Accueil Chronique de concert Nneka
Dimanche 17 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nneka

Nneka en concert

Le Bataclan, Paris 4 avril 2015

Critique écrite le par



Depuis le merveilleux concert de Nneka à l'Olympia en octobre 2012, je n'avais pas revu sur scène cette artiste que j'aime tout particulièrement. Inutile de dire que le manque commençait à se faire sentir et j'étais forcément très heureux de la retrouver enfin sur la scène du Bataclan dans le 11ème. Il est 19h30 en ce samedi 4 avril, au beau milieu de ce week-end de Pâques, une file d'attente très importante de 150 mètres s'est formé rue Voltaire et les fans attendent dans la joie et la bonne humeur de pouvoir rentrer dans la salle.



Le concert affiche bien évidemment complet et ce n'est pas des oeufs de Pâques qu'ils sont venus chercher car ils sont plutôt là pour retrouver leur petite princesse du Delta, la sublime et charismatique Nneka. Les amoureux de l'artiste sont toujours bien représentés par la gente féminine mais les hommes sont bien présents également et les couleurs de peau sont toujours aussi variées car forcément Nneka par sa personnalité et sa musique rassemble. Je me retrouve dans un bataclan qui se remplit tranquillement et je retrouve sur scène Afrikan Boy originaire du Nigeria qui termine son set. Sur le peu que j'ai vu et entendu, il a réussi par son rap/hip hop élégant et son énergie à mettre le public dans sa poche. Une entrée de qualité s'est invité ce soir avant de passer à la suite des réjouissances avec la star de la soirée, j'ai nommé Nneka.



La salle est blindée maintenant et je me retrouve devant. Il est toujours difficile ici de bien se positionner pour faire des photos car il n'y a pas de barrière et d'espaces pour les photographes alors il faut se débrouiller comme on peut et parfois , il faut savoir jouer des coudes mais ce soir, ce fut plutôt simple malgré le monde placé en rang serré. Je pense aussi vous l'avoir dit, il y a quelques mois, le Bataclan s'est enfin mis à l'air conditionné qui rend forcément les concerts ici bien plus agréables et "frais" qu'avant et par cette chaleur étouffante qui y régnait par le passé. Ce soir, tout est parfait. 20h18, le mastodonte de batteur à l'allure impressionnante arrive devant nous, suivi du bassiste, du guitariste et d'un jeune blanc au clavier. Une introduction musicale commence à se faire entendre et deux minutes après, la princesse Nneka prend place devant nous au milieu de la scène.



Je suis à ses pieds au propre comme au figuré. C'est un vrai bonheur de la retrouver. Elle porte un vêtement totalement approprié et en accord avec ses racines, à l'image de son retour dans son pays d'origine le Nigeria, à Lagos où elle vit maintenant. Nneka met quelques secondes pour accorder sa magnifique et atypique guitare et c'est parti pour une heure trente d'un bonheur absolu. Cette brillante et si magnétique artiste est venue ce soir présentait de nombreux morceaux de son nouvel album sorti le 15 mars dernier "My Fairy Tales". Un disque relativement court mais d'une absolue réussite.



Sur scène, la bombe est lâchée, une bombe d'amour qui se veut explosive, étonnante, drôle, joueuse, transportée, méditative, profonde, charismatique et si talentueuse. Sa voix est toujours aussi belle et unique et je fonds à chacun de ses sourires. Le public craque littéralement et mange dans les mains de Nneka et un incroyable bien-être se dégage de la salle. Au fur et à mesure que le concert avance, par ses vêtements, elle se cache de moins en moins, enlève sa tenue africaine et devient de plus en plus européenne et citoyenne du monde. Elle insuffle une énergie positive dans tous les univers qu'elle aborde, que ce soit dans le calme et la tempête, en acoustique comme sur les morceaux enlevés.



