Accueil Chronique de concert Protomartyr & Dead Finks
Jeudi 25 juillet 2024 : 6565 concerts, 27141 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Chronique de Concert

Protomartyr & Dead Finks

Protomartyr & Dead Finks en concert

La Maroquinerie, Paris 14 septembre 2022

Critique écrite le par

C'est établi, le punk et le post-punk, ça passe à tous les moments de la semaine. C'est donc pour célébrer la fin de la première moitié de la semaine de reprise qu'on se rend à la Maroquinerie pour profiter des dernières températures estivales, d'abord en surface, puis dans la salle.



Dead Finks

La soirée est lancée par le combo néo-zélandais Dead Finks via un assourdissant coup de tom basse (I think) qui aurait pu faire tomber raides morts les plus cardiaques d'entre nous. Ils sont quatre, jeunes et vénères et ils ont l'air un peu blasés du peu de personnes venues assister à leur set, bien que la salle se remplisse au fur et à mesure. Je sais pas à quoi on les nourrit, en Océanie, mais ça commence à faire un sacré paquet de groupes issus de "Down Under" qui méritent qu'on s'y intéresse d'un peu plus près. L'énergie crasse est là, mais dans chaque titre, une mélodie, une ligne de basse ou une harmonie vocale attire l'attention et donne l'impression d'être face à un tube en puissance, comme par exemple "(My human) Extinction". Après avoir essayé d'établir quelle ville était la meilleure entre Paris et Berlin (là où ils sont actuellement basés et où, clairement, ils vont rester après l'accueil chaleureux-mais-sans-plus de ce soir), le groupe boucle son set d'une demi-heure. Ce qu'on en retiendra, c'est que les p'tits jeunes de Dead Finks ont écouté leurs aînés des années 1980 (Sonic Youth n'est pas loin) mais ont su s'en affranchir pour proposer des compos actuelles et plutôt percutantes.



Protomartyr

21h pile, Protomartyr commence sans traîner. Il en résulte que la version live de l'excellente mise en jambe de l'album "Ultimate Success Today", "Day Without End", restera un mystère pour nous. La Maroquinerie est pleine comme un œuf et il faut jouer des coudes pour apercevoir le groupe originaire de Detroit. Et vous savez, quand on écoute un groupe sans jamais se demander à quoi ressemblent ses membres ? Eh bien dans le cas de Protomartyr, ça surprend un peu de prime abord, tant Joe Casey, le chanteur, évoque vaguement l'ex-premier ministre britannique David Cameron et pourrait être le fameux tonton un peu gênant des autres membres du groupes (de 10 ans ses cadets). Mais passé ce léger moment de flottement (partagé par mes acolytes de soirée) et un début de setlist un peu obscur (à mon goût), la part belle est faite à l'album "Ultimate Success Today" et à l'incroyable "Relatives in Descent".

Il fait une chaleur intenable dans la Maroquinerie et ce, malgré la froideur des compositions du groupe. Le public bouge assez peu, probablement intimidé par le charisme déployé sur scène. On a un peu l'impression qu'on pourrait se faire casser la gueule à chaque instant en cas de comportement inapproprié. D'ailleurs, Casey se fendra d'un "shut up" à l'attention d'un des spectateurs. Ça cadre.

Les musiciens déroulent les titres, sérieux, sans fioritures et plutôt fidèles aux versions studios, ce qui fonctionne parfaitement. L'ambiance est à la fois pesante et excitante et on ne sait pas trop sur quel pied danser. Le concert provoque des sentiments contradictoires de désespoir et d'exaltation, jusqu'au point culminant de la soirée, le titre "Half-Sister", joué en clôture du rappel. Ce morceau cumule tout ce qu'on aime chez Protomartyr. Une guitare lancinante et entêtante, une section rythmique lourde à souhait et des paroles tantôt chantées, tantôt scandées. Et c'est là que, malgré la noirceur du titre en question, on choisit l'exaltation.

C'est donc un concert en forme de petite tarte dans la tronche que nous a offert Protomartyr en ce mercredi soir, et même si 1h15 ça peut paraître un peu court, quand ça prend aux tripes comme ça, c'est bien suffisant.






Protomartyr : les dernières chroniques concerts

Protomartyr & Heimat en concert

Protomartyr & Heimat par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/09/2022
Dimanche soir parfait dans le club de La Coopé le 18 septembre avec les trop méconnus héros du post punk made in Detroit, Protomartyr, et leurs potes français d'Heimat, en première... La suite

Protomartyr & Tropical Fuck Storm en concert

Protomartyr & Tropical Fuck Storm par Stephane Vidroc
Hydrophone, Lorient, le 15/09/2022
Merveilleuse affiche, le 15 septembre, à l'Hydrophone, avec Party Dozen, Protomartyr et Tropical Fuck Storm. On ne soulignera et ne remerciera jamais assez l'exigence et le très... La suite

Charlotte Gainsbourg, Protomartyr, King Tuff, Phoenix, The Lemon Twigs, Superorganism (La Route du Rock 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg, Protomartyr, King Tuff, Phoenix, The Lemon Twigs, Superorganism (La Route du Rock 2018) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 19/08/2018
Dernière salve de concerts pour la collection été 2018 de La Route du Rock, le "plus petit des grand festivals" (selon l'édito du programme officiel de cette édition), avec de... La suite

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy en concert

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy par Pierre Andrieu
Fort de Saint Père, Saint-Malo, le 16/08/2014
Très belle édition 2014 pour La Route du Rock, qui avait lieu du 14 au 16 août au Fort de Saint-Père, à quelques encablures de Saint-Malo... Au menu, une très excitante... La suite

La Maroquinerie, Paris : les dernières chroniques concerts

Billy Talent en concert

Billy Talent par Lebonair
Elysée Montmartre, Paris, le 31/05/2023
Le 31 mai dernier, l'Elysée Montmartre affichait complet car la mythique salle parisienne accueillait un groupe qui nous avait bien manqué : Billy Talent, qui n'était pas venu... La suite

The Datsuns + SBRBS en concert

The Datsuns + SBRBS par Lebonair
La Maroquinerie - Paris , le 19/04/2023
Les bouillonnants rockeurs néo-zélandais de The Datsuns parcourent l'Europe entre avril et mai avec notamment quelques dates en France. Hormis quelques concerts donnés en première... La suite

Eagle-Eye Cherry en concert

Eagle-Eye Cherry par Electric Eye
La Maroquinerie, Paris, le 17/02/2023
Propulsé superstar à la faveur de quelques tubes il y a un quart de siècle, le Suédois Eagle-Eye Cherry joue désormais dans des petites salles, certes remplies, mais à mille lieues... La suite

Brutus + Quentin Sauvé  en concert

Brutus + Quentin Sauvé par Lebonair
La Maroquinerie - Paris , le 31/01/2023
Le trio de post-hardcore Brutus a déposé ses valises à Paris à la Maroquinerie le jour où en France, on manifeste pour la seconde fois du mois dans la rue contre la réforme des... La suite