Accueil Chronique de concert Rona Hartner + Swing 09
Samedi 23 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Rona Hartner + Swing 09

Rona Hartner + Swing 09   en concert

Portail Coucou / Salon-de-Provence 21 Mars 2009

Critique écrite le par

Kebab & Caravane

Ce soir il s'agit de mon troisième rendez-vous avec la parisienne d'origine germano-roumaine Rona Hartner (en un peu moins de 3 ans). Quand on aime...

Je marche dans les rues froides et désertes de Salon, en avalant tant bien que mal un énorme Kebab...enfin, par les temps qui courent, on ne se plaindra pas de sa grosseur...

Quand j'arrive, je constate que le portail-coucou, (chaleureuse sympathique salle, lumières feutrées, bar à la déco vintage) lui, est loin d'être froid et désert...En revanche la demoiselle, enfin dame devrais-je dire vu sa récente maternité, est déjà sur scène...

La salle est donc presque pleine à craquer : quelques jeunes (19/20 ans) bobos aux chapeaux (hélas) habituels...mais le gros de l'auditoire a dans les 40/50 ans, et pas forcément de style en particulier...Ce qui n'est pas pour me déplaire : pour une fois les "plus vieux"[que moi] sont sortis de chez eux en nombre...

En plus, ça va, ça bouge plutôt pas mal et pas de col du fémur brisé à déplorer en fin de soirée...Tout irait super bien, sauf que je sens (en tout cas dans le premier 1/3 du concert) Rona en mode automatique. Elle assure mais sans supplément d'âme et surtout ses apartés qui d'habitude me font plutôt marrer, tombent un peu à plat.

Alors dans un premier temps, je me dis que ça vient de moi : j'ai vraiment du mal avec la digestion de mon kebab... ? Le line-up est presque identique à la dernière fois : basse, batterie, clarinette (que Rona s'évertue à présenter comme le saxophoniste, et lui n'ose corriger, c'est rigolo) et Boris le violoniste.

Seul manque à l'appel le "mignon" (enfin, je dis ça c'est pas pour moi) danseur/jongleur et puis le batteur est nouveau aussi...
En fait le début de set-list est clairement en cause, car on a droit surtout aux morceaux les plus légers et moins entraînants (elle a sommeil notamment...)

Quelques instrumentaux plutôt géniaux relèvent le truc fort heureusement. Notamment ceux où le bassiste troque sa basse pour une splendide télécaster jaune dont il sort des rythmiques aux harmonies pour le moins exotiques.

En fait, à mon humble avis, le concert démarre vraiment et pour ne plus nous lâcher par la suite avec la sautillante Où tu vas, où tu vas, où tu vas ? [je ne sais toujours pas s'il s'agit vraiment du titre]. Rona se fait de plus en plus dynamique et fofolle comme on l'aime. Le public suit. Bref, ça y est la fête tzigane est pleinement lancée.

Le violoniste, sur un instru, nous prouvera que son récent "stage" en Roumanie
lui a été plutôt profitable...A un moment Rona s'excuse de ne pas être autant en forme que d'habitude (ah je savais qu'il y avait quelque chose) et de ne pas danser autant qu'elle voudrait mais c'est dû à une future opération à subir...Promis on pensera à toi à la date de ton opé, surtout que moi les hostos je commence à connaître...

Pourtant à ce moment là du concert, je la trouve enfin vraiment bien dans le truc...
Sur la fin de l'habituelle Edelerzi, elle aura même un comportement qui rappellera son background rock'n'roll : le micro au poing à invectiver les premiers rangs
avec un regard de jolie petite furie...

Ils nous gratifient d'un double rappel et la deuxième fois Rona revient seul pour un a capela plutôt prenant où elle confirme ses talents d'interprète. Sacrée voix la petite madame ! Ceux qui croient toujours à une actrice qui s'est mise à chanter ont rien compris au truc. Superbe fin de concert, dommage que cela est mis un brin de temps à vraiment démarrer ou peut-être dommage de m'être empiffrer d'un maxi Kebab juste avant.

