Accueil Chronique de concert Poni Hoax + Dondolo
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Poni Hoax + Dondolo

Poni Hoax + Dondolo en concert

Le cabaret aléatoire, Marseille 21 mai 2010

Critique écrite le par

Si Staline avait été un gars cool et sympa, un gros moustachu débonnaire avec sa bonne trogne de papy Brossard, amateur de vin fin et de musique pointue, la culture aurait passé son temps dans des loges telle que le cabaret aléatoire. Construite en l'honneur des prolétaire morts au combats du labeur, des moujiks épuisés par la lecture intégrale du capital et des joueurs d'échecs virtuoses décédés par implosion, le temple reprenait l'architecture austère mais grandiose des vastes usines de clous de Géorgie. Mais désormais, les vertigineux plafonds qui se perdaient dans l'obscurité de l'espace, la où dieu n'existait pas, se constellaient de rampes de spotlights et de passerelles à machinistes. Les solennelles niches latérale, autrefois mouroirs d'ouvriers héroïquements sacrifiés à la noble cause des clous à têtes plates, s'étaient doucement reconverties en salons douillets, baignés, comme il se doit, dans un beau rouge sang vif et socialiste à la fois, histoire de faire une pierre deux coups.
On y navigue à vue, en passant au ras des gueules de concours du komsomol local, tetes d'ours et de rapaces des steppes, futurs conquérants victorieux des champs pixellisés infinis de cet univers virtuel que meme le camarade Gagarine n'avait point vu dans sa machine à laver orbitale.


Vint le premier groupe de ménestrels de la soirée, Dondolo. Des hommes soviétiques nouveaux, joyeux, énergiques, aimant leur patrie et croyant au futur merveilleux de leur patrie. De jeunes gens heureux, en sueur, construisant le socialisme et une musique apte à muscler les ouïes de leurs frères prolétaires. Des sonorités qui n'étaient pas sans évoquer d'illustres compositeurs tel que Randy Newmanovine, Soda Popinsky, voire Jean-Jacques Goldmanovitch. Les élites ne s'y trompèrent pas, applaudissant chichement ces beaux exemples de compositions éducatives pour les masses populaires, et non influencées par la décadence bourgeoise. Puis, tel des hommes nouveaux, imperméables aux averses de la paresse, ils tirèrent révérence et s'empressèrent de pointer à leur deuxième travail, épiciers de nuits à roulette. La sirène de leur camion-libre-service s'étouffa dans la belle nuit de mai.

Le bortsch de midi avait décidé de remonter voir le ciel et je maudissais la cuisine russe en sortant dans la cour du cabaret aléatoire pour fumer. Je visualisais des hamburgers et des donuts pour essayer de rééquilibrer la balance idéologique.


Vint ensuite Poni Hoax, qui se mit à jouer prestement, avec des gueules de défoncés au peyotl. Voici ce que dit le concert à la valve de mon petit coeur:
Te voila à Miami, à une époque ou l'on rêvait de guerre des étoiles terrifiantes.Les jours ne sont que des nuits, et au volant , tu conduis lentement dans les rue. Les néons fluos se reflètent sur le nacre gracieux de ta corvette c4 , comme des rayons lasers, et la carrosserie-camera renvoie les images grands angles de putes à la crème dansant sur des barres chromée. Et puis les mélanges dans le réservoir font décoller la corvette dans la voie lactée, et tu te retrouves en plein space-opéra, là ou la science fiction se porte en tenue latex moulante. L'intérieur des vaisseaux est en véritable salle de bains ikéa, propres et puissants, et tu peut danser le robot sans salir les murs blancs en plastoc auto-lavable. Seulement lors des passages en hyper-espace entends tu les rugissements ahurissants des moteurs, qui s'arrêtent aussi nets que le temps de voyage. Tu files doucement vers la terre, en te demandant quel est le rapport entre ça et le concert de Poni Hoax qu'était vachement bien, surtout le batteur qui envoyait des pieds.