Sa musique est imprégnée de soul, de blues, de rock et elle s'inspire de ses sentiments personnels et de ses expériences. Sa musique groove remarquablement et d'une manière tellement authentique que nous ne pouvons qu'être toucher et émus par tant de sincérité et de générosité. Parfois, elle a les yeux mi-clos et semble partir loin... Nneka parle, échange avec son public dans un français plutôt correct, voir en anglais quand elle n' arrive plus à s'exprimer dans notre langue. C'est que Nneka vient très souvent en France et notamment à Paris, ville qu'elle connait bien. Nneka Egbuna est heureuse d'être là avec nous et nous, dans le public, on prend notre bain de jouvence. Que dire de plus?. Elle est unique et musicalement c'est parfait. On aura droit évident à entendre quelques-uns de ces grands classiques et notamment sur la fin du set le somptueux morceau "Heartbeat" chanté à l'unisson par le public. Nneka est touchée, très touchée et nous le dit, nous le fait savoir.

Après le rappel, Nneka et ses musiciens nous quittent, il est 22h48 à l'horloge. Dehors, en quittant le quartier et en regagnant le 20ème à moto, je me dis une seule chose : j'ai pris une grande dose de plaisir et cela me rend simplement heureux...


En concert au festival Solidays au début de l'été et à ne pas manquer...

Un grand merci à toi Xavier Paufichet et KB music services
à toi Emma Soriano, à toi Nneka évidemment....tu es merveilleuse

crédit photos: lebonair

Nneka : les dernières chroniques concerts

Tiken Jah Fakoly (feat. Patrice et Nneka) en concert

Tiken Jah Fakoly (feat. Patrice et Nneka) par Lebonair
Le Zénith de Paris, le 29/04/2015
Je n'ai pas revu Tiken Jah Fakoly sur scène depuis près de 4 ans et son concert à Paris-Bercy devant 10 000 personnes. Je me souviens de cette fête remarquable qu'il avait... La suite

Nneka en concert

Nneka par Lebonair
L'Olympia Paris, le 12/10/2012
Après deux Trianon complets les 19 et 20 novembre 2011, Nneka a posé ces valises à nouveau à Paris mais cette fois-ci à l'Olympia, la célèbre salle mythique, pour défendre son... La suite

Danakil + Nneka + The Beatnuts + Wax Tailor + Eiffel + Ghinzu... en concert

Danakil + Nneka + The Beatnuts + Wax Tailor + Eiffel + Ghinzu... par Audrey H
Festival Garorock - Marmande, le 03/04/2010
Première nuit de camping un peu frileuse et réveille avec un temps bien mitigé, alternant soleil et pluies. Après une ballade bien boueuse dans le camping pour voir... La suite

Nice Jazz Festival 2/8 : Keziah Jones + Yodelice + Lucky Peterson + Aldo Romano + Nneka en concert

Nice Jazz Festival 2/8 : Keziah Jones + Yodelice + Lucky Peterson + Aldo Romano + Nneka par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 19/07/2009
Monsieur Lucky Peterson a enflammé le Nice Jazz Festival et si je pouvais mettre six étoiles, je le ferais. Mais commençons par le commencement, cinq groupes étaient au menu de ce... La suite

Le Bataclan, Paris : les dernières chroniques concerts

Gossip en concert

Gossip par Samuel C
Salle Pleyel / Bataclan - Paris, le 09/07/2019
"Music for men" figure parmi les disques les plus réussis de la première décennie de ce siècle. 10 ans après sa publication, Gossip a décidé de le célébrer d'abord à Pleyel lundi 8... La suite

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth en concert

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth par Pierre Andrieu
Bataclan, Paris, le 09/06/2018
Magistral concert de Courtney Barnett au Bataclan de Paris le samedi 9 juin ! Auteure de l'assez inépuisable album "Tell Me How You Really Feel", l'ultra douée Australienne a fait... La suite

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan en concert

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan par Lebonair
Le Bataclan - Paris, le 14/06/2018
Parmi nos chouchous à Concertandco depuis quelques années, on retrouve naturellement le jeune Californien Ty Segall. Le chanteur, guitariste, batteur, multi-instrumentiste ultra... La suite

King Gizzard And The Lizard Wizard + Mild High Club en concert

King Gizzard And The Lizard Wizard + Mild High Club par Lebonair
Le Bataclan - Paris , le 01/03/2018
Dans le cadre de leur tournée européenne, les ovnis australiens de King Gizzard & The Lizard Wizard passent en France pour quelques dates et notamment à Paris au Bataclan, qui... La suite