Accueil Chronique de concert Shellac (This Is Not A Love Song Festival 2016)
Jeudi 9 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Shellac (This Is Not A Love Song Festival 2016)

Shellac (This Is Not A Love Song Festival 2016) en concert

Paloma, Nîmes 5 juin 2016

Critique écrite le par



Conclusion parfaite pour un week-end de rêve de trois jours à Nîmes pour le This Is Not A Love Song Festival (aka TINALS), le concert de Shellac donné en fin de soirée dans la grande salle de Paloma le dimanche 5 juin fait partie de ceux qu'on vit intensément et qu'on n'oublie pas de sitôt ! Groupe en forme olympique, public à la limite de l'hystérie collective, set list de derrière les fagots, son agressif à souhait, ceux qui ont loupé ça peuvent s'en mordre les doigts, voire les c... !



Dès le début des hostilités avec un Canada, sur-strident, saccadé à mort et viscéralement violent, on sait que Steve Albini (guitare nucléaire, vociférations psychiatriques), Bob Weston (basse qui claque, chœurs sauvages) et Todd Trainer (batterie défoncée) vont une nouvelle fois nous administrer une monumentale branlée dont ils ont le secret... La foule, compacte et très énervée, démarre une belle série de pogos, slams, séances de hurlements collectifs et jets de gobelets en tout genre (pleins ou pas, en l'air ou sur scène). Même si les planches ne sont pas une poubelle et les musiciens des cibles (n'est-ce pas Bob W., obligé de dire au micro qu'il a déjà assez de verres en plastique... ), ce pétage de plombs en réunion contribue à rendre le moment encore plus spectaculaire, et jouissif au plus haut point...



Le set entrecoupé de petits discours bien sentis (entre autres sur les " killers of fun ", ceux qui veulent toujours que la fête s'arrête parce qu'ils ont une vie chiante et qu'ils veulent que ce soit le cas pour tout le monde... ) est une sorte de best of de ce qui se fait de mieux en punk 'n noise, les titres cultes comme End Of Radio, Wingwalker, Prayer to God, Steady as She Goes et autres perles résonnent comme des hymnes aux oreilles des fans hardcore du trio magique 100% indé, 200% authentique et 300% passionné par ce qu'il fait. Il est en effet assez clair que ces gens-là ne sont pas sur scène pour faire les beaux, choper des meufs ou gagner des montagnes de pognon pour pouvoir ensuite se droguer comme des gros débiles... Chez Shellac, chaque cri, chaque note est sincère, et ça c'est assez unique !



C'est sans doute pour ça que leur public est aussi fidèle, un jeune homme nous avoue même fièrement que ce soir c'est la 22ème fois qu'il assiste un concert de ses petits chouchous ! Même s'ils ont un peu grossi, si Mister Albini a une sangle ventrale pour sa gratte (ouch!) et s'ils ne sont plus tout jeunes, Steve, Bob et Todd (qui, lui, est toujours aussi sec!) produisent un show qui rend fou, car à la fois hyper virulent, très contestataire, drôle (chorégraphies idiotes, mises en scène borderline, discours décalés etc) et particulièrement stimulant au niveau intellectuel : il est important d'avoir une preuve vivante qu'on n'est pas obligé de faire de la merde, de rentrer dans le rang et de se comporter comme un mouton de Panurge pour déplacer des gens à ses concerts et vendre des disques...



Ce soir, tous les titres sont imparables, truffés de riffs démoniaques et de cris déments, donc tout est vraiment fait pour sauter de joie avec une méchante envie de tout péter... Le petit plus qui personnellement nous a rendu dingue, ce sont les moments où Albini enclenche sa super distorsion, faisant sonner son trio comme une sorte de Black Sabbath sans problèmes d'égos ou histoires de gros sous. Toutes les bonnes choses ayant une fin, après la mémorable " bataille ", c'est le bal des éclopés, certains repartent avec des dents cassées et des lèvres en sang suite aux pogos, voire des côtes défoncées, des cervicales endolories, des oreilles en compote etc etc. Quand à nous, on rentre reprendre nos esprits totalement réjoui par le show et ravi d'avoir éviter le coup de tête retourné du mec devant nous, littéralement en transe et ayant du mal à maîtriser son headbanging tournoyant... A la prochaine Shellac et à bientôt TINALS !


Photos par Titouan Massé www.facebook.com/pages/Titouan-Mass%C3%A9-Photography, titouanmasse.tumblr.com, www.flickr.com/photos/titouanbzh, twitter.com/titouanbzh...









Liens : thisisnotalovesong.fr, www.facebook.com/thisisnotalovesongfestival, twitter.com/TINALS_festival, instagram.com/tinals_nimes/, www.youtube.com/channel/UC3ktlSJP5K2VPODiLjbZuVg...

This Is Not A Love Song Festival : les dernières chroniques concerts

Prettiest Eyes (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Prettiest Eyes (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 01/06/2019
Samedi 1er juin, minuit, Nîmes, la dernière journée de TINALS 2019 touche à sa fin et l'on commence à être passablement chaud (on vient de s'enquiller cul sec Fontaines... La suite

Warm Drag (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Warm Drag (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 01/06/2019
Bien mis en jambes par le set explosif de Fontaines D.C., qui lance parfaitement le dernier jour de TINALS sur la scène extérieure Mosquito, on arrive à température idéale... La suite

Low (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Low (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 01/06/2019
Au milieu d'une programmation de haut vol lors du dernier jour de TINALS (Fontaines D.C., Warm Drag, Rendez-Vous, Shame, Prettiest Eyes et Johnny Mafia), le cultissime... La suite

Fontaines D.C. (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Fontaines D.C. (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 01/06/2019
Déjà vu en pleine possession de ses moyens à La Coopé en octobre 2018, c'est à dire bien en amont de la sortie de "Dogrel", son premier album en forme de gifle indie rock... La suite

Shellac : les dernières chroniques concerts

TINALS Festival 2019 - Jour 1 : Le Superhomard - Wallows - Nude Party - Aldous Harding - The Inspector Cluzo - Men I Trust- Shellac - Built to Spill - Fat White Family en concert

TINALS Festival 2019 - Jour 1 : Le Superhomard - Wallows - Nude Party - Aldous Harding - The Inspector Cluzo - Men I Trust- Shellac - Built to Spill - Fat White Family par Phil2guy
Paloma, Nîmes, le 30/05/2019
Et c'est parti pour la 7ème édition du festival This Is Not A Love Song (TINALS, pour les initiés) de Nîmes, qui est désormais un des rendez-vous immanquables de la saison... La suite

Shellac (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Shellac (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 30/05/2019
Putain de moment de sauvagerie sonique en compagnie de Shellac dans la grande salle de Paloma (Nîmes) pour TINALS... Trois ans après avoir tout défoncé ici-même devant un... La suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 1-3 : Le Superhomard, Rhino, Wallows, The Nude Party, Aldous Harding, Chorale la Paloma, Black Midi, Inspector Cluzo, Shellac, Messthetics, Caroline Rose, Fat White Family en concert

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 1-3 : Le Superhomard, Rhino, Wallows, The Nude Party, Aldous Harding, Chorale la Paloma, Black Midi, Inspector Cluzo, Shellac, Messthetics, Caroline Rose, Fat White Family par Philippe
Paloma, Nîmes, le 30/05/2019
Les climatologues vous avaient bien prévenu, non ? Eh bien ça a fini par arriver : l'été, en tout cas celui du public rock, commence désormais officiellement trois semaines plus... La suite

Interview de Ty Segall pour la sortie de l'album Freedom's Goblin en concert

Interview de Ty Segall pour la sortie de l'album Freedom's Goblin par Pierre Andrieu
Los Angeles, le 06/02/2018
En grande forme sur scène l'été dernier avec son nouveau groupe The Freedom Band puis cet automne sur les cinq (oui, 5 !) nouveaux titres dévoilés avant la sortie de l'album... La suite

Paloma, Nîmes : les dernières chroniques concerts

The inspector Cluzo en concert

The inspector Cluzo par Lionel Degiovanni
Paloma, Nîmes, le 08/02/2020
Ce soir, direction la salle de Paloma à Nîmes pour voir un groupe que j'avais déjà vu en live. Mais pour ce soir, l'ambiance ne sera pas rock and roll mais plutôt acoustique. (Mais... La suite

Cocoon + Lola Marsh en concert

Cocoon + Lola Marsh par Lionel DEGIOVANNI
Paloma, Nîmes, le 16/01/2020
Départ ce soir pour le concert de Cocoon, qui se fait attendre ici depuis plusieurs années... Groupe recomposé ou plutôt, devrai-je dire seulement composé de Mark Daumail, son ex... La suite

Vanessa Paradis + Verdée en concert

Vanessa Paradis + Verdée par lionel
Paloma, Nîmes, le 19/12/2019
Pour cette soirée-là, pas de possibilité de faire des photos mais Paloma m'a quand même invité pour pouvoir assister à ce concert. Je tiens à remercier encore une fois Nicolas pour... La suite

Skip The Use + La Pieta  en concert

Skip The Use + La Pieta par lionel
Paloma, Nîmes, le 29/11/2019
Ce soir, retour dans une salle de concert bien agréable : Paloma à Nîmes. Avant le concert, la chorale de Paloma faisait un petit récital bien sympa dans la partie centrale... La suite