Accueil Chronique de concert Sébastien Tellier + Juliette Armanet
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sébastien Tellier + Juliette Armanet

Espace Julien Marseille 31 octobre 2014

Critique écrite le par

Déjà, dès le début çà sentait mauvais, le premier morceau "Ma Calypso" dans tous les concerts de "L'Aventura Tour" a été remplacé par un morceau électro inconnu un peu lourdingue trop long et joué beaucoup trop fort. Ensuite, Tellier visiblement défoncé enchaîne sur un "L'Adulte" survitaminé, mais bien loin des versions acoustiques et brésiliennes de l'album et enchaîne ensuite quelques tubes avec des orchestrations revisitées avec plus ou moins d'inspiration (Divine, Roche, Kilometer, L'Amour et la Violence). Et puis, plus le concert avance, plus il semble peiner à jouer, il se met à parler, à dire des conneries, alors certes certaines de ces blagues sont drôles, mais on est pas à un "one man show" surtout que globalement c'est de l'improvisation du type d'une provoc faussement impertinente d'un gamin de 16 ans qui veut faire peur aux profs, ponctuée d'humour et remarques concernant sa propre bite. Il se ressaisit pour jouer "Comment revoir oursinet" et "Ricky L'adolescent" et ensuite s'enferre à nouveau dans des paroles égocentrées sur sa propre réussite, pour finir par chanter du dalida à capella sous les sifflets du public. Le concert a duré deux heures et c'est assez désagréable car au final, il a joué peu de morceaux (9 en tout, et il a zappé "Ma Calypso" et "L'amour naissant" qu'il a stoppé après l'intro) et a laissé des regrets en terminant, comme pour se faire pardonner, sur "La Ritournelle" jouée impeccablement. Et après deux rappels (Sexual Sportswear, Fingers of Steel), interprétés sans accrocs, on se demande même si il était vraiment défoncé ou si il a juste fait le con car il n'en avait tout simplement rien à foutre de ce concert...

En bref, ce qu'il a laissé entrevoir sur certains morceaux donne encore plus de regrets sur ce qu'aurait pu être ce concert, et pose des questions quant au respect du public. On peut se marrer, c'est cool, mais de là à bousiller soi-même un concert... Pour moi, c'était la dernière fois même si j'apprécie beaucoup sa musique.

 Critique écrite le 03 novembre 2014 par Greg


Espace Julien Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite