Accueil Chronique de concert Rodolphe Burger
Lundi 5 décembre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Rodolphe Burger

Rodolphe Burger en concert

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 9 septembre 2022

Critique écrite le par

La Coopérative de mai proposait le 9 septembre une ouverture de saison dont on se souviendra longtemps : l'ex leader de Kat Onoma, Rodolphe Burger, en concert solo absolument renversant, plus de vingt ans après son dernier passage ici-même avec son groupe devenu culte. Cette soirée avait lieu à l'occasion d'une émouvante lecture à deux voix (par Mister Burger et Francesca Pollock, le lendemain au FRAC Auvergne) d'extraits de "Mon Pollock de père", l'ouvrage écrit par la fille du peintre Charles Pollock. Dont une belle exposition se tient à Clermont-Ferrand dans le lieu sus-cité jusqu'au 18 septembre.



Un peu timide et emprunté, Rodolphe Burger arrive peut avant 20h30 pendant que la chanson "My rifle, my pony and me" de Dean Martin & Ricky Nelson (extraite du film "Rio Bravo") passe dans la sono. Le chanteur, guitariste et songwriter commence à vocaliser par dessus ce titre bien western, puis enchaîne, après un petit discours où on comprend qu'il aurait bien aimé que les programmateurs du lieu pensent à lui pendant toutes ces années (même s'il est passé sous son nom rue Serge Gainsbourg en 2008), avec un début de set où il est assis avec sa guitare, son micro et un ordi qui distille des rythmes et des bandes sons. C'est très minimaliste, calme et un tantinet expérimental, mais cela permet de rentrer doucement dans l'univers du Monsieur, toujours passionnant. Et puis, il y a cette voix grave qui pourrait dire ou chanter n'importe quoi et rester captivante. Des cordes vocales comme ça, c'est un véritable don de Dieu ! Et quand en plus, on sait écrire des perles comme "La chambre", "Cheval-mouvement" ou "Samuel Hall" (grand moment que cette interprétation en solo du titre écrit pour l'immense Alain Bashung), on vous laisse deviner le résultat, hallucinant de classe.



Le public, nombreux, chaleureux et connaisseur (il y a de vrais fans ici !), commence rapidement à tripper sur les titres de celui qui a signé en 2020 un excellent disque nommé "Environs" (album où son pote Bertrand Belin, fait merveille en invité de luxe). Après un début de set presque "chanson folk", Rodolphe Burger décide d'enclencher la vitesse supérieure en se levant et en appuyant sur sa pédale de distorsion. On retrouve les sons bruts, accidentés de ce jeu de guitare si particulier, car à la fois très fin et hyper virulent. Là, on retrouve quasiment la puissance de feu de Kat Onoma grande époque, ce qui semble ravir la salle toute entière, qui nous a tout l'air d'être en état de lévitation avancé. Et, de fil en aiguille, ce concert qui devait être court et en solo, finit par durer deux heures et par voir l'arrivée sur scène à la basse de l'ingé son, qui densifie la palette sonore et donne parfois des atours trip hop aux morceaux. Cela donne lieu à des versions d'anthologie d'"Eisbaer" de Grauzone (un titre qui sonne " techno rock couillu " ce soir) et de "Billie Jean" de Michael Jackson (en mode " tube dansant servi avec mur du son ").



A la fin du show, le public clermontois réclame bruyamment un rappel, certains demandent même "Radioactivity" de Kraftwerk. Titre totalement génial entendu récemment dans la grande salle de La Coopé par ses créateurs encore en forme, et que Burger jouait à la perfection avec Kat Onoma, toutes guitares dehors. Ô miracle, après une longue et mystérieuse intro, ce morceau d'anthologie est joué dans une version complètement folle de plus de 15 minutes. Tout le monde est scotché, quant à nous notre cervelle explose (on ferme les yeux en headbanguant légèrement et on voudrait bien que le morceau continue pendant 45 minutes quand il se termine !) : la salle prend en pleine gueule la voix de stentor de Burger et ses solos de gratte surdistordus sur lesquels il s'échine comme un malade. A la fin, clairement, on n'a plus un poil de sec. L'air de rien, le mec nous a fracassé en deux. Et l'on se dit que le Neil Young des grands jours n'aurait pas décoché une meilleure chevauchée sonique. Rien que ça.

A venir bientôt à La Coopé et immanquable : Protomartyr & Heimat le 18 septembre, Mudhoney & Hooveriii le 21 septembre, Yann Tiersen le 30 septembre, Godspeed You! Black Emperor le 5 octobre...

Photos : Yann Cabello www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...






Rodolphe Burger : les dernières chroniques concerts

Rodolphe Burger et Philippe Poirier replay Kat Onoma (Festival Sur Des Chardons Ardents) en concert

Rodolphe Burger et Philippe Poirier replay Kat Onoma (Festival Sur Des Chardons Ardents) par lol
Ferme du Lianver, le 10/08/2022
C'est dans l'un des innombrables micro-festival dont l'été breton a le secret, que Rodolphe Burger et Philippe Poirier, les "têtes pensantes" de Kat Onoma, avaient choisi de faire... La suite

Couscous Clan : Rachid Taha, Hakim Hamadouche, Rodolphe Burger en concert

Couscous Clan : Rachid Taha, Hakim Hamadouche, Rodolphe Burger par Catherine B
Toit terrasse, Friche Belle de Mai, Marseille, le 01/09/2018
Manger un kouskous entre amis sur les toits de la Friche... Profiter de l'air... Bientôt L'Automne et.... Revoir Rachid. "Douce France"... Que celle d'hier soir à... La suite

Rodolphe Burger en concert

Rodolphe Burger par Claire Armance
Théâtre Comoedia - Aubagne, le 26/01/2018
Grande première ce vendredi 26 janvier ! Je vais enfin découvrir Rodolphe Burger en concert, comme le Théâtre Comoedia à Aubagne, cette petite salle qui l'accueille. Avec une... La suite

Rodolphe BURGER en concert

Rodolphe BURGER par Xavier
Marché Gare, Lyon, le 23/03/2017
Un guéridon, noir. Deux verres posés. Un d'eau, un d'un liquide saumâtre, cher à Bashung (Vénus). Whisky, Cognac ? Le public averti massé dans la petite salle attend l'entrée des... La suite

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Gazo  en concert

Gazo par Gaspard DR
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand , le 10/11/2022
Vendredi 10 novembre, La Coopérative de Mai est complète. C'est Gazo qui est à l'affiche. Porte drapeau et visage de la drill française, il est en pleine tournée et à moins... La suite

The Notwist & By The Fall en concert

The Notwist & By The Fall par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 02/11/2022
Concert renversant de The Notwist à La Coopé début novembre pour le début de la tournée française automnale des ultra doués électroniciens allemands. Pas vus en live depuis La... La suite

Yann Tiersen & Quinquis en concert

Yann Tiersen & Quinquis par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 30/09/2022
Très beau concert de Yann Tiersen en version électronique et expérimentale à La Coopé le 30 septembre... Si au cours du show de nombreuses personnes ont quitté la salle... La suite

You Said Strange & MNNQNS en concert

You Said Strange & MNNQNS par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 08/10/2022
Plateau 100% français appelé à s'exporter ! Impeccable samedi soir à La Coopé avec deux super groupes venus de Normandie : You Said Strange, estampillé rock psyché, et... La suite