Accueil Chronique de concert One night of Queen - Gary Mullen & The Works
Vendredi 9 décembre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

One night of Queen - Gary Mullen & The Works

One night of Queen - Gary Mullen & The Works en concert

Dôme de Marseille 9 février 2007

Critique écrite le par

Ce soir, le show One night of Queen passait à Marseille. Kezako ce truc ? Un tribute band, comme c'est un peu la mode ces temps ci (Abba Mania, il y en a un qui tourne aussi pour rendre hommage aux Beatles ...), qui permet à ceux comme moi qui ont raté les tournées originelles, d'avoir un bon aperçu de ce qu'était le groupe en question à l'époque. Pour beaucoup la démarche est discutable, pour moi c'est une bonne occase d'entendre et de voir des chansons que j'aime, reprises très professionnellement, bref de passer un très bon moment, selon la qualité du combo bien sûr. Et pour ce soir, je me dis que si Brian May lui-même a approuvé le sieur Gary Mullen, c'est que ça ne doit pas être un manche...



J'arrive juste pendant le premier titre, et le temps de m'installer assis à ma place car le live assis, c'est pas trop mon truc), j'entend déjà une voix exceptionnelle... Ensuite visuellement, le gars a la même carrure, et de profil on dirait trop Mercury. De face et de prés bien moins, mais c'est quand même proche dans l'attitude générale, les fringues, et puis la gestuelle ! Il a dû passer des heures devant les vidéos du Maitre, parce que tous les gimmicks, toutes les postures, tout, y est ! Et ça ne fait pas forcé, il maîtrise totalement son sujet, naturellement. Il a une patate ! Une énergie ! Impressionnant. Il harangue le public, il parle et fait du bon humour, il demande la participation du public très souvent, il fait chanter ("Love of my life", "We will rock you", "Bohemian..."...), et ce que j'ai beaucoup apprécié, c'est que dés le troisième ou quatrième titre, il nous a dit que les chaises sur lesquelles nous étions assis n'existaient pas ! Allez hop tout le monde debout pour le reste du live, voila quelque chose qui me plait ! Un bon public par ailleurs, pas très nombreux malheureusement, mais bien avec le groupe, bon enfant, et participant. Ça allait du très jeune au très vieux, c'était marrant à voir.

Le show se déroule, avec un entracte de 20 minutes coupant 2 heures de prestation, et à chaque titre, on se dit que Gary Mullen est franchement exceptionnel ! Ok il a l'attitude et la gestuelle parfaite, mais qu'en est il du plus important... de la voix... Ce n'est pas n'importe qui Freddie et bien le mec, il a tout simplement un organe similaire ! Même dans les parties difficiles comme la montée de "Somebody to love", le sublime "Don't stop me now", le doux "Love of my life", le puissant "We are the champions", ou ses vocalises, il fait plus qu'assurer ! Je n'ai pas entendu une seule fausse note, pas une faille, même sur la fin. Il est époustouflant, dans tous les registres vocaux, et si on ferme les yeux on a l'impression de retourner dans le passé, vers 1986...

Une setlist proche du mythique "Wembley '86", avec quelques surprises comme "Keep yourself alive", une super cover du "Jailhouse rock" du King, ou ce "Fat bottom girls" qui est un de mes titres favoris du groupe. Pour le reste c'est du classique, mais tellement jouissif... Je ne me lasserai jamais de ces titres connus et reconnus, alors de les entendre interprétés si parfaitement, c'est un bonheur. "Bohemian Rhapsody" est un des temps forts de la soirée (le groupe laissant la place à la version d'origine pour le passage tout en choeurs, avec l'aide du public), tout comme ce "We are the champions", ce "Radio gaga" où une majorité de personnes clapent de concert, un "We will rock you" surpuissant, une des meilleures versions que j'ai pu entendre, ce "Don't stop me now" hallucinant... Bref, on a pas vu le temps passer tellement c'était bonnard ! J'aurai juste aimé et pensé un "The show must go on" en final. Mais moi qui aime beaucoup la période 80's, j'ai été ravi d'avoir mes "Under pressure", "I want to break free", "Kind of magic" ou "Radio gaga" qui ont accompagné ma jeunesse.

Il faut aussi rendre hommage aux zicos, pas en reste niveau technique ! Le batteur m'a fortement impressionné, un groove terrible, une joie de taper sur les fûts, et un enthousiasme qui font plaisir à voir ! Le gratteux était tout timide, sans fort charisme, mais pour ce qui est de riffer, il sait faire ! De grands soli ("Hammer to fall", dantesque !), et une maitrise de l'effet "delay" parfaite. Un bassiste très discret mais qui taquinait le jeu au doigts, en fait seul le clavier m'a paru plus limité... Le tout desservi par un excellent son ! Un peu modéré au début, mais qui a vite pris de l'ampleur, pour devenir fort mais pas casse-oreille, et surtout, pas du tout brouillon, au contraire, je crois que c'est un des meilleurs sons que j'ai entendu au Dôme, rendant hommage à chaque instrument sans se couvrir entre eux, propulsant la batterie direct dans nos coeurs !

Je n'ai pas vu le grand Queen de visu, mais je peux comparer un poil avec la tournée Queen + Paul Rodgers, et je dirai que pour ce qui est de l'énergie et de la prestation vocale, le concert d'hier soir devance l'autre d'une bonne distance, à mon avis. Vraiment un grand moment, et une prestation mimétique à couper le souffle... De bonheur !

Setlist (légèrement dans le désordre) :

Tie Your mother down
Seven seas of rhye
Tear it up
Somebody to love
A kind of magic
Under pressure
Another one bite the dust
Fat bottom girls
I want to break free
Don't stop me now

One vision
Hammer to fall
Love of my life
Jailhouse rock
Now I'm here
Bohemian rhapsody
Keep yourself alive
Crazy little thing called love
Radio Ga Ga
We Will Rock You
Friends Will Be Friends
We Are The Champions

God save the Queen (outro)

> Réponse le 22 novembre 2011, par mammychoux

[Forum, Liége - 19/11/2011] Franchement, trop belle voix ce Gary Mullen ! Comme dirait l'autre ouvrez les yeux fermez les yeux, c'est incroyable ! Cela a passé trop vite ce concert de One night of Queen... Seule petite déception le "Forum" : c'est un très beau théâtre mais trop guindé pour un tel groupe, quoique "Gary" a vite compris et nous a décoincé et nous fait mettre debout afin d'être dans l'ambiance de "forest national":) Cela a passé trop vite... C'était un très beau cadeau merci à nos 4 enfants.  Réagir


One Night Of Queen - Gary Mullen : les dernières chroniques concerts

One Night of Queen en concert

One Night of Queen par cad
Lyon - Amphithéâtre salle 3000, le 05/10/2013
Vouloir imiter Freddy Mercury du groupe Queen sans en avoir la capacité vocale, quel culot ! Gary Mullen a fait illusion pendant 3 secondes lors du show One Night of Queen à... La suite

One Night of Queen en concert

One Night of Queen par bozard
Pasino, Aix En provence, le 04/10/2013
Pour prétendre remplacer Mercury, le jeu de scène ne suffit pas. Il faut aussi de la voix, chanter juste et avoir autant d'octaves! Ce n'était pas le cas de Gary Mullen lors de... La suite

One Night of Queen en concert

One Night of Queen par François
Olympia, Paris, le 28/09/2013
Le show de One Night of Queen est superbe et les instrumentistes sont très bons. Gary Mullen a repris la gestuelle de Freddie Mercury mais côté voix il y a un monde qui les... La suite

Dôme de Marseille : les dernières chroniques concerts

Francis Cabrel en concert

Francis Cabrel par Sami
Dôme, Marseille, le 18/12/2021
C'était la dernière date du "Trobador Tour" de Francis Cabrel dans un Dôme plein à craquer où je n'ai pas mis les pieds depuis longtemps (Joe Bonamassa il y a plus de deux ans).... La suite

James Blunt + Lea Paci en concert

James Blunt + Lea Paci par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 01/03/2020
Que diable allait-il faire dans cette galère ? A peine revenu de vacances et le lendemain d'avoir passé la soirée aux Fils Qui s'Touchent en compagnie de La Noria, me voilà qui me... La suite

-M- Matthieu Chédid en concert

-M- Matthieu Chédid par Clementinasofamosa
Le Dôme, Marseille, le 23/11/2019
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit lorsque je repense au concert de -M- sont : "Comment moi -M-isérable -M-élomane, puis-je me faire adopter par la -M-onumentale famille... La suite

Damien Saez en concert

Damien Saez par Kris Tian
Le Dôme, Marseille, le 20/11/2019
En voulant écrire cette chronique je réalise que je n'aurais jamais le phrasé aussi beau que celui de Damien Saez. Je n'ai pas la plume aussi fine, la rime aussi belle qui font de... La suite