Accueil Chronique de concert Scorpions
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Scorpions

Zénith - Clermont Ferrand 20 octobre 2010

Critique écrite le par

En avril dernier, Scorpions entamait un périple long de deux ans et demi à travers le monde. Une ultime piqûre intitulée "Sting The Tail And Blackout" qui cartonne, faisant salle comble pour chacune des sept dates Françaises. Ce 20/10/10, les Allemands se sont donc logiquement produit dans un Zénith Clermontois plein à craquer.

C'est sur le récent, mais néanmoins bon "Sting In The Tail", que déboule le groupe. Le tandem Jabs/Schenker saute dans tous les sens tandis que Klaus Meine reste plus discret. Sur le début de set, le vocaliste semble concentré sur son chant plus que sur la prestance. L'inquiétude sera heureusement de courte durée et je suis vite rassuré sur le pouvoir envoûtant de la voix si claire du bonhomme. Kottack occupe le centre de la scène avec une batterie montée sur vérins. Trois écrans sont disposés derrière et le light show est de grande qualité. Les bons morceaux s'enchaînent : "Bad Boys Running Wild", "The Zoo"...

Le trio formé par les deux gratteux et Meine vient régulièrement sur l'avancée de scène qui s'enfile dans la fosse. L'ambiance est excellente : rien de surprenant tant les 8500 spectateurs étaient conquis d'avance ! Je frôle l'hystérie sur "Coast To Coast", instrumental de génie sur lequel le batteur fait le spectacle. C'est pour moi le meilleur moment du show, d'autant qu'après une si belle entame, l'ambiance retombe vite avec une succession de mid-tempo et de ballades en semi-acoustique, donc semi-soporifique... Pourquoi enquiller cinq guimauves à la suite ?!

Bref, on se réveille avec du pur Heavy : "Dynamite" et un "Tease Me Please Me" inattendu qui me redonne la patate ! Puis vient le moment du solo de batterie. Ce qui peut s'avérer parfois pénible est ici agréable. Kottack nous replonge dans la discographie du groupe avec un petit film dont il est le héros tout en assurant le show et matraquant ses peaux !

Schenker, fourchettes aux yeux, réapparaît avec les autres membres, pour un "Blackout" détonant. Les Scorp' quittent la scène après "Big City Nights" sous les acclamations du Zénith.
Le rappel, bien sûr, sera composé de l'incontournable "Still Loving you" et de "Rock You Like A Hurricane". Après une heure ¾ de décibels, le public est debout pour saluer, comme il se doit, le groupe.

J'ai eu la chance de voir Scorpions à trois périodes distinctes : 1991/2001/2010. Ce fût, à chaque fois un bonheur renouvelé, mais, après cette prestation, je m'interroge : comment peuvent-ils faire pour arrêter vraiment ? En tout cas, et jusqu'à nouvel ordre, avec plus de cent millions de disques vendus, Scorpions reste LA référence Allemande du Hard Rock.
photos et setlist sur : https://riffonstage.blogspot.fr/2012/06/live-report-de-scorpions-au-zenith.html

Scorpions : les dernières chroniques concerts

Scorpions - Crazy World Tour 2018 en concert

Scorpions - Crazy World Tour 2018 par Jérôme Justine
Zénith d'Auvergne, Clermont-Ferrand, le 24/03/2018
Il était une fois un petit garçon de neuf ans qui vivaient au fin fond de la pampa auvergnate. La contrée était sauvage puisque proche du Bourbonnais. C'était il y a 35 ans, la... La suite

Scorpions + Europe en concert

Scorpions + Europe par Abigail Darktrisha
Zénith de Toulouse, le 04/12/2015
Europe Pour cette tournée de fin d'année, Scorpions a décidé d'emmener une première partie de luxe, les Suédois d'Europe. C'est vraiment une très bonne initiative car... La suite

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 1/2) : Saxon + Status Quo + Nightwish + Scorpions + Wasp + Dream Theater  + Sabaton  en concert

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 1/2) : Saxon + Status Quo + Nightwish + Scorpions + Wasp + Dream Theater + Sabaton par Gandalf
Parc de Can Zam, Barcelone, le 23/07/2015
2eme édition pour ce festival espagnol en milieu urbain, première fois pour nous, et j'espère qu'il y aura un nouveau cru l'an prochain avec une aussi belle affiche, parce que... La suite

Hellfest 2015 (2/3) : Faith No More, Scorpions, Slash, Airbourne, Obituary, L7, Body Count, Ace Frehley, Marilyn Manson...  en concert

Hellfest 2015 (2/3) : Faith No More, Scorpions, Slash, Airbourne, Obituary, L7, Body Count, Ace Frehley, Marilyn Manson... par Gandalf
Clisson, le 20/06/2015
SAMEDI 20 JUIN Bizarrement, on se lève plus tard et on est moins frais en ce deuxième jour, allez comprendre hein... Par contre, une fois les festivités lancées, on aura... La suite

Zénith - Clermont Ferrand : les dernières chroniques concerts

Joe Bonamassa en concert

Joe Bonamassa par Jérôme Justine
Zénith d'Auvergne, Cournon, le 08/05/2019
Joe Bonamassa a eu 42 ans le 8 mai 2019 et comme il avait rien à faire ce soir là, il s'est dit "tiens si je fêtais mes 42 ans à Clermont-Ferrand" ? Comme il est sympa, il nous... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine - 40 ans de chansons sur scène (+ Archi Deep) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine - 40 ans de chansons sur scène (+ Archi Deep) par Jérôme Justine
Zénith d'Auvergne, Cournon, le 17/11/2018
C'était la fin des années 80, le début des années 90, le commencement d'une fin de millénaire. C'était le lycée aussi. C'était une époque où on roulait en Opel Ascona marron, le... La suite

Scorpions - Crazy World Tour 2018 en concert

Scorpions - Crazy World Tour 2018 par Jérôme Justine
Zénith d'Auvergne, Clermont-Ferrand, le 24/03/2018
Il était une fois un petit garçon de neuf ans qui vivaient au fin fond de la pampa auvergnate. La contrée était sauvage puisque proche du Bourbonnais. C'était il y a 35 ans, la... La suite

AC/DçU en concert

AC/DçU par Jérôme Justine
Zénith d'Auvergne, Cournon, le 08/04/2017
La fortune sourit aux audacieux dit l'adage populaire, mais quand même quel pari fou, inconscient !! D'accord Ac/dçu avait déjà fait des stades (Chaptuzat 2016) avec des... La suite