Accueil Chronique de concert Piers Faccini
Vendredi 4 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Piers Faccini

Piers Faccini en concert

La Croisée des Arts - St Maximin la Sainte Baume 18 avril 2014

Critique écrite le par

Piers Faccini - De ceux qui sèment - Chronique du 18 avril 2014

Ecrire une chronique sur Piers se révèle un exercice délicat. Je cherche mes mots, me retrouve en position d'équilibriste, funambule des adjectifs qui viennent percuter le monde de l'Art.

Qu'est-ce qu'un artiste ? La dictionnaire Larousse qui accompagne ma réflexion me dirige vers un sens possible: "Personne qui a le sens de la beauté et est capable de créer une œuvre d'art".Alors en ce dimanche pluvieux, un café posé près de moi, je me prête à l'exercice et je débuterai donc par ces mots :

Piers Faccini n'est pas un artiste. Non. Piers est "des" artistes. Il est à la frontière des Arts multiples que sont le chant, la musique, la poésie, la peinture, le dessin, la photographie, la vidéo, et son talent refuse le singulier. Piers Faccini est un artiste pluriel, il conjugue et marie les couleurs, il varie les complémentaires, il a compris que le monde ne fonctionne pas à sens unique, ni même en 3D. Il a saisi que si la vie est un voyage, la plus belle des traversées est l'échange, le partage, l'amour, l'émotion.

La multiplicité ne signifie pas pour autant la perte de l'essence même de ses créations. C'est plutôt une convergence émotionnelle qui nous vise en plein cœur. Le fil existe, il relie les sujets, c'est une question de diapason. L'accord majeur, une tonale particulière, et la quête sans cesse renouvelée visant à nous rapprocher de ce qui nous relie, la terre, cet équilibre instable, le moment présent.

Vivre dans le présent est sans nul doute une part importante de l'échange. Le concert qui se prépare nous invite à débrancher et à nous harmoniser les uns les autres. Nous nous synchronisons en permanence, reliés à nos machines, l'esprit happé par ce flux incessant, permanent. Nos ondes se brouillent, nous perdons l'essence même de ce qui nous rend sensible et perméables à l'Art, à la beauté tout simplement. Entrer dans ce moment musical, arrêter le temps, saisir l'instant, s'en nourrir et faire rejaillir l'émotion.



Ainsi débute le concert dans une harmonie feutrée, sensible, douce, délicate. Plus un bruit, le public est hypnotisé. Les appareils rangés, les cœurs prêts à recevoir des notes, une harmonie, une voix. Deux musiciens merveilleux. Piers et Simone qui ce soir nous communiqueront une vision du monde, dans une absolue "communion".

Piers Faccini nous invite à découvrir les morceaux de son dernier album Between dogs and wolves. Dix morceaux écrits sur une ligne particulière. Cet album qui chante l'amour. De la rencontre amoureuse qui percute deux êtres en plein vol, cette "insoutenable légèreté de l'être" que Kundera définit si bien, le cruel manque de l'autre, la passion qui emporte tout, telle une immense vague de sentiments incontrôlable et si lumineuse, un manque à en crever et puis ce fil de l'histoire jusqu'à ce moment où l'on comprend que la part que l'on recherche en l'autre est sans doute aussi présente en soi. Alors ce sentiment d'apaisement, de sérénité. Peut-être que certains verront ici une certaine forme de sagesse ou à défaut d'acceptation ?

Black rose, première chanson de l'album s'inscrit donc comme le premier chapitre de la rencontre de deux êtres qui vivent une passion incandescente. Cette histoire qui se répète à l'infini et que les générations racontent depuis la nuit des temps. Viendront aussi le délicat "Reste la marée", morceau qui s'inscrit comme une contine dans un univers poétique et délicat. Jusqu'au sublime "Like water like stone" et le sentiment que peut-être la fin est aussi un commencement. La boucle qui reproduit un perpétuel cycle, une renaissance. Il y a un peu de réminiscence kirkegaardienne chez Piers Faccini, c'est mon sentiment en tout cas.

Je ne peux, au fil des morceaux qui s'enchainent, m'empêcher de tourner la tête et de contempler longuement le fond de la salle. Je vois alors projetées sur le mur les ombres chinoises de Piers et Simone. L'homme à la guitare et celui à la batterie : ombres géantes qui se dessinent sous mes yeux. Et je pense à l'allégorie de la caverne. Si la vie reflète nos impressions, l'Art serait-il la réponse, la réalité tangible de ce monde que nous traversons ? Peut-être que l'Art est la clé la plus précieuse, celle qui relie chacun de nous, celle qui nous révèle, celle qui ouvre le monde vers tous les possibles ?

Piers possède de nombreuses clés : amoureux des voyages, il a rencontré, échangé, partagé. On ressent donc les influences très roots, folk, et des chants ancrés dans les vibes presque tribales. Les influences poétiques sont présentes. Et morceau après morceau, on comprend qu'on entre dans des univers différents tous reliés entre eux dans un crescendo aux variations infinies.

La complainte éternelle de la vie nous invite ce soir à nous interroger aussi sur ce moment hors du temps. Chaque concert invite à une rencontre. Lorsque le public se sépare des musiciens, il reste cette part de sérénité qui vient se lover en chacun de nous. Ces grains de poésie semés ce soir là trouveront leur place et nous repartirons tous avec des morceaux de Piers Faccini, (morceaux de vie, morceaux de musique), ses mots aussi et la sensation d'avoir vécu un très beau moment.

En sortant je rencontre Simone seul, devant la croisée de Arts. En ce clair de lune, dans la douceur d'un soir de printemps. Dans quelques instants je m'éclipserai vers un autre monde. Il est des moments qui se passent de mots. Le seul qui sera prononcé à ce moment là en vaut beaucoup. Il sera accueilli par un large sourire : "Merci".

Piers Faccini : les dernières chroniques concerts

Piers Faccini & Les Chemiranis en concert

Piers Faccini & Les Chemiranis par jfi
La Meson, Marseille, le 17/05/2015
Belle soirée que celle-ci. Pour ceux qui connaissent Piers Faccini et/ou les Chemirani (peu importe le projet), la chronique pourrait être facile à faire : très beau. Pour ceux... La suite

Piers Faccini & Simone Prattico + Yasmina Sana en concert

Piers Faccini & Simone Prattico + Yasmina Sana par Karen Solvery
Epicerie Moderne - Feysin, le 06/11/2013
C'est à l'épicerie moderne que jouèrent ce soir-là Piers Faccini, précédé de la jeune chanteuse lyonnaise, Yasmina Sana. Surprise dans un premier temps de découvrir des gradins... La suite

Piers Faccini en concert

Piers Faccini par jul
Le Poste à Galène - Marseille, le 05/11/2013
Nouvel album de Piers Faccini, Between Dogs and Wolves, nouveau concert au Poste à Galène. Pour l'avoir vu ici même il y a un an et demi, je sais que la salle convient... La suite

Piers Faccini en concert

Piers Faccini par Ysabel
Musée Antique - Arles, le 02/02/2013
Ce concert de Piers Faccini, bien qu'étant le troisième pour moi, va être extrêmement particulier. Pourquoi ? Et bien parce qu'il se déroule dans un endroit juste fabuleux : au... La suite

La Croisée des Arts - St Maximin la Sainte Baume : les dernières chroniques concerts

Arno en concert

Arno par Lb Photographie
La Croisée des Arts - Saint Maximin, le 27/11/2016
Ce dimanche, il ne fallait pas être en retard pour être sûr de voir Arno venir défendre sur scène Human Incognito, son 13ème album, dans le cadre de la tournée éponyme. D'abord... La suite