Accueil Marseille - Aix Les Fils Qui s' Touchent - Marseille
Dimanche 27 septembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Les Fils Qui s'  Touchent - Marseille

Les Fils Qui s' Touchent - Marseille

5 Rue Armand Bedarride
13006 Marseille

Plus d'info :

Les Fils Qui s' Touchent - Marseille : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Les Fils Qui s' Touchent - Marseille : l'historique des concerts

Sa.

23

Mai

2020

Tchapaclan en concert
Le Tchapaclan & Nectoux Experience (Annulé ou reporté) Tchapaclan

Sa.

09

Mai

2020

A Polylogue From Sila (Annulé ou reporté)

Sa.

25

Avril

2020

Spirit Bomb & Expo Bd (Annulé ou reporté)

Sa.

21

Mars

2020

Nasser Ben Dadoo - Johnny Barrel Countryband (Annulé ou reporté)

Ve.

20

Mars

2020

Spring Equinox - No Ego musical Series Number 1. (Annulé ou reporté)

Sa.

29

Fév.

2020

La Noria

Sa.

15

Fév.

2020

Sirius Void + Time Structure

Sa.

08

Fév.

2020

Concert Fiesta Salsa

Sa.

01

Fév.

2020

La Fanfare Moufle Invite 3 Fanfares Pour Leur Concert De Départ !

Ve.

31

Janv.

2020

Mistral De Gaita - Cumbia

Sa.

18

Janv.

2020

SOIREE SPECIALE DUOS : Duo Impressionniste - Katell Boisneau & Matthieu Tomi + Maël et Arthur Bacon + Michel Isnard & Serge Serry

Sa.

30

Nov.

2019

Misaina

Les Fils Qui s' Touchent : les dernières chroniques concerts 9 avis

La Noria

Critique écrite le 08 mars 2020, par Pirlouiiiit

Les Fils Qui s'Touchent, Marseille 29 février 2020

La Noria en concert

Ce matin j'étais encore dans les Alpes où comme quelques chanceux je suis allé glisser sur les pentes enneigées de ces montagnes conquises et désormais défigurées pour le plaisir de vacanciers toujours plus nombreux. Rentré comme j'y suis allé, en bus et en train, j'ai retrouvé l'activité de cette ville dans laquelle je vis depuis plus de 40 ans maintenant (aouch). En traversant le Cours Julien je dois avouer que je m'y sens presque étranger ... et ce n'est pas tant le contraste avec la blancheur et le calme de la montagne, que parce qu'il y a de plus en plus de lieux dans lesquels je n'ai finalement jamais vraiment mis les pieds (si ce n'est juste pour voir comment c'était dedans) : pas encore eu l'occasion de voir un concert ou pris le temps de boire un coup à la Brasserie Communale, et toujours pas vu de film au Videodromme 2 ... Plus ça va et moins j'ai de temps pour les découvertes ou soirées où j'enchainait facilement 3-4 lieux / concerts au pas de course. Rien d'anormal ... juste le reflet de semaines bien remplies et d'un certain âge (deuxième référence en 2 paragraphes on sent que ça cogite là dedans). En tout cas c'est justement pour que tout ceci soit un peu moins vrai que je me rends enfin aux Fils Qui s'Touchent salle... Lire la suite

Grabuge

Critique écrite le 12 février 2016, par Minty

L'Arthémuse - Marseille 31 Janvier 2016

Grabuge  en concert

Le dimanche soir à la maison? Non merci! Arrivé à l'Arthémuse sans trop savoir ce que j'allais y voir ni même écouter, je suis sur place vers 21h et je découvre enfin ce lieu dont j'avais déjà entendu parlé. Un concert le dimanche? Why not? La salle est déjà bien remplie et une ambiance sympa et chaleureuse s'en dégage. Pas mal de musiciens aperçus ici ou là sont présents, mais pas que. Bref on s'y sent tout de suite bien. Devant la scène toutes les chaises sont prises et et je vois qu'on en rajoute encore devant l'affluence. Le bar est plein...ça promet! Grabuge ? Pourquoi Grabuge? J'avais compris qu'on pourrait écouter toute la soirée, des styles musicaux différents, et surtout que de nombreux invités (surprise ou non) s'y produiraient. Et c'est justement cela qui m'intéresse. La découverte. Dès les premières notes, le trio sur scène est rejoint par un guitariste et saxophoniste, et le ton est vite donné. On est très loin du concert de jazz conventionnel qui s'écoute dans un silence religieux...Non ici, c'est GRABUGE. J'apprécie le saxophoniste (Fabien Genais), qui fait monter la température dans un solo endiablé. A la fin les invités descendent... Lire la suite

Hat Man Session & guests

Critique écrite le 11 juillet 2015, par Pirlouiiiit

l'Arthémuse, Marseille 24 juin 2015

Hat Man Session & guests en concert

Pour cause de Alternaliba(ïoli) sur Cours Julien j'arrive avec quasiment une heure de retard ... le concert de sortie de l'album de Nasser Ben Dadoo aka Hat Man Session. J'avais découvert cet artiste en 2013 au Rouge Belle de Mai dans un concert organisé par Henri (voit Rouge) et je l'avais revu dans une galerie rue d'Oran à l'occasion d'un concert toujours organisé par Henri. Du coup je ne suis qu'à moitié surpris de trouver ce dernier attablé près de la scène. Lors de ces deux concerts les musiciens qui l'accompagnaient avaient changé en dehors de Marko Balland présent les deux fois à l'harmonica. Désormais (ou en tout cas ce soir) Nasser est accompagné de l'ubiquitaire Matthieu Tomi à la contrebasse, Alexis Voisin à la batterie, une autre guitariste (dont je n'ai pas trouvé le nom - quelque chose comme Florent Tabulo ?) et bien sur de Marko ! Comme j'écris cette chroniques plusieurs (3) semaines après je serai moins " live " que si je l'avais fait dans la foulée. Je me souviens que le groupe a eu quelques problèmes de son au début (on n'entendait guère la voix de Nasser) qui ont fini par être réglés et qu'ils nous feront très vite oublié. Pendant une bonne heure les 5 musiciens se régaleront et nous régaleront avec... Lire la suite

Isnard - Tomi - Hirons

Critique écrite le 03 mai 2015, par pirlouiiiit

l'Arthémuse, Marseille 01 mai 2015

Isnard - Tomi - Hirons  en concert

Svet étant de garde cette nuit là je n'ai pas pu allé à l'Espace Julien hier tout comme nous n'avons pas réussi à nous rendre sur le cours julien dans l'après midi pour le plateau Sounds of Marseille qui accueillait notamment La Kamba vue quelques jours plus tôt au Molotov. Aussi je serai presque surpris en me rendant bien après 21h à l'Arthémuse de voir qu'il y avait toujours du monde et du live près de la fontaine. En fait tout a été un peu décalé à cause du temps menaçant. Je suis déjà en retard pour le trio Isnard - Tomi - Hirons donc je ne ralentis pas. En arrivant dans l'Arthemuse le concert a déjà commencé. Le public est assis sur les chaises et écoute quasi religieusement le trio. Sur scène de gauche à droite : Michel Isnard à la guitare (et à la plupart des compos?), Rob (ou Rod) Hirons à la batterie et Matthieu Tomi à la basse (et à au moins une compo). J'ai toujours mes bouchons sur moi quelque soit le concert mais là je les mets en effet dès que je rentre. Ca joue fort et je suis bien content de mettre un coup de -25db à la batterie en particulier. Ca n'est déjà pas très facile de parler de la musique des groupes instrumentaux que lorsqu'en plus ils officient dans un genre où on a peu voir pas de références c'est... Lire la suite

KBK trio avec Cyril Benhamou, Fred Pichot, Tina Mweni, Baye Moussa Keita

Critique écrite le 29 octobre 2014, par Pirlouiiiit

Arthémuse, Marseille 18 octobre 2014

KBK trio avec Cyril Benhamou, Fred Pichot, Tina Mweni, Baye Moussa Keita en concert

Plus d'une semaine après il serait quand même temps d'écrire quelque chose sur cette belle soirée à l'Arthémuse. C'est là où on va voir si le fait d'avoir pris quelques notes sur mon téléphone (non non je n'étais pas en train d'envoyer des sms pendant le concert comme certains l'ont peut être pensé en me javascript:afficheMaxi('https://www.concertandco.com/recidsalle.php')voyant faire) vont m'être utiles. Pour commencer rappelons que juste avant j'étais au Roll'Studio où se produisaient pour la première fois en duo guitare / trompette Cyril Achard et Christophe Leloil. Timing parfait puisque lorsque j'arrive dans la rue Armand Bédarrides je vois sur les marches devant l'Arthémuse Jeff Kellner, Cyril Benhamou et Fred Pichot (y avait vraiment une belle photo à faire pour les paparazzi là !) ce qui me laisse penser qu'il y aura surement un peu plus qu'un seul invité. En effet au programme ce soir il s'agit d'un KBK trio - à savoir (de gauche à droite sur scène) Jeff Kellner à la guitare Pierre-Auguste Bona à la batterie et Wily Quiko à la basse - plus Cyril Benhamou au clavier + flûte. Le KBK trio est un habitué du lieu et de ce type de formule (eux plus un invité). J'avais déjà eu la chance de voir un bout de leur précédent set avec... Lire la suite

Afrobeat Kollectif feat. Jeff Kellner

Critique écrite le 25 juillet 2014, par Carbone14

Arthémuse, Marseille 09 juillet 2014

Afrobeat Kollectif feat. Jeff Kellner en concert

Mercredi 9 juillet 2014, de retour à l' Arthémuse , l' AfroBeat Kollectif nous offrait un moment de bonheur inoubliable par un concert gratuit de 21h à minuit.. Alors qu'un vent glacial s'engouffrait dans les rues de Marseille, nous entrions ce soir là dans l'univers torride de Fela Kuti . Pour ceux qui ne connaisssent pas, c'est un véritable monde qu'il vous faut découvrir... Funk, Jazz, Etnik et électro s'entrechoquent, se croisent et se saluent au travers de l'harmonie des immuables battements des percussions et des guitares. De ces combinaisons multiples se dévoilent peu à peu des rythmes de transe, comme des hymnes à la vie, à la joie et à la liberté... Fela, contestataire et libérateur, repousse toutes les barrières, dénonce les entraves, et libère des préjugés. On entre spontanément dans sa musique, chacun à son rythme, comme le font les instruments, et les corps se mettent à suivre cette étrange danse aux chants universels... Au programme : premier set No Agrement Water no get enemy Gentlemen Deuxième set Lady Colonial Mentality Black Man Cry Open & Close Fred Accart , tour à tour chanteur, percussionniste et à la guitare électrique, dirige le groupe... Il entame un No Agreement... Lire la suite

Accès