Accueil Chronique de concert Rose + Pierre Guimard
Samedi 11 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Rose + Pierre Guimard

Rose + Pierre Guimard en concert

Espace Julien - Marseille 13 décembre 2009

Critique écrite le par

Avant toute chose, le concert commençait à 18h, ce qui n'est pas monnaie courante ! Chacun s'organise, fait garder les enfants, prépare le repas à l'avance, fait tourner une ou deux machines à laver, donne à manger au chat et se rend donc (malgré ce froid de canard) à l' Espace Julien ! Yes !



Pierre Guimard entre en scène avec sa guitare et ses harmonicas. Accueil chaleureux de la salle comble pleine de fans de Rose. Quelques personnes le connaissent quand même et le font remarquer. Il attaque avec conviction et simplicité quelques compos de son 2ème album (déjà) ! Une petite erreur de tonalité d'harmonica ne le déstabilise même pas ! Il rattrape le coup avec professionnalisme.



Je l'écoute avec attention et me laisse bercer par son univers extrêmement gai et ses solos d'harmonica. Je me laisse également emporter par le dynamisme de cet artiste qui emballe la salle avec beaucoup de naturel, les faisant même chanter et deviner les paroles de ses chansons... A peine le temps d'en profiter, que le voilà déjà reparti annonçant la suite de cette fin d'après-midi : Rose, qu'il remercie amicalement. A bientôt Pierre...



Salle noire, musiciens en place, fans impatients, l'artiste apparaît seule éclairée pour sublimer sa beauté... Rose est magnifique !! Habillée simplement d'un jean, de deux petits T-shirts négligemment superposés (on n'est pas dupe !!) et d'une veste noire. Son brushing est impeccable, sa frange lissée sur le côté cache savamment son visage. On ne voit plus que ses billes bleues et son sourire à croquer... Le charme opère dès les premières secondes... Les lumières sont somptueuses !!! Elle est morte de rire, je ne sais pas pourquoi, ou j'imagine que quelqu'un vient de lui dire quelque chose pour la détendre ou lui souhaiter "bonne chance" !! Je ne saurai jamais...



Premier morceau : Qu'est-ce qu'on attend ? Je suis heureuse d'entendre pour de vrai sa voix... Je m'étais régalée avec son premier album et me réjouissais de la voir en concert. Douce, chaleureuse, lumineuse et touchante, même quand on entend cet air qui frotte ses cordes vocales, j'aime sa voix. Son public aussi d'ailleurs... Bon, heureusement, ils sont un petit peu venus exprès pour ça !!!!



En plus, comme nous le fait joyeusement remarquer Rose, à l'heure du goûter !!!!! Elle s'est renseignée sur Marseille et nous glisse des références locales (bonbons Haribo ou blague de Patrick Bosso). Ca fait un peu préparé, mais ça touche quand même et puis elle est tellement belle !!!!!!



Je me laisse donc tranquillement envouter par son univers, ses textes incroyablement touchants pour moi trentenaire féminine qui chante et joue un tout petit peu de guitare. Je me sens proche d'elle et toutes ces femmes autour de moi doivent l'être aussi. Je rigole à ses blagues, suis sensible à sa coquetterie, quand elle dit qu'elle a grossi, souris à ses oublis de paroles et à ses "pains" à la guitare... Elle a du talent c'est certain la petite Rose !!! Je suis à côté de ses fans les plus assidus. Ils connaissent tous les textes par cœur, mieux qu'elle, comme elle le dit elle-même... Je surprends leur visage souriant et attendri par la gracieuse et séductrice chanteuse.



Je chante à tue tête avec eux la liste , chanson qui m'a fait pleurer plus d'une fois et qui fait enfin participer toute la salle !!! Elle enlève sa veste... fait huer le public d'émoi... nous fait découvrir son décolleté sexy, son teint halé et même si elle se cache derrière ses nombreuse guitares, on voit bien qu'elle a une silhouette de rêve !!!! On aimerait bien avoir grossi comme elle !!!!!!!



Je ressens alors une mélancolie monter peu à peu en moi... La lenteur des morceaux et les thèmes développés ne me mettent pas de baume au cœur... Ne partez pas, Comment c'était déjà, De ma fenêtre, Quitte-moi, Ma corde au clou, Le mal de l'aube... abordent des sujets existentiels d'une femme qui a l'air d'avoir le cœur bien à vif. Elle n'a pas peur de nous l'exprimer et c'est tout à son honneur... Elle chante l'amour, les ruptures, les doutes, les angoisses, les questionnements, le désespoir, les blessures d'enfance, les maris inquiets... la vie, la mort, quoi ! Le visage souvent dirigé vers le haut de la salle, sa frange toujours bien coiffée et les yeux parfois fermés me donnent l'impression qu'elle n'est pas toujours très à l'aise... Pourtant son public l'acclame, ses fans l'encouragent et le concert se poursuit. Un peu d'espoir et de gaité s'offrent à nous avec Je guéris, yes, we did ou Comme un marin< /i>. On rajeunit sur place avec "J'ai 18 ans" !!



C'est la fin présumée du concert... Chaleureux applaudissements du public. Ma voisine de droite, très touchée, pleure à chaudes larmes... Je prends un coup de vieux. Ca fait longtemps que je n'ai pas pleuré à un concert... Rose (ayant remis sa veste) revient pour une chanson solo guitare-voix "Je ne sais plus" et finit avec les deux teintes qui ont pour moi coloré la soirée : tristesse et joie, grâce à Les souvenirs sous ma frange et Ciao bella.



Ciao Rose !!!!! Fais attention à toi, à ton petit cœur de soie et laisse un peu tomber ton poids !! T'es craquante, t'écris de beaux textes et t'as une belle voix !!!! Pour un soir, on a toutes rêvé d'être toi... Alors, n'aie pas peur d'être toi ! Et lâche-toi !!!!!!!!!!!!!

(Cette chronique garantit ne contenir aucune projections personnelles...)

 Critique écrite le 31 décembre 2009 par Caroline Francon


Pierre Guimard : les dernières chroniques concerts

Pierre Guimard en concert

Pierre Guimard par Pirlouiiiit
Cafe Julien - Marseille, le 30/11/2006
Il y a deux semaines je reçois un coup de fil de Candice me demandant si je peux aller assister au concert de Pierre Guimard en after de celui de Nouvelle Vague, car c'est un... La suite

Ben Kweller + Pierre Guimard par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 09/11/2006
Le retour de Ben Kweller à la Coopérative de Mai, après son excellent concert donné ici même il y a deux ans avec Rhesus , a rassuré ses fans, un peu déçus par sa dernière livraison discographique, correcte. En l'absence de tube radio et de matraquage publicitaire, il n'y a pas grand monde dans le club de la Coopé... Et un malheur n'arrivant... La suite

Rose : les dernières chroniques concerts

Rose + Margaux Avril en concert

Rose + Margaux Avril par Ysabel
Pasino - Aix en Provence, le 11/10/2013
Un concert au Pasino d'Aix, y'a pas à dire, c'est l'occasion parfaite pour passer un très bon moment. Et, ce soir encore, il ne va pas faire mentir sa réputation ... Un petit dîner... La suite

Rose en concert

Rose par -lexxx
Espace Julien - Marseille, le 13/12/2009
2 Mois après la sortie de son 2eme album, de passage dans la région, après avoir fait le Rockstore de Montpellier la veille et avant de chanter à Paris La Cigale Mardi, c'est en ce... La suite

Rose par Simon Pégurier
Nikaïa - Nice, le 04/12/2007
Elle est énervante cette Rose ! elle est jeune, elle est superbement belle, elle écrit de jolies chansons et en plus (le pire de tout) elle a du succès. C'est d'ailleurs ce succès que ne lui pardonneront jamais les groupes niçois qui gelèrent depuis 10ans dans des pubs où les buveurs de bières daignent à peine les écouter. Alors qu'elle, elle... La suite

Rose - Interview l'Oreille qui gratte par Simon Pégurier
La Colle sur Loup, le 31/07/2007
Idées blues et liste rose Les amoureux des plantes connaissent la Tango autrement appelée la rose de Vence. Les amoureux de musique et ou de belles filles connaissent Keren Meloul allias Rose dite "la Rose de Nice". Rose a sorti il y a un an un premier album exutoire pour se remettre d'une séparation douloureuse. Dominique Blanc-Francard et la... La suite

Espace Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite