Accueil Chronique de concert SJ Quartet
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

SJ Quartet

SJ Quartet en concert

Point de Bascule, Marseille 25 septembre 2015

Critique écrite le par

En sortant de l'Église Saint Pierre & Saint Paul où je venais d'assister à la très belle representation de la Madalena dans le cadre du festival De Vives Voix j'envoie un petit sms à David qui m'avait parlé de ce concert du duo H-S* au Point de Bascule (que le dit Point n'avait pourtant pas annoncé m'avait il semblé) ... c'est qu'entre le Bd de la Libération et le 108 rue de Breteuil ça grimpe et je n'avais pas spécialement envie d'arriver après la bataille. Ça joue encore, je tente le coup ! Arrivé sur place je vois des affichettes " complet " partout et personne en train de s'empoisonner dehors, c'est que en effet ce n'est pas fini. Je rentre : quelques personnes sont en train de chercher de quoi soigner quelqu'un qui vient de se donner un bon coup sur le front (mais chose curieuse ça ne saigne pas vraiment), et à ce moment là ça tape des pieds du côté du sas de la salle de concert ... c'est S* qui sort en faisant le clown, suivi de près par H*. Je viens d'assister au final de leur duo ...

Me voilà donc dans la salle près du bar qui se rempli progressivement de gens qui ont chaud et donc soif ... Emporté par son élan J* est monté sur le bar, il baisse son pantalon, le remet (ah non le coup du pantalon c'était à la fin du deuxième set je confonds)... ils annoncent que ce n'est qu'un pause (ouf!). Petit à petit j'apprends / comprends que si je n'avais pas entendu parler de cette date c'est qu'il s'agissait (presque) d'un évènement privé. En effet il s'agit ce soir de fêter les 10 ans (jour pour jour) de la rencontre musicale entre H* et S* à qui l'on doit de nombreux projets tels que, outre la formule duo, les spectacles Biiiiiipe*, Opiiiiiipov*, Sbiiiipz*, ... sans oublier les nombreuses participations aux spectacles ponctuels de la Compagnie LR ..., projets qui ont en commun la douce folie de leurs deux interprètes.

Ce soir ne fera pas exception ... " profitant " de la présence de L* (et de sa basse) et de R* (et sa batterie) ils nous offriront un set de la version quartet du SJ*. C'est marrant parce que sur le papier ça ne devrait pas tellement me plaire puisque leur répertoire est constitué à 90 % de reprises et en plus parfois de trucs vraiment qu'on a vraiment beaucoup (trop) entendu à la radio (genre Pharell Williams ou Britney Spears) et qu'ils en font parfois des caisses (là je parle de Jonathan au piano) et pourtant c'est juste époustouflant à chaque fois.

L'un comme l'autre peuvent faire / jouer / chanter absolument n'importe quoi avec leur instrument / voix. Entendre Get Lucky commencer comme dans un opéra avant de partir dans un jazz sautillant endiablé est juste ... épatant. Ce mélange des genre et cette façon de réinterpréter de grands classiques au point de nous les faire redécouvrir, je n'avais je crois pas entendu ça depuis les medley de Opossum. Bravo aussi à L* et R* qui (si j'ai bien compris) les accompagnaient sur certains de ces morceaux pour la première fois.

Ce que j'aime beaucoup aussi c'est qu'à aucun moment ils ne se prennent au sérieux. Là où certaines chanteuses de jazz donnent l'impression de se prendre en sérieux en faisant des grimaces de douleurs et en gardant la pause entre les parties vocales, H* ne cachent pas le plaisir qu'elle prend et le fait qu'elle s'amuse. Comme sur ce Tommy (compo sur un gars qui perd ses membres un par un) qui sonne comme un classique. Si la tendance est aux morceaux qui bougent il y aura aussi quelques moments plus calmes mais non moins habités comme ce Funny Valentine ou ce I love you porgy. Sur chacun des 6 ? (longs) morceaux qu'ils joueront ce soir chacun a largement le temps de s'exprimer ... S* évidemment mais aussi L* et R*.

Le public, de tous les ages, a les yeux qui brillent et le sourire au lèvres quand il ne rit pas carrément lorsque H* prend son accent pied noir pour parler entre les morceaux, remercier tous les gens qu'ils ont à remercier car ils ont joué un rôle important dans leur parcours. J'ai ensuite noté qu'ils ont joué un morceau intitulé Nature Boy et puis un autre qui devait s'appeler quelque chose comme Au revoir oiseau noir avant de finir avec un Toxic (non pas de mais) popularisé par Britney Spears doc, forcement très dansant.

Après ce sera retour dans la salle du bar avec un verre à bulle offert à tous les gens présents ; c'est là où je me suis senti un peu gêné de m'être en quelques sortes tapé l'incruste, et là aussi ou S* fera mine de se déshabiller. Je resterai encore un petit moment à papoter avec Claude, Jean Phi et David avant de rentrer tranquillement chez moi par cette douce nuit d'automne ...

Pas plus de photos par Pirlouiiiit par ici

* les noms ont finalement été anonymisés pour respecter le côté privé de cette soirée

Point de Bascule, Marseille : les dernières chroniques concerts

Nabankur Bhattacharya & Philippe Gauby + Telescope Road en concert

Nabankur Bhattacharya & Philippe Gauby + Telescope Road par Pirlouiiiit
Point de Bascule, Marseille, le 14/03/2015
J'ai beau avoir pris des notes pas facile de rédiger une chronique de concert si longtemps après (17 jours). Néanmoins je vais tâcher de retranscrire l'enthousiasme que j'avais... La suite

Fleur Sana en concert

Fleur Sana par Flag
Point de Bascule - Marseille, le 08/10/2013
Première prise de contact pour moi avec ce lieu qu'est le Point de Bascule, dont j'ai pourtant tant et tant entendu parler. Adeptes des QG de l'altermondialisme, des démarches... La suite

La Fille en Equilibre + Alexandra Satger en concert

La Fille en Equilibre + Alexandra Satger par Pirlouiiiit
Point de Bascule - Marseille, le 17/11/2012
Après un vendredi soir bien chargé (enchainement Molotov - Lollipop - Poste à Galène -Machine à Coudre ce soir j'ai décidé de n'aller qu'à un endroit, le Point de Bascule. Il... La suite

Eastern Committee + Harvey Digger (Folk Session #6) en concert

Eastern Committee + Harvey Digger (Folk Session #6) par Pirlouiiiit
Point de Bascule, Marseille, le 22/01/2012
Ce week-end aura été placé sous le signe de la découverte de salles ... et c'est vrai qu'il est tout aussi excitant de découvrir une nouvelle salle qu'un nouveau groupe, surtout... La suite