Accueil Chronique de concert La Noria
Vendredi 29 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

La Noria

La Noria en concert

Les Fils Qui s'Touchent, Marseille 29 février 2020

Critique écrite le par

Les Fils Qui s'Touchent  by Pirlouiiiit 29022020

Ce matin j'étais encore dans les Alpes où comme quelques chanceux je suis allé glisser sur les pentes enneigées de ces montagnes conquises et désormais défigurées pour le plaisir de vacanciers toujours plus nombreux. Rentré comme j'y suis allé, en bus et en train, j'ai retrouvé l'activité de cette ville dans laquelle je vis depuis plus de 40 ans maintenant (aouch). En traversant le Cours Julien je dois avouer que je m'y sens presque étranger ... et ce n'est pas tant le contraste avec la blancheur et le calme de la montagne, que parce qu'il y a de plus en plus de lieux dans lesquels je n'ai finalement jamais vraiment mis les pieds (si ce n'est juste pour voir comment c'était dedans) : pas encore eu l'occasion de voir un concert ou pris le temps de boire un coup à la Brasserie Communale, et toujours pas vu de film au Videodromme 2 ...

Les Fils Qui s'Touchent  by Pirlouiiiit 29022020

Plus ça va et moins j'ai de temps pour les découvertes ou soirées où j'enchainait facilement 3-4 lieux / concerts au pas de course. Rien d'anormal ... juste le reflet de semaines bien remplies et d'un certain âge (deuxième référence en 2 paragraphes on sent que ça cogite là dedans). En tout cas c'est justement pour que tout ceci soit un peu moins vrai que je me rends enfin aux Fils Qui s'Touchent salle dans laquelle je n'ai pas mis le pied depuis qu'elle a remplacé l'Arthemuse, qui lui-même avait remplacé le Planet Mundo Café (cf chroniques par ici : https://www.concertandco.com/lieu/planet-mundo-kfe/critique-concert-1-14018.htm ...

Les Fils Qui s'Touchent  by Pirlouiiiit 29022020

Ouverture des portes à 21h, concert à 21h30 ... en arrivant vers 22h je ne me suis pas trompé, le groupe est certes sur la scène il n'a pas vraiment commencé encore. Cela me laisse le temps de redécouvrir la salle et me faire à son ambiance (j'adore ces moments de découverte car je sais que quand je serai déjà venu quelques fois je ne verrai plus les même choses). La scène n'est plus au fond mais sur le côté. Un porte manteau près de la porte entrée signe de la confiance qui règne dans le lieu. Quelques tables et chaises ou canapé repartis dans la salle. Le bar sur la droite en entrant.

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

Le concert va commencer, tout le monde se rapatrie côté scène, la plupart assis par terre devant les 3 musiciens que je suis moi aussi venu voir ce soir : de gauche à droite : Didier Gris que je ne connais pas entouré de Violon, bouzoukis irlandais, et mandoline, Pierlau Bertolino que je suis depuis l'époque Dupain avec sa vielle à roue et un sampler et Jeff Kellner et ses deux guitares. Ce dernier profite du début du concert pour nous préciser que nous étions en train d'écouter le dernier album de (en phonétique car j'ai mal noté et ne retrouve plus "Mouss Ambaré" et de préciser que même si le reste du public (nous ne sommes pas très nombreux) est sans doute encore au restaurant on va attaquer.

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

Je me cale sur une des chaises hautes qui vient de se libérer sur le côté et c'est de la cas que je découvrirai enfin ce trio que j'ai raté quelques fois déjà. Le premier mot que je note sur mon téléphone c'est "breton". Évidemment avec le violon de Didier et ce que j'ai découvert comme étant un bouzouki irlandais (on aura en effet le droit à un petit cours sur les instruments de chacun au moment du rappel) pas étonnant que ça sonne celtique, surtout avec la vielle à roue qui sonne parfois comme une cornemuse (ou l'inverse).

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

"Octobre", "Nimba", "Poussière" seront les morceaux suivants joués si j'ai bien noté. Morceaux purement instrumentaux en l'absence de leur chanteur invité attitré, j'ai nommé Jo Keita. Mélange de musique celtique (sur la gauche de la scène) et africaine (sur la droite) avec Jeff. Je pense forcement à cet été en Irlande et les quelques sessions de musique traditionnelle auxquelles j'ai pu assister ... cette impression d'entendre un peu tout le temps la même chose mais sans que ce soit lassant (preuve que ce n'est pas la même chose justement et que je ne connais pas encore bien leur répertoire).

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

"Belle de mai" une belle bourrée écrite par Didier, du nom du quartier où il répètent (l'occasion de remercier l'AMI qui les soutient), puis "Elephant". L'appel lancé par Jeff "On aime quand les gens dansent" sera entendu puisque quelques personnes s'y mettront justement. "picamente sama". Puis "le rêve". En effet, cette musique est propice au rêve. Moi en ce moment je pense au carton qu'ils feraient au prochain festival du Chant de Marin de Paimpol (renseignez vous les gars) et plus généralement en Bretagne.

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

De temps en temps il y a un petit sample avec de la voix en intro. Bien amerloque, je soupçonne une des deux voix d'être celle de Johnny Cash. Quelques percus gnawa aussi qui vont bien avec le jeu travaillé (notamment par une guitare montée de façon unique) de Jeff. Sur "New day" Pierlo attaque au melodica pour l'intro. "Samena" Quelques échanges avec les musiciens du public (une histoire de mesures impaires) puis un morceau plus blues à coup de bottle neck et je me mets à penser à 16 Horsepower. "Seven"

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

"Wayala" (sans le chant de Jo Keita) où il est question des 3 rois mages. J'étais déjà carrément bien même si je me disais qu'il serait temps que je change de position pour me mettre plus devant et à ce moment là une bière est arrivée comme par magie, à point nommé car la soupe que j'avais bu avant de venir (même mélangée au reste de fondue du 106) commençait à ne plus faire effet (merci au magicien donc).

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

Mes pensées se promènent allant des inombrables deadlines et défis (administratifs) qui m'attendent pour ces 2 prochaines semaines, à Alice qui s'étale ce matin sur la route à moitié enneigée alors que nous nous hâtons vers le bus qui doit nous ramener à la gars de TGV de aix, en passant par le mode malvoyant qu'a activé mickael sur mon téléphone (et que je remercie).

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

"New bouzouki" toutes les chansons n'ont pas encore de titres puisque certaines sont toute récente. "Ali Baba" "Calabrun" Le set est fini on s'avance surement vers un rappel mais celui-ci sera repoussé par un partie du public qui les invite à prendre leur temps au bar. Ce sera pour moi l'occaison de discuter un peu avec Pierlo (du passé, du nom du groupe, de cette belle affiche de cigale et non de mouche, de leur rencontre, de la bretagne, de leur futur disque, des instruments), ainsi avec Jeff (de l'arrêt sans sommation du site plateforme.audio ..)

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

Mais aussi avec la co-gérante / propriétaire .. je ne sais pas comment dire ... notre hôte ce soir qui me parlera un peu du lieu : le l'école de musiques, des box de répète, de leur volonté de ne pas faire trop de concert, en tout cas que des choses qui leur plaise, de leurs jam du jeudi (qui commencent tard et finissent tard), de leur logo, de leur nom, du Complexe du Renard, ... la boucle est bouclée.

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

Puis viendra le temps pour Didier, Pierlo et Jeff de remonter sur scène pour une nouvelle "danse des éléphants" avec cette fois tout le monde qui danse, le morceau "blues" .. puis une petite pause très intéressante (tout le monde écouter et posera des questions en restant debout) sur les bouzouki irlandais à fond plat, sur la vieille à roue (dont on ne sait pas avec certitude d'où elle vient), sur les réglages particuliers de la guitare de Jeff (jeu de cordes divisé en trois avec des doubles, des simples puis re des doubles, tel qu'il l'avait commencé à l'époque où il accompagné Souad Massi ...

La Noria by Pirlouiiiit 29022020

Belle tentative de notre co-hôte ex Complexe du Renard de les pousser à jouer un peu de Led Zep (c'est vrai qu'ils avaient le son pour et j'en aurais été le premier ravi) mais finalement c'est sur la bourrée "belle de mai" que nous finirons la soirée un peu après minuit et demi , moi appuyé à ce poteau sur la gauche qui me rappelait vraiment celui de la regrettée Machine à Coudre ... Une bien belle soirée, avec un bien chouette groupe dans une bien belle salle.


Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

La Noria by Pirlouiiiit 29022020 - 8879

La Noria by Pirlouiiiit 29022020 - 8965

La Noria by Pirlouiiiit 29022020 - 9022

Jeff Kellner : les dernières chroniques concerts

KBK trio avec Cyril Benhamou, Fred Pichot, Tina Mweni, Baye Moussa Keita en concert

KBK trio avec Cyril Benhamou, Fred Pichot, Tina Mweni, Baye Moussa Keita par Pirlouiiiit
Arthémuse, Marseille, le 18/10/2014
Plus d'une semaine après il serait quand même temps d'écrire quelque chose sur cette belle soirée à l'Arthémuse. C'est là où on va voir si le fait d'avoir pris quelques notes sur... La suite

Afrobeat Kollectif feat. Jeff Kellner en concert

Afrobeat Kollectif feat. Jeff Kellner par Carbone14
Arthémuse, Marseille, le 09/07/2014
Mercredi 9 juillet 2014, de retour à l' Arthémuse , l' AfroBeat Kollectif nous offrait un moment de bonheur inoubliable par un concert gratuit de 21h à minuit.. Alors qu'un vent... La suite

KBK trio invite Christophe Leloil  en concert

KBK trio invite Christophe Leloil par pirlouiiiit
l'Arthemuse, Marseille, le 14/03/2014
Un moment que je me disais qu'il faudrait que je repasse à l'Arthemuse. En effet lors de mon premier passage tardif je n'avais vu que la fin du set du Philippe Troisi quartet... La suite

Pierre Laurent Bertolino : les dernières chroniques concerts

Du Bartas, Duo Bertolino / Le Gac en concert

Du Bartas, Duo Bertolino / Le Gac par Agent Massy
La Mesón, Marseille, le 18/01/2020
Duo Bertolino / Le Gac Essentiellement de la vielle à roue (Bertolino) avec de la flûte (Le Gac), et aussi des programmations électroniques répétitives et minimales (des... La suite

UEI + Gurvant Le Gac et PierLau Bertolino en concert

UEI + Gurvant Le Gac et PierLau Bertolino par Ana-hata
Café Julien - Marseille, le 19/10/2018
Un vendredi soir à l'espace julien... Arrivé au café julien on commence la soirée par le duo Gurvant Le Gac et Pierre Laurent Bertolino. L'un est accompagné de sa flute... La suite

Pierre-Laurent Bertolino trio  en concert

Pierre-Laurent Bertolino trio par pirlouiiiit
Casa Consolat, Marseille, le 13/05/2016
J'avais déjà un beau programme avant même d'apprendre que Pierlo jouait à la Casa Consolat (Mesdames, Messieurs les programmateurs de la Casa s'il vous plait faites nous passer... La suite

Pierre Laurent Bertolino + Fleur Sana en concert

Pierre Laurent Bertolino + Fleur Sana par pirlouiiiit
Café Julien, Marseille, le 07/05/2014
Après avoir commencé la soirée de façon fort sympathique au Lollipop Music Store pour le vernissage de l'expo 20 years of Machine organisée par l'authentique J2P, m'être occupé... La suite

Les Fils Qui s'Touchent, Marseille : les dernières chroniques concerts

Grabuge  en concert

Grabuge par Minty
L'Arthémuse - Marseille , le 31/01/2016
Le dimanche soir à la maison? Non merci! Arrivé à l'Arthémuse sans trop savoir ce que j'allais y voir ni même écouter, je suis sur place vers 21h et je découvre enfin ce lieu... La suite

Hat Man Session & guests en concert

Hat Man Session & guests par Pirlouiiiit
l'Arthémuse, Marseille, le 24/06/2015
Pour cause de Alternaliba(ïoli) sur Cours Julien j'arrive avec quasiment une heure de retard ... le concert de sortie de l'album de Nasser Ben Dadoo aka Hat Man Session. J'avais... La suite

Isnard - Tomi - Hirons  en concert

Isnard - Tomi - Hirons par pirlouiiiit
l'Arthémuse, Marseille, le 01/05/2015
Svet étant de garde cette nuit là je n'ai pas pu allé à l'Espace Julien hier tout comme nous n'avons pas réussi à nous rendre sur le cours julien dans l'après midi pour le... La suite

KBK trio avec Cyril Benhamou, Fred Pichot, Tina Mweni, Baye Moussa Keita en concert

KBK trio avec Cyril Benhamou, Fred Pichot, Tina Mweni, Baye Moussa Keita par Pirlouiiiit
Arthémuse, Marseille, le 18/10/2014
Plus d'une semaine après il serait quand même temps d'écrire quelque chose sur cette belle soirée à l'Arthémuse. C'est là où on va voir si le fait d'avoir pris quelques notes sur... La suite