Accueil Chronique de concert Shellac + Helen Money
Mardi 26 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Shellac + Helen Money

Shellac + Helen Money en concert

Bataclan, Paris 29 mai 2012

Critique écrite le par

Grosse soirée punk noise hardcore minimaliste au Bataclan de Paris avec le concert tétanisant de Shellac, le trio emmené par le génial ingé son Steve Albini (Nirvana, Pixies, Pj Harvey, The Jesus Lizard, Godspeed You! Black Emperor, Breeders, Palace, Sloy, Thugs... ), avec en bonus la très bonne première partie assurée de main de maitre par l'ovni expérimental Helen Money...




Helen Money

Quasiment sans publicité et en n'invitant que ses amis (pas de VIP ici), Shellac réussit à attirer au Bataclan un public composé de vrais fans de punk rock (et pas de hipsters nerds et creux) grâce à une réputation justifiée de rouleau compresseur scénique et à un prix de vente des billets relativement modique (24 euros)... En ouverture de soirée, devant une salle encore en train de se remplir (la salle est réputée non climatisée et les bières sont moins chères dehors), Helen Money délivre une prestation aussi remarquable que sobre : seule au violoncelle, l'Américaine s'évertue à créer des climats sonores étranges et traversés de multiples changements d'humeur : musique classique, punk hardcore, post rock, ambient, noise, industriel... C'est à la fois surprenant, versatile, très évocateur, cauchemardesque et très remuant. Difficile de prévoir ce qu'il va se passer dans les morceaux instrumentaux, accidentés, lardés de samples bizarres, de rythmes déments et parfois sauvagement distordus (le son du violoncelle évoque parfois la guitare thermonucléaire de Neil Young & Crazy Horse !). Très belles sur disque, les œuvres d'Helen Money font un effet tout aussi fort sur scène !





Shellac

La salle est désormais bien remplie est, miracle incroyable, il ne fait pas une chaleur étouffante quand Shellac se pointe nonchalamment sur scène... Applaudissement nourris pour Steve Albini (guitare, cris), Bob Weston (basse, voix) et Todd Trainer (batterie), longue séance d'accordage dos au public puis, après un rapide regard entre les trois musiciens, Albini et Weston se retournent vers le public comme des furies pour rejoindre Trainer en front de scène et entamer un premier morceau particulièrement sauvage et virulent. La batterie claque à mort, la guitare est en fusion hardcore noise, la basse se fait énorme et le micro est agressé au delà du raisonnable... Comme on l'imaginait, Shellac sur scène, c'est de l'ultra violent, un truc viscéral qui te prend aux tripes et qui te réduit à l'état de zombie headbanger à l'insu de ton plein gré...




Au cours de ce concert de rêve (depuis le temps qu'on voulait voir Shellac en live, on est servi !), le trio alterne les ambiances, passant de morceaux très énergiques et frontaux (riffs de guitare répétitifs mais accrocheurs), comme sur l'hystérique Copper, à des titres totalement a-mélodiques et nihilistes (avec guitare dérangée et dissonante), on pense à l'immense Prayer To God, à des passages lancinants parfaits pour faire monter le désir de distorsion (qui arrive à la fin), comme sur le mythique, admirablement long et rebelle titre The End Of Radio, joué vers la fin du show...



Même si le son est très abrupte et si les musiciens sont particulièrement intransigeants (aucune pose de rock-stars, pas de discours faciles, no look de rigeur), le public ravi du Bataclan a droit à un vrai show de rock 'n roll punk : les principaux protagonistes de la soirée sont possédés par leur musique et font le spectacle, à leur manière... Non content d'être excellent sur ses fûts, le batteur est aussi expressif qu'expansif (son show sur les amplis debout avec sa caisse claire est mémorable), le massif bassiste chanteur et le hurleur guitariste se révélant, quant à eux, très, très énervés au moment d'extirper des sons brutaux de leurs instruments de torture. Cerise sur le gâteau, le concept de l'interview du groupe par le public - pendant qu'Albini s'accorde - est très drôle, chacun y allant de sa question joyeusement débile (par exemple, sur les poils de torse du bassiste ou à propos de l'album Lou Reed/Metallica... )... Alors qu'on se rapproche de l'issue de cette jubilatoire prestation de presque une heure trente sans rappels, les mots simples, directs et authentiques de Steve Albini sonnent juste : il remercie sobrement le public pour sa générosité, déclare qu'ils vont jouer trois morceaux en plus et signale qu'ils seront contents d'échanger avec leurs fans après avoir démonté eux-mêmes leur matériel. Bilan de la soirée : on en a pris plein les oreilles et les yeux, et l'on a vu en live l'un des groupes anti système les plus crédibles et doué du circuit. Respect total pour Shellac !











Photos de presse, droits réservés...

Liens : www.helenmoney.com, www.facebook.com/pages/Helen-Money, www.myspace.com/shellacband, www.touchandgorecords.com, www.electricalaudio.com...

Helen Money : les dernières chroniques concerts

Shellac + Dirty Three + Helen Money en concert

Shellac + Dirty Three + Helen Money par stephane
Epicerie Moderne, Feyzin, le 30/05/2012
Une fois de plus, un plateau ultra classe est proposé par l'Epicerie Moderne, salle de concert située à Feyzin, à quelques kilomètres de Lyon. La salle, ouverte depuis 2005,... La suite

Shellac + Helen Money en concert

Shellac + Helen Money par Nymphe
Espace Julien, Marseille, le 24/05/2011
Ça a commencé avec Helen Money, une salle pas tellement remplie et des gros verres de bières. De loin, Helen Money ressemble à Kurt Cobain, le visage enfoui derrière des cheveux,... La suite

Shellac : les dernières chroniques concerts

TINALS Festival 2019 - Jour 1 : Le Superhomard - Wallows - Nude Party - Aldous Harding - The Inspector Cluzo - Men I Trust- Shellac - Built to Spill - Fat White Family en concert

TINALS Festival 2019 - Jour 1 : Le Superhomard - Wallows - Nude Party - Aldous Harding - The Inspector Cluzo - Men I Trust- Shellac - Built to Spill - Fat White Family par Phil2guy
Paloma, Nîmes, le 30/05/2019
Et c'est parti pour la 7ème édition du festival This Is Not A Love Song (TINALS, pour les initiés) de Nîmes, qui est désormais un des rendez-vous immanquables de la saison... La suite

Shellac (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Shellac (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 30/05/2019
Putain de moment de sauvagerie sonique en compagnie de Shellac dans la grande salle de Paloma (Nîmes) pour TINALS... Trois ans après avoir tout défoncé ici-même devant un... La suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 1-3 : Le Superhomard, Rhino, Wallows, The Nude Party, Aldous Harding, Chorale la Paloma, Black Midi, Inspector Cluzo, Shellac, Messthetics, Caroline Rose, Fat White Family en concert

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 1-3 : Le Superhomard, Rhino, Wallows, The Nude Party, Aldous Harding, Chorale la Paloma, Black Midi, Inspector Cluzo, Shellac, Messthetics, Caroline Rose, Fat White Family par Philippe
Paloma, Nîmes, le 30/05/2019
Les climatologues vous avaient bien prévenu, non ? Eh bien ça a fini par arriver : l'été, en tout cas celui du public rock, commence désormais officiellement trois semaines plus... La suite

Interview de Ty Segall pour la sortie de l'album Freedom's Goblin en concert

Interview de Ty Segall pour la sortie de l'album Freedom's Goblin par Pierre Andrieu
Los Angeles, le 06/02/2018
En grande forme sur scène l'été dernier avec son nouveau groupe The Freedom Band puis cet automne sur les cinq (oui, 5 !) nouveaux titres dévoilés avant la sortie de l'album... La suite

Bataclan, Paris : les dernières chroniques concerts

Gossip en concert

Gossip par Samuel C
Salle Pleyel / Bataclan - Paris, le 09/07/2019
"Music for men" figure parmi les disques les plus réussis de la première décennie de ce siècle. 10 ans après sa publication, Gossip a décidé de le célébrer d'abord à Pleyel lundi 8... La suite

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth en concert

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth par Pierre Andrieu
Bataclan, Paris, le 09/06/2018
Magistral concert de Courtney Barnett au Bataclan de Paris le samedi 9 juin ! Auteure de l'assez inépuisable album "Tell Me How You Really Feel", l'ultra douée Australienne a fait... La suite

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan en concert

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan par Lebonair
Le Bataclan - Paris, le 14/06/2018
Parmi nos chouchous à Concertandco depuis quelques années, on retrouve naturellement le jeune Californien Ty Segall. Le chanteur, guitariste, batteur, multi-instrumentiste ultra... La suite

King Gizzard And The Lizard Wizard + Mild High Club en concert

King Gizzard And The Lizard Wizard + Mild High Club par Lebonair
Le Bataclan - Paris , le 01/03/2018
Dans le cadre de leur tournée européenne, les ovnis australiens de King Gizzard & The Lizard Wizard passent en France pour quelques dates et notamment à Paris au Bataclan, qui... La suite