Accueil Chronique de concert Protomartyr & Heimat
Jeudi 25 juillet 2024 : 6565 concerts, 27141 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Chronique de Concert

Protomartyr & Heimat

Protomartyr & Heimat en concert

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 18 septembre 2022

Critique écrite le par

Dimanche soir parfait dans le club de La Coopé le 18 septembre avec les trop méconnus héros du post punk made in Detroit, Protomartyr, et leurs potes français d'Heimat, en première partie techno gothique...


Heimat

Faire jouer un duo électronique à 20h un dimanche, c'est un peu bizarre, on est contre. Mais comme on est fan d'Heimat, on s'exécute docilement et on arrive, à peu près, à l'heure. Pour trouver un club bien rempli, sombre et enfumé comme il faut (le mec aux lights a fait du bon boulot) pour la grand messe ourdie par la prêtresse maléfique du micro, Armelle, et le pape des sons tordus, Olivier. Comme on a déjà pu le constater les fois précédentes où on a croisé la route d'Heimat, les titres du groupe sont mystérieux, presque dansants (pour bien faire, il faudrait être plus défoncé, mais on ne l'est pas un dimanche à 20h, hein), surprenants (mélange de techno, hip hop et pop synthétique, plus une pincée de reggae dub sur un titre) et boostés par le chant grave et martial de la chanteuse, qui évoque une sorte de Nico bien vivante et attirée par le côté électronico obscur de la force. Le set, trop court, se termine avec "Ita", un hit technoïde bien malsain, et "Unterwegs", un reggae dub, qui donnerait presque envie de fumer... du crack, aïe aïe aïe. Finalement, ce n'était pas une si mauvaise idée que ça de mettre Heimat à cet horaire : les sons glaçants et perturbants des auteurs de l'album "Zwei" (sorti chez Teenage Menopause / Crybaby records) nous ont mis dans le bon mood pour la suite, le post punk bien sombre de Protomartyr.


Protomartyr

Quel bonheur de revoir les excellents Protomartyr à domicile, quelques années après avoir trippé sur leur passage très marquant à La Route du Rock de Saint-Malo ! Ce soir, pas mal de fans de post punk bien agressif et noir se sont donné rendez-vous à La Coopé pour adouber le groupe du très rugueux Joe Casey. Qui est toujours aussi torturé et plus que jamais entouré par un gang de jeunes loups décidés à tout dézinguer et à ne pas faire de prisonniers. En special guest sur cette tournée, une éminente membre des Breeders, Kelley Deal (la sœur jumelle de Kim), qui apporte un plus aux chœurs, aux synthés et à la guitare. Malheureusement, elle est souvent sous mixée par le sondier, ce qui est bien dommage. Mais cela n'entame pas notre "joie" de prendre une série de baffes monumentales administrées par le groupe du Michigan, sorte de synthèse parfaite entre les Pixies, The Fall et le post punk (Casey & Co sont les parrains cachés de la vague actuelle du genre : Shame, Idles etc.).



Outre la violence du truc (un son très frontal balancé par des musiciens qui ne sont pas là pour rigoler), ce qui frappe de prime abord c'est la ressemblance physique du leader du combo avec Black Francis des Pixies : le mec n'est pas destiné à faire des couvertures de magazine, et ça nous va très bien ! Sans atteindre la puissance vocale de Frank Black, Joe Casey aboie un peu à la manière de son aîné plus connu que lui, et Protomartyr a parfois quelque chose dans le son qui évoque les auteurs de "Monkey gone to heaven", "Rock music" et "Tame". Et puis cette volonté de se présenter sur scène comme si on allait au bar du coin ou faire ses courses, sans oublier cette habitude d'enchaîner les titres en parlant un minimum, peuvent également évoquer les célèbres lutins de Boston.



