphane Campo : Basse
Christophe Rubini : Machines & Guitare

Setlist
1 - Instrumental
2 - Funeral
3 - I Lost
4 - The Unknown

***************************************************************************



Après Miss Parker, on continue sur notre lancée. Mais cette fois, la moyenne d'âge sur scène est beaucoup plus jeune. The Same Old Band, ce sont trois garçons et une fille, avec des looks très Rock encore une fois et toujours un gros son (je pense que ce sera le thème récurent de la soirée de toute façon). Et évidemment, comme tout bon Rock qui se respecte, ce sera en anglais et plutôt pro, surtout dans la gestion des petits problèmes techniques qui vont se présenter en début de set et qui vont être réglés en Live avec beaucoup de pragmatisme !)

Nous avons donc sur scène : un guitariste/chanteur, un bassiste qui ne tient pas en place, une belle brune qui s'installe derrière un clavier et un batteur très porté sur les cymbales ! Et tout ce petit monde va nous offrir un bon Rock, un peu psyché tout de même, mais très bien ficelé.

Dès les premiers accords Fabien, au centre et à la basse, est indéniablement très engagé, que ce soit physiquement ou musicalement, se tordant sur place, montant même par moment sur la pointe des pieds, mais toujours dans les positions les plus improbables. Et plutôt beau gosse avec ça (ce qui ne gâche évidemment rien), avec un petit côté british à la Sergent Pepper dans le look ... Bref, rien que du bonheur pour les nombreuses demoiselles des premiers rangs.



Marion, la seule fille du groupe, s'arme d'une guitare pour Melody ... et en talons hauts, s'il vous plait ! Puis Antoine se remet à chanter, avec un vraiment joli timbre de voix, mais qui manque peut-être d'un petit chouilla de coffre à mon goût (après, il est clair que ce n'est pas évident de régler les balances de quatre groupes qui se suivent). Et puis, gagné lui aussi par la musique, il va à son tour laisser aller son corps et entrer totalement dans ce set. Quand à Thibault, le batteur, c'est simple : on ne voit que ses cheveux, tant il s'agite comme un diable.

Ils nous ménagent des moments un peu plus lascifs, pour une musique vraiment très chiadée. Un peu de basse jouée à l'archet pour une l'intro plutôt planante de Dove ... "Un fou dans sa tête !" nous lance son camarade. De jolis jeux de dissonances et vraiment une musique qui ne se contente pas de la facilité d'une bonne exécution, comme beaucoup. Et nouvelle surprise : c'est qu'il a une fort jolie voix en plus notre beau bassiste. Bref, moi j'adhère complètement et ce, jusqu'à la fin de ce morceau qui va s'avérer plutôt musclée (décidément, rien que des bonnes surprises).



"On va vous embêter avec une petite chanson un peu calme ..." et vu comment c'est parti, je dirais que ça ne va pas du tout m'embêter moi ;) Cette fois, c'est la demoiselle passée à la basse qui occupe le centre de la scène, pour nous faire les chœurs. Alors au final The Mistery Foam, la "Petite Chanson Calme" à trois guitares, va tout de même sonner bien bien Rock !

"Merci ! Mais reprenons les choses sérieuses !" Le guitariste grimpe sur la plateforme de la batterie. Encore une fois, tout cela est terriblement Rock dans l'imagerie. Pas un mot de chanté et ça déménage grave !



Pour ceux qui étaient présents, l'avant dernière figure sur la compil de la soirée ... Sympa, mais un peu plus convenue musicalement. Par contre, très intéressante au niveau voix. Puis le rythme devient de plus en plus marqué. Avec même quelques petits cris lancés et un univers plus Pop-Rock. Définitivement un ch'tit groupe qui n'en veut et que moi j'en veux aussi ;) !!

Dernière chanson. Quelques CD gravés pas chers à vendre "Parce qu'on a pas assez d'argent pour les dupliquer !" Et bien je pense qu'en continuant comme ça, ça devrait vite s'arranger. Ils nous tiennent à nouveau en haleine jusqu'à la dernière note. Vraiment du très bon pour moi. Et ils nous quittent un à un, laissant une ligne de guitare finir seule ...



Antoine Biotteau : Chant & Guitare
Fabien Lindenberg : Basse, Clavier & Chant
Marion Mayer : Clavier, Guitare, Basse & Chant
Thibault Le Roux : Batterie

Setlist
1 - Annie
2 - Faith In The Sun
3 - Melody
4 - Dove
5 - The Mistery Foam
6 - Jungle
7 - Done Me Good
8 - Toy

***************************************************************************



Troisième groupe Esprit Musique, troisième univers. Après Miss Parker et The Same Old Band, ce sont cinq garçons qui prennent possession de la scène et là, on est quand même dans le un peu plus hardos. Y'a du cuir. Y'a du ch'veu. Y'a d'la sueur !!

C'est donc le tour de Backstage Rodéo, avec un chanteur beau gosse hyper show-man et immense, pour lequel la scène semble presque trop petite et dont on profite bien de la ceinture du boxer Calvin Klein qui dépasse dès qu'il se penche ;) ! Plus un bassiste et son frère à la première guitare (même look, même coiffure ... C'est marrant), un second guitariste chapeauté qui n'est autre que le fils de Catherine Ringer & de Fred Chichin et un batteur incroyablement zen, en véritable décalage avec l'ensemble.



L'imagerie est bien Rock, avec ces trois guitares alignées en front de scène et ce chanteur qui va de l'un à l'autre. Ça se bouscule un peu et j'aime beaucoup son œil perplexe face au micro qui descend tout seul d'un coup dans son pied.

"Je vois que ça se réchauffe !" nous lance-t-il. Il s'en amuse (il faut dire qu'il y a une petite bande de filles de l'Est tout devant, qui sont plus qu'excitées et remuantes !) et en profite pour nous annoncer leurs dates à venir. Puis la musique reprend et les poses de rockeur avec, posté un pied sur le retour et pas totalement insensible aux cris que cela suscite de la part des jeunes folasses devant (et on ne peut pas lui en vouloir d'en être troublé !!)



Avec Limbos, leur son s'éloigne un peu du Roots pour donner un peu plus dans le Rock classique, mais toujours bourré d'énergie. Et la suivante est même une reprise "En espérant que vous reconnaitrez ... !!" Les guitaristes viennent faire le show devant pour Lonely Boy de The Black Keys (ouf, j'ai reconnu !), un petit coup d'harmonica en plus et le groupe apparait définitivement comme très aguerri à la scène.

Un petit tour tout de même en français (et moi j'aime bien ... C'est comme ça, je n'y peut rien. Mais je sais qu'Arnaud va bondir ;) !!) Et c'est plutôt bien, tendance super bien ! Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils envoient le pâté comme on dit. Ils jouent avec le public et tout le monde est absolument ravi.



"La prochaine est une chanson d'amour entre vous, moi et Vincent !" Avec le dit Vincent qui commence tout seul d'ailleurs. Style Ballade Rock, guitare/basse et chant à deux voix pour ce I'll Be Around. Et ils sont très plaisants dans ce registre aussi, même s'ils ne résistent pas à rendre tout cela un peu plus musclé sur la fin.

Puis ils nous proposent de revenir sur un bon vieux Rock n'Roll ... Et c'est reparti ! Le chanteur s'arme lui aussi d'une guitare et ça le fait effectivement carrément niveau bon gros Rock n'Roll des familles ! Petit pont un chouilla plus calme et ça redemarre de plus belle, avec un solo de Mister Raoul Chichin court mais intense.

