Accueil Chronique de concert Pete Ross + Dan-O-Sonic
Vendredi 15 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Pete Ross + Dan-O-Sonic

Pete Ross + Dan-O-Sonic en concert

Le Rat Pack, Clermont-Ferrand 26 novembre 2009

Critique écrite le par

Soirée plus qu'intimiste au Rat Pack à Clermont-Ferrand avec le rock vintage de Dan-O-Sonic et la country folk rockabilly pop de Pete Ross, deux artistes fascinés par les pionniers du rock, mais sachant écrire des morceaux bien à eux... Encore une fois, les absents ont eu tort ! Ils devaient sans doute être au concert Wampas à la Coopé ou être trop occupés à se branler sur le statut de "capitale du rock" de Clermont (à force de s'astiquer certains institutionnels en sont devenus sourds, attention à la contamination du public... ), une ville où les concerts sont désertés en ce moment (sauf pour Phoenix), où les gens sont apathiques quand ils sortent et où les flics interviennent avec flashball et chiens pour faire arrêter des concerts pour tapage nocturne... à 20h.




Dan-O-Sonic

C'est dans ce contexte peu reluisant et avec une affluence de... quinze personnes, que la soirée au Rat Pack commence... Au début, on se dit que c'est sinistre un concert où il n'y a pas un chat et puis, petit à petit, l'on se laisse prendre par la musique, on s'installe à une table sur un tabouret, pour passer un très beau moment, une sorte de show case privé - dans un style bien différent du concert privé (sic) des BB Brunes organisé à la Coopé le 15 décembre par M6, le Crédit Agricole etc etc : 1500 invitations pour assister à un désastre artistique annoncé. Pas forcément en grande forme et lâché lâchement en plein milieu du set par son antique boite à rythmes (qui sonne bien, mais qui est un peu fatiguée semble-t-il), Daniel Larbaud aka Dan-O-Sonic présente en tout simplicité ses compositions alambiquées et captivantes. Il faut dire que quand, comme lui, on a une belle voix, un jeu de guitare subtil et inspiré, sans oublier de savoir écrire des morceaux, il est assez difficile de proposer un projet dénué d'intérêt. C'est même tout le contraire : le rock planant, psychédélique et aérien de Dan-O-Sonic fait régner un sentiment de légèreté hors du temps, et ce malgré les aléas du direct live. Un peu perturbé par le manque de public et par ses problèmes techniques, Mr Larbaud assure néanmoins une première partie très prometteuse pour l'avenir. Les quelques reprises jouées - hyper classieuses cela va sans dire - ont même fait siffler de joie le fameux Elvis Leader Price, notre voisin de tabouret. C'est dire...




Pete Ross

Juste après, l'on se dit que Pete Ross dans cette atmosphère quand même assez particulière va nous propulser dans les bras de Morphée... Que nenni ! Le latin lover à l'impressionnante prestance semble ravi de jouer devant trois pelés et un tondus, il est souriant, concentré et, ce qui ne gâche rien, il est sacrément doué pour transmettre le virus de sa musique, entre country folk, pop fifties et rockabilly acoustique, au public (qui applaudit à tout rompre). Sorte de sosie physique de Quentin Tarentino, Joaquin Phoenix, Johnny Cash (il est d'ailleurs habillé en total look noir) et d'Elvis, l'Australien d'origine italienne déroule un set en tous points parfait. Son jeu de guitare est impeccable (il est à la fois basique et solide), sa voix évoque ses héros Elvis et Cash (en moins grave) avec une pointe de Springsteen et de Dylan, ses compositions sont bien foutues et ses reprises sont réussies. N'en jetez plus ! Sans chercher à en faire des kilos, à impressionner les filles (il faut dire qu'il n'y a quasiment que des membres de la gent masculine) ou à prétendre qu'il a inventé quoi que ce soit, Pete Ross se met tout le monde dans la poche en deux temps trois mouvements. Il faut dire que l'homme sait alterner les compositions sensuelles et celle qui donnent envie de jouer à Elvis The Pelvis. Son jeu de guitare et ses cordes vocales s'adaptent à merveille à chaque ambiance désirée. Et c'est à la fois vintage, saisissant de sincérité et impressionnant de puissance émotionnelle. Elvis Leader Price en remue la tête de joie... Généreux dans l'effort, drôle dans ses interventions entre les morceaux et charmeur en diable, Pete Ross donne envie de conseiller ses concerts à tout le monde. Car, sans être révolutionnaires, ses shows solo permettent de passer un super moment avec des chansons s'inscrivant dans la grande tradition du country rock ‘n roll (beaucoup plus convaincantes sur scène que sur son myspace) et des reprises imparables de Lee Hazlewood (These Boots Are Made For Walking), Van Morrison et Johnny Cash (Folsom Prison Blues). Le temps s'arrête avec cet artiste là : en solo intégral (une guitare, un harmonica, une ampli, un micro), Mr Ross est capable de maintenir le public en haleine pendant presque 2 heures. Chapeau !


Sites Internet : www.myspace.com/ratpackclub (programmation, liens, écoute etc), www.facebook.com/leratpack, www.myspace.com/peterosslive.

Dan-O-Sonic : les dernières chroniques concerts

Sue Foley + Dan-O-Sonic en concert

Sue Foley + Dan-O-Sonic par Jérôme Justine
Le Tremplin, Beaumont, le 06/11/2019
En ce mercredi 6 novembre, je continue dans la thématique "Mademoiselle chante le blues" entamée il y a quelques jours avec le chouette concert de Ana Popovic à la Puce à... La suite

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City en concert

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City par Jacques Moiroud
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 22/11/2013
Coopérative de mémoire Vendredi 22 novembre, on fêtait à la Coopérative de Mai (Clermont-Ferrand)la sortie du livre de Patrick Foulhoux sur le Rock à Clermont*, s'en... La suite

Dan-O-Sonic en concert

Dan-O-Sonic par Pierre Andrieu
Le Bikini, Clermont-Ferrand, le 02/07/2009
Lonesome Crooner Très beau moment dans la chaleur moite du Bikini en compagnie de Daniel Larbaud aka Dan-O-Sonic, un guitariste/chanteur de rock mettant la notion de... La suite

Le Rat Pack, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

The Experimental Tropic Blues Band + Bob Log III en concert

The Experimental Tropic Blues Band + Bob Log III par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 05/06/2012
Du rock 'n roll hystérique, du blues qui colle, des Belges énervés et en grande forme (The Experimental Tropic Blues Band), un Américain obsédé toujours savoureux en live même si... La suite

French Cowboy en concert

French Cowboy par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 29/07/2010
Sur la route pour rejoindre un festival ayant lieu en Ardèche - début officiel d'une longue tournée passant également par La Route du Rock et Rock en Seine, avant de se... La suite

Christina Antipa + Leopold Skin + June Madrona en concert

Christina Antipa + Leopold Skin + June Madrona par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 18/05/2010
Réunion improvisée d'une secte de hippies en goguette à Clermont-Ferrand ? Soirée pour préparer une randonnée escalade dans le Parc Régional des Volcans d'Auvergne ?... La suite

Scary Mansion + Niandra Lades en concert

Scary Mansion + Niandra Lades par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 20/02/2010
Encore une belle affiche au Rat Pack, à Clermont-Ferrand, avec, cette fois, les Auvergnats de Niandra Lades, habitués du lieu, et les New Yorkais de Scary Mansion, qui... La suite