Voilà, à part ça Protomartyr fait du Protomartyr : une sorte de post punk ultra désespéré chanté par un mec qui a l'air de se foutre de tout, mais en fait non. Les titres joués ce soir pour le bonheur d'un public de fans motivés et enthousiastes sont à la fois électrisants et intrigants, à l'image de "Day Without End", "Cowards Starve" ou encore de "Michigan Hammers". C'est sans fioritures, souvent gueulé comme un forcené au micro et truffé d'aspérités, ce qui permet de se laisser aller à plonger dans un océan de noirceur (cette musique irait bien comme bande son pour un docu sur la fin du monde), quitte à remonter à la surface en fin de concert pour respirer. Il n'y a aucun titre faible dans la set list mais ceux qui nous ont le plus fait péter les plombs se nomment "A Private Understanding" (et son break presque pop au milieu) et les tubes du dernier album, "June 21" et "Processed by the Boys", des morceaux à rebondissements, à la fois inextricables, punks et ultra riches. Des chefs d'œuvre, tout simplement. Comme le rappel d'ailleurs, un modèle de violence musicale bien gérée. Presque hilare et à l'aise, suite au triomphe que lui fait la salle toute entière, Casey, qui s'est enquillé des bières pendant tout le set (comme nous, quoi), revient avant les musiciens et glisse au micro qu'ils sont en train de profiter de "crazy drugs" backstage. Ah bon ? Puis, on prend une dernière salve de post punk bien dense et menaçant (par l'intermédiaire des titres "The Chuckler" et "Half Sister") et on termine totalement rincé... Dimanche, quoi.





Photos : Yann Cabello www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...






Heimat : les dernières chroniques concerts

Arthur Satan + Bryan's Magic Tears (15 ans de Born Bad Records) + Heimat en concert

Arthur Satan + Bryan's Magic Tears (15 ans de Born Bad Records) + Heimat par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/11/2021
Mais c'était quoi cette soirée de déglingos avec Arthur Satan et Bryan's Magic Tears à La Coopé puis avec Heimat dans un squat punk que l'on ne nommera pas ? On s'attendait à... La suite

Protomartyr : les dernières chroniques concerts

Protomartyr & Tropical Fuck Storm en concert

Protomartyr & Tropical Fuck Storm par Stephane Vidroc
Hydrophone, Lorient, le 15/09/2022
Merveilleuse affiche, le 15 septembre, à l'Hydrophone, avec Party Dozen, Protomartyr et Tropical Fuck Storm. On ne soulignera et ne remerciera jamais assez l'exigence et le très... La suite

Protomartyr & Dead Finks en concert

Protomartyr & Dead Finks par Coline Magaud
La Maroquinerie, Paris, le 14/09/2022
C'est établi, le punk et le post-punk, ça passe à tous les moments de la semaine. C'est donc pour célébrer la fin de la première moitié de la semaine de reprise qu'on se rend à la... La suite

Charlotte Gainsbourg, Protomartyr, King Tuff, Phoenix, The Lemon Twigs, Superorganism (La Route du Rock 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg, Protomartyr, King Tuff, Phoenix, The Lemon Twigs, Superorganism (La Route du Rock 2018) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 19/08/2018
Dernière salve de concerts pour la collection été 2018 de La Route du Rock, le "plus petit des grand festivals" (selon l'édito du programme officiel de cette édition), avec de... La suite

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy en concert

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy par Pierre Andrieu
Fort de Saint Père, Saint-Malo, le 16/08/2014
Très belle édition 2014 pour La Route du Rock, qui avait lieu du 14 au 16 août au Fort de Saint-Père, à quelques encablures de Saint-Malo... Au menu, une très excitante... La suite

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Fat White Family en concert

Fat White Family par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 05/07/2024
Salement sexy, le concert de Fat White Family à La Coopé début juillet ! Placé en fin de saison dans la programmation de la salle de la rue Serge Gainsbourg, le toujours très... La suite

Mass Hysteria + In Der Welt en concert

Mass Hysteria + In Der Welt par Jérôme Justine
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 16/03/2024
Les cathos vont à Rome, les musulmans à la Mecque, les gros chez Mc Do, et les rockeurs, eux vont dans une salle de concert lorsqu'ils veulent faire un pèlerinage. C'est un peu... La suite

Interview de Peter Doherty et Frédéric Lo en concert

Interview de Peter Doherty et Frédéric Lo par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 15/04/2024
Juste avant leur concert mémorable à la Coopérative de mai, Peter Doherty et Frédéric Lo nous ont accordé un long entretien au catering de la salle clermontoise pour parler du... La suite

Peter Doherty & Frédéric Lo en concert

Peter Doherty & Frédéric Lo par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 22/10/2023
"Bonsoir France profonde !"Grand concert de Peter Doherty & Frédéric Lo à La Coopé dans le cadre de leur tournée commune pour promouvoir le magistral album The Fantasy Life of... La suite