"On arrive déjà à la dernière ... J'espère que ça vous a plu Le Cargo !" Mais on ne va pas se quitter sans envoyer le bouzin encore une fois. Un peu plus Pop-Rock la dernière, avec quelques sifflotages et un micro à effets. Philippe Krier entraîne la salle avec lui dans une dernière clappe, descendant même au milieu du public pour le faire chanter. Il nous lance un grand Merci avant de nous quitter et de laisser la place à The Georges Kaplan Conspiracy ... Installation de tout plein de claviers. On passe visiblement à de l'Electro (la batterie se retrouvant même bâchée). Mais, pour être honnête, nous allons abandonner le navire après cette bonne rasade de musique.



Philippe Krier : Chant
Raoul Chichin : Guitare
Vincent Calvier : Guitare
François Calvier : Basse
Pierre Bill : Batterie

Setlist
1 - It
2 - Big End
3 - Red Youth Vibration
4 - Limbos
5 - Lonely Boy (The Black Keys)
6 - Paris Dancing
7 - I'll Be Around
8 - Who Said You Need To Play Music To Be Rock n'Roll
9 - Johnny D
10 - Stay Back

Chronique réalisée par l'équipe de Concerts en Boîte

Miss Parker : les dernières chroniques concerts

Miss Parker- Shiloh en concert

Miss Parker- Shiloh par Phil2guy
Le Poste à Galène- Marseille, le 30/04/2016
Ce soir au Poste à Galène, le trio cold wave Miss Parker organise la soirée de lancement de son premier album, réalisé sur le label Désordre Nouveau (qui a depuis plus de deux... La suite

Minuit Machine-Miss Parker-Catalogue en concert

Minuit Machine-Miss Parker-Catalogue par Phil2guy
Le Poste à Galène- Marseille, le 13/11/2014
Un mois après avoir organisé les concerts (réussis) d'Electrolux et Messer Chups, le label Désordre Nouveau investit de nouveau le Poste à Galène. Point de garage punk ou de surf... La suite

Miss Parker + Catalogue +Soviet Soviet en concert

Miss Parker + Catalogue +Soviet Soviet par Phil2guy
Le Lounge- Marseille, le 27/05/2014
Soirée Post Punk ce soir au Lounge organisée par le Label Indus/ Cold Wave Désordre Nouveau (qui avait fait venir Jessica 93 dans la même salle l'hiver dernier) avec deux... La suite

Miss Parker + Jessica93 en concert

Miss Parker + Jessica93 par Phil2guy
Le Lounge - Marseille, le 18/01/2014
Le Lounge accueille ce soir Désordres Nouveau, label phocéen d'obédience Cold Wave / Post Punk / Industrielle à l'esthétique très travaillée (que je ne connaissais pas avant ma... La suite

Cargo de Nuit - Arles : les dernières chroniques concerts

Interview de Bertrand Belin  en concert

Interview de Bertrand Belin par Lartsenic
Cargo de Nuit, Arles, le 17/03/2016
De passage au Cargo de nuit de Arles, Bertrand Belin nous a consacré un petit quart d'heure. Nous continuons de creuser quant à ce qui se passe hors cadre: l'homme est brillant, ce... La suite

Bjorn Berge en concert

Bjorn Berge par jorma
Le Cargo, Arles, le 06/03/2015
De retour dans le Sud après plusieurs années d'absence, le serial picker de cordes Norvégien Bjorn Berge pose ses guitares acoustiques et sa grosse voix au Cargo d'Arles pour la... La suite

FISH en concert

FISH par Jacques 2 Chabannes
Le Cargo de Nuit Arles, le 10/02/2015
"A Fist Of Consequences !" (Une °poignée de conséquences !) ° Je sais que c'est traduit "à la louche", mais bon... c'est bien comme "ça" aussi, non ? Après un épisode... La suite

Raul Midon en concert

Raul Midon par Lionel Degiovanni
Cargo de Nuit - Arles, le 10/10/2014
Pour ce soir, direction le cargo de Nuit, la petite salle d'Arles qui reçoit Raul Midon. Ce personnage, cet artiste est vraiment hors norme. Il avait débuté sa carrière musicale... La suite