La soirée se poursuit au bar. Sur la petite scène le duo local de Swing 09 nous jouent quelques standards de swing manouche qu'on suit d'une oreille distraite mais sans déplaisir. Ils ont la très bonne idée de terminer par une reprise de Vertige de l'amour...qui me fait juste penser que c'est vrai on a dû rêver trop fort...

> Réponse le 25 mars 2009, par RONA HARTNER

BONJOUR JE TE REMERCIE POUR LA JUSTESSE DE LA CRITIQUE ET POUR SA COLORISTIQUE JE RETIENS LES CONSEILLS MERCI RONA   Réagir


Rona Hartner : les dernières chroniques concerts

Rona Hartner & Dj Tagada + Dj  Soul Freak Brother en concert

Rona Hartner & Dj Tagada + Dj Soul Freak Brother par Ysabel
Akwaba - Châteauneuf de Gadagne, le 15/01/2011
Toujours aussi savoureuse l'arrivée à l'Akwaba. Moi j'adore et je ne me lasse pas de cette petite salle avec son décor pas possible et le fameux Akwabus dans lequel il faut passer... La suite

Les musicales du Pays de Saint Gilles, Dj Tagada en concert

Les musicales du Pays de Saint Gilles, Dj Tagada par Berclic
Les musicales du Pays de Saint Gilles, Landevieille, le 23/07/2018
Seconde soirée des Musicales du Pays de Saint Gilles pour moi, après un magnifique concert des Yeux d'la tête à Brem sur mer. Ce soir, c'est une grande artiste que je... La suite

Rona Hartner & DJ Click (Marsatac 2005) en concert

Rona Hartner & DJ Click (Marsatac 2005) par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 22/09/2005
Passe en coup de vent (pour cause de leve a 3h du mat le lendemain) pour illustrer la tres juste chronique de Caro, c'est avec plaisir que j'ai ecoute et meme un peu danse sur... La suite

Tawa diffusion + Rona Hartner par july
Café de la Danse-Paris, le 13/05/2008
1ère partie le groupe Tawa diffusion Normalement constitué des 2 danseurs et d'un violoncelliste ce soir on peut rajouter 2 danseuses, une chanteuse et quelques autres musiciens. Je n'arrive pas toujours à me concentrer sur la musique et suis plutôt impressionnée par les 2 danseurs. Les percussions et claquettes argentines me transportent... La suite

Portail Coucou / Salon-de-Provence : les dernières chroniques concerts

Soldièse en concert

Soldièse par Kris Tian
Portail coucou - Salon de provence, le 23/03/2017
Soldièse c'est de la production locale, c'est du bio et ça vous fera que du bien ! Je pourrais juste vous dire cela mais j'aimerais vous donner envie d'aller les écouter en live à... La suite

Uli Jon Roth en concert

Uli Jon Roth par jorma
Portail Coucou, Salon de Provence, le 01/10/2016
L'opportunité de pouvoir réécouter du vieux Scorpions, joué par Uli The Master himself, tout près de chez soi, ne se refuse pas. Enfin entendre, ou réentendre c'est selon votre... La suite

Black Strobe en concert

Black Strobe par Arnaud D
Portail Coucou - Salon de Provence, le 30/11/2013
Notre histoire avec Arnaud Rebotini et même le Portail Coucou auraient pu ne jamais commencer. Pour Arnaud, nous avons vu les premières minutes de son concert Techno au... La suite

Little Bob en concert

Little Bob par jorma
Portail Coucou - Salon de Provence, le 24/10/2013
Le Petit Robert poursuit sa destinée dédiée au rock n'roll et revient poser ses amplis dans le sud de l'hexagone pour notre plus grand plaisir, le temps notamment d'une date à... La suite