Accueil Chronique de concert Primal Scream + The Icarus Line
Lundi 21 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Primal Scream + The Icarus Line

Primal Scream + The Icarus Line en concert

La Cigale, Paris 14 novembre 2013

Critique écrite le par




Jeudi 14 novembre 2013, le groupe anglais Primal Scream vient présenter son nouvel album More Light au public français... Le concert a lieu à La Cigale, à Paris, devant un parterre de fans parmi lesquels on trouve de nombreux anglais, visiblement ravis d'avoir la chance de voir en live dans une si petite salle les très populaires outre Manche Bobby Gillespie & Co. La soirée débute comme un show case privé dans une Cigale quasi vide - les Anglais picolent sans doute dans les bars, pour se chauffer...  - avec la prestation, pourtant excellente, des Américains de The Icarus Line...




The Icarus Line

The Icarus Line est une formation peu connue qui a débuté dans les années 90 et propose ce soir un set magistralement bruitiste et super psyché, méchamment sauvage et stoogien... Le filiforme et bien gaulé chanteur nous fait la totale façon Iggy : contorsions multiples, poses rebelles, harangues menaçantes, cris de bête électrocutée sous l'emprise de drogues dures... Grrrrrrr !



Les morceaux sont bien foutus, savent être rentre dedans ou lancinants, et dans ce dernier cas n'oublient pas d'offrir un final apocalyptique en forme de déchaînement de décibels... Outre son show visuel, le vocaliste n'oublie pas de gueuler comme un furieux dans son micro, ce qui est très appréciable ! Donc, même si la Cigale sonne creux, ceux qui sont présents devant la scène en prennent vraiment plein la gueule, et avec grand plaisir manifestement ! Normal, The Icarus Line en live, ça fait très, très mal !




Primal Scream

Une petite pause et la salle est désormais bondée, remplie de gens motivés venus tout spécialement pour faire un triomphe à Primal Scream, la "chose" du désormais mythique Bobby Gillespie. Un mec assez ingérable, fan de drogues en tout genre mais surtout auteur d'un paquet d'albums truffés de titres marquants... On peut facilement déceler quel est son style de vie, plutôt rock 'n roll, à la seule vue de son visage, bien buriné, et de ses attitudes parfois un peu hébétées... Mais ce soir le dénommé Bobby paraît en forme, content d'être là et bien décidé à enchaîner les titres de son nouvel opus et ses plus grands tubes... Sapé comme un maquereau, avec un costard qui pète, arborant une touche à la Jamiroquai (sans commentaire) coiffé comme Johnny Ramone, le leader de Primal Scream est plutôt en voix et fait le show : il se lance dans de petites danses à la Iggy Pop en front de scène pour chauffer l'assistance, esquisse plusieurs sourires (oui !) et remercie poliment (on croit rêver là !)...



Même si l'on avait adoré les shows extrémistes, hyper noisy, très rock 'n roll et renfrognés à Beniccassim en 2002 et aux Transmusicales de Rennes en 2005 avec Mani des Stone Roses à la basse et Kevin Shields de My Bloody Valentine à la guitare, celui délivré à la Cigale, plus pop, plus accessible, plus propre et avec des musiciens moins " violents ", permet un décollage en douceur, mais un décollage tout de même ! Car Primal Scream reste une machine de guerre scénique envoyant du lourd, voire même du très lourd ! On pense entre autres à des titres aussi percutants et jouissifs qu'Accelerator, It's Alright It's OK, Swastika Eyes, River of Pain, Autobahn 66, Country Girl, Rocks, Loaded ou Movin' On Up...



Cette musique là, c'est de la dynamite : un mélange super efficace de rock stonien, de krautrock, d'électro rock drogué, de psychédélisme et de post punk. Et le combo anglais avec à sa tête un maître de cérémonie presque enjoué sait comment marche le truc, comment il faut l'administrer en live : on fait découvrir les nouveaux morceaux tout en jouant une ou deux vieilleries bien classe, puis on sort l'artillerie lourde en fin de show pour liquider sur place les dernières réticences... La montée vers la première sortie de scène du groupe et la fin des rappels constituent de vrais décharges de sensations fortes. Qui permettent de repartir de la salle satisfait et le sourire aux lèvres...



Photos par Titouan Massé www.facebook.com/pages/Titouan-Mass%C3%A9-Photography, www.flickr.com/photos/titouanbzh

Primal Scream : les dernières chroniques concerts

Primal Scream (Festival Art Rock 2019) en concert

Primal Scream (Festival Art Rock 2019) par Ludmilla
Saint-Brieuc, le 08/06/2019
Bobby Gillespie en arrivant sur la scène de Poulain Corbion annonce la couleur du rock'n'roll : le chanteur de Primal Scream est monochrome de la tête aux pieds, pantalon,... La suite

Primal Scream (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

Primal Scream (This Is Not A Love Song Festival 2017) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 10/06/2017
Samedi 10 juin 2017, juste après 23 heures, on approche de la fin de la deuxième soirée au This Is Not A Love Song Festival, et Bobby Gillespie déboule sur la grande scène... La suite

Primal Scream en concert

Primal Scream par lol
La Cigale, Paris, le 14/11/2013
Primal Scream est avant tout le groupe de Bobby Gillespie, dont il est le seul membre permanent malgré les passages en son sein de pointures comme Kevin Shields (Leader de My... La suite

La Cigale, Paris : les dernières chroniques concerts

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) par Samuel C
La Cigale - Paris, le 14/12/2019
Croisé près de La Cigale, Anton Newcombe confie avant le concert de L'Épée qu'il n'arborera pas son célèbre t-shirt "Eat shit". Il l'a en effet porté la veille à l'occasion... La suite

Philippe Katerine (featuring Lomepal) en concert

Philippe Katerine (featuring Lomepal) par lol
La Cigale, Paris, le 16/12/2019
On ne savait pas vraiment à quoi s'attendre en allant voir Philippe Katerine en concert à la Cigale en ce 16 décembre 2019. En quittant la salle après 1h30 de spectacle, on n'était... La suite

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) par lol
La Cigale, Paris, le 14/12/2019
L'Épée, super groupe regroupant les Liminanas, la chanteuse et actrice Emmanuelle Seigner et Anton Newcombe, la tête pensante de The Brian Johnstown Massacre, défendait sur la... La suite

Ty Segall And The Freedom Band en concert

Ty Segall And The Freedom Band par Samuel C
La Cigale - Paris, le 10/10/2019
Ty Segall a investi La Cigale les 9 et 10 octobre. Il arrive sur scène à 20h30 avec sa tenue habituelle, soit un croisement entre le bleu de travail et la combinaison réalisée... La suite