> Réponse le 25 mai 2010, par Vaccuopilot

Pas tous les jours que l'on est confronté au STYLE dans les live reports de concerts... M. Vv, bravo.   Réagir

> Réponse le 25 mai 2010, par Philippe

Tout à fait d'ac, style flamboyant et absence à peu près totale d'info utilisable sur le contenu du concert : la classe ! d'ailleurs à partir de maintenant j'exigerai une chronique gonzo/stylée de M. (ou Mlle) V. en parallèle de chacune des miennes...  Réagir

> Réponse le 25 mai 2010, par Boby

J'ai HORREUR de poni hoax mais j'adore ta chronique ! Bravo.  Réagir


Dondolo : les dernières chroniques concerts

Splash Macadam + Dondolo + Markovo en concert

Splash Macadam + Dondolo + Markovo par François Bégnez
Poste à Galène - Marseille, le 03/09/2010
Vendredi 3 septembre, c'était la rentrée au Poste à Galène, qui invitait ce soir là pour une soirée gratos... le Cabaret Aléatoire (?!). Enfin, la Division Aléatoire, le label du... La suite

Poni Hoax + Dondolo en concert

Poni Hoax + Dondolo par Philippe
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 21/05/2010
Bien belle soirée organisée par le label TigerSushi ce samedi-soir au Cabaret Aléatoire, et une bonne surprise à l'arrivée : malgré une affiche chargée ce samedi à Marseille (la... La suite

The Bishops + Exson Valdes (+ Dondolo) en concert

The Bishops + Exson Valdes (+ Dondolo) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 06/05/2009
En arrivant au Cabaret Aléatoire, on comprend assez vite pourquoi le concert de ce soir a failli être annulé, ce qui aurait été bien triste vu la très grande qualité de la... La suite

MeLL + Hey Hey My My + Dondolo (soiree Indetendances) en concert

MeLL + Hey Hey My My + Dondolo (soiree Indetendances) par Pirlouiiiit
Cabaret Aleatoire, Friche Belle de Mai - Marseille, le 05/10/2007
Joli plateau que nous propose ce soir la Fnac dans le cadre de son opération "Indétendances" qui met en valeur chaque moi une dizaine de groupes plus ou moins inconnus sous la... La suite

Poni Hoax : les dernières chroniques concerts

Rocky + Poni Hoax en concert

Rocky + Poni Hoax par Karlantier
Marseille - Cabaret Aléatoire, le 25/03/2017
Poni Hoax ... Une longue histoire ! Découverts il y a dix ans, alors qu'ils venaient de sortir leur deuxième album "Images of Sigrid", envoûté par le son, le groupe et tout ce qui... La suite

Interview avec le groupe Poni Hoax pour la sortie de son quatrième album, <i>Tropical Suite</i> en concert

Interview avec le groupe Poni Hoax pour la sortie de son quatrième album, Tropical Suite par Titouan Massé
Rennes, le 05/02/2017
Entretien avec Laurent Bardainne et Nicolas Ker du groupe parisien Poni Hoax à l'occasion de son concert à l'Ubu de Rennes le 2 février 2017, première date de la tournée à... La suite

Pantiero 2010 : The Raveonettes + Poni Hoax + Local Natives +  Errors en concert

Pantiero 2010 : The Raveonettes + Poni Hoax + Local Natives + Errors par Sami
Terrasse du palais des festivals - Cannes, le 11/08/2010
"Cannes, premier jour du festival". Malgré sa promiscuité et ses affiches souvent à mon goût, je ne m'étais pas rendu à Pantiero depuis 2006 et son enchainement fou fou fou dans... La suite

Poni Hoax + Dondolo en concert

Poni Hoax + Dondolo par Philippe
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 21/05/2010
Bien belle soirée organisée par le label TigerSushi ce samedi-soir au Cabaret Aléatoire, et une bonne surprise à l'arrivée : malgré une affiche chargée ce samedi à Marseille (la... La suite

Le cabaret aléatoire, Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite