Accueil Chronique de concert Slayer + Megadeth + Angelus Apatrida
Dimanche 17 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Slayer + Megadeth + Angelus Apatrida

Slayer + Megadeth + Angelus Apatrida en concert

St Jordi Club - Barcelona Espagne 1er avril 2011

Critique écrite le par



En cette journée nationale française de la farce, s'il y a bien quelque chose qui n'était pas une blague c'est la présence de Slayer - Megadeth et Angelus Apatrida au Sant Jordi Club de Barcelone. La salle annexe de Palau Sant Jordi.
Après la géniale prestation Parisienne la semaine précédente, impossible de rater cette date, quand on aime on ne compte pas ...
C'est donc par cette après midi chaude qu'il me faut une fois de plus grimper cette colline pour accéder au lieu culte. Chaleur oblige, bières et boissons diverses rencontrent un franc succès dans la longue file d'attente où bon nombre de metaleros s'entassent depuis un certains temps.
Les portes finiront pas s'ouvrir pour y découvrir une salle tout en longueur constituée d'un bar interne, mais également d'une cour extérieure avec toilettes et autres points de rafraichissement.
Les accès ne sont pas larges, et il deviendra très vite difficile de se déplacer d'un lieu à l'autre. La chaleur de la salle grimpe très vite malgré l'ouverture sur l'extérieur.




Angelus Apatrida

Ce soir, contrairement à la date française, Slayer assure la tête d'affiche. Affiche introduite par un groupe que j'attendais de voir depuis un moment : Angelus Apatrida. Groupe de thrash espagnol d'Albacete fondé en 2000, le groupe rencontre un bon succès dans son pays mais également chez ses voisins frontaliers ces derniers années, notamment depuis sa signature sur le label Century Media Records
Du thrah old school année 80 influencé par des groupes comme Destruction, Slayer, Kreator ou encore Testament - pour ne citer que ceux là - Le groupe arrivera pour une prestation d'environ 30 minutes me permettant d'apprécier la qualité et le niveau technique du jeu. Un chant en anglais et non en espagnol, et des titres extraits des 3 opus, dont le dernier sorti récemment "Clockwork"
Of Men and Tyrants
Blast Off
Free Your Soul
Negotiating The Clowns
Gone Away
Give 'Em War
Legally Brainwashed
Thrash Attack

Le groupe montre sa maitrise de la scène, Guillermo Izquierdo s'impose en frontman, peu communicatif mais qui montre son envie d'en découdre. Un bon accueil de la part du public pour ses petits compatriotes.
Un groupe en très bonne voie pour un succès plus large encore. A suivre.





Megadeth

Quand la chaleur de la salle commence à atteindre la même température que celle du corps humain, il est temps de prendre l'air. Le temps de se battre pour accéder à la sortie et c'est les couleurs de "endgame" qui annoncent l'arrivée imminente de Megadeth. Un Megadeth quasiment identique à la date Parisienne : bon, très bon mais un petit quelque chose en moins que Slayer.



Un Dave Mustaine qui arrivera avec sa guitare double manche, et les titres enchaîneront sans discours, toujours introduits par un "trust", en passant par un "poison was the cure", un "a tout le monde" reprit en choeur par le public mais avec ce coup-ci cet accent bien hispanique, et mon "symphonie of Destruction" que j'aime tant. Quelques petits différences, deux titres de moins, un ou deux titres de déplacés mais dans l'ensemble prestation identique à la semaine précédente.
Une mascotte également présente - Vic Rattlehead - avec un passage rapide sur scène.
Une heure et quelques de concert ça passe toujours trop vite, mais cette fois-ci le show n'est pas terminé puisque Slayer arrive.

Trust
In My Darkest Hour
Hangar 18
Wake Up Dead
1,320'
Poison Was the Cure
Sweating Bullets
She-Wolf
Head Crusher
A Tout Le Monde
Symphony of Destruction
Peace Sells
Holy Wars... The Punishment Due






Slayer

L'entassement du public et la chaleur sont arrivés à leur summum et prendre un bol d'air devient vital pour survivre. Les premières notes de "world painted blood" résonnent dans la salle, pour enchaîner sur une liste de titres identiques sur toute la tournée.
En grande forme, avec un son agressif et toujours la présence du guitariste Gary Holt d'Exodus en remplacement de Jeff Hanneman, Slayer livrera un concert aussi exceptionnel que celui de Paris.
Ils confirment bien leur position de leader sur cette tournée, qu'ils soient en tête d'affiche ou non. Une leçon de thrash américain comme il est bon d'en voir. Des rythmiques saccadées aux solos courts et intenses, pas une note à jeter, pas une ombre au tableau, court, propre, puissant. Le charismatique Tom Araya prendra le micro pour quelques morts rapide et classiques de remerciements, devant une salle complète et surchauffée dans tous les sens du terme.
Une soirée suivie d'un after dans un bar au cœur de la ville.
Je noterais dans le public plus de jeunes - parfois même enfants accompagnés par le papa - que dans les concerts français. Histoire de culture ?

World Painted Blood
Hate Worldwide
War ensemble
Postmortem
Temptation
Dead Skin Mask
Silent Scream
The Antichrist
Americon
Payback
Seasons in the Abyss
Snuff
South of Heaven
Raining Blood
Black Magic
Angel of Death

Megadeth : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) en concert

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) par Abigail Darktrisha
Clisson, le 19/06/2016
TARJA 15h50-16h40 En ce 3ème et dernier jour c'est un peu plus tard dans la journée que débutera pour nous les festivités avec le métal symphonique Finlandais de Tarja... La suite

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) en concert

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) par Vv
Hippodrome Longchamp, Paris, le 12/06/2016
D'un commun accord avec Philippe, le plus LesterBangsien des chroniqueurs musicaux français (il fallait que ce soit dit) nous avions décidé de regrouper nos impressions du... La suite

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein en concert

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein par Philippe
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 12/06/2016
Arrivée en France du Download Festival, le gros machin metal de Live Nation, donc ? Personne n'est dupe, ce n'est pas de la philanthropie, l'idée est évidemment d'aller empiéter... La suite

Hellfest 2012 - Lizzy Borden + Street Dogs + Unisonic + Gotthard + Turbonegro + Dropkick Murphy's + Megadeth + King Diamond (Hellfest 2012) en concert

Hellfest 2012 - Lizzy Borden + Street Dogs + Unisonic + Gotthard + Turbonegro + Dropkick Murphy's + Megadeth + King Diamond (Hellfest 2012) par Abigail Darktrisha
@ Clisson, le 15/06/2012
Choisir entre le Hellfest et le Azkena Rock, qui se déroulait à une journée près en même temps, n'a pas été chose facile au vu de la belle affiche du festival Espagnol avec... La suite

Slayer : les dernières chroniques concerts

Hellfest et Knotfest 2019 : Slayer, Slipknot, Gojira, Slash, Daughters, Phil Anselmo & The Illegals, Uncle Acid and the Deadbeats, Kvelertak, All Them Witches, Behemoth, Amon Amarth, Kiss, Rob Zombie, Sabaton, Kvelertak, Sisters of Mercy... en concert

Hellfest et Knotfest 2019 : Slayer, Slipknot, Gojira, Slash, Daughters, Phil Anselmo & The Illegals, Uncle Acid and the Deadbeats, Kvelertak, All Them Witches, Behemoth, Amon Amarth, Kiss, Rob Zombie, Sabaton, Kvelertak, Sisters of Mercy... par Eric Freydefont
Clisson, le 23/06/2019
55 000 pass 3 jours pour le Hellfest 2019 écoulés en 2 heures ! Ce n'est pas rien, d'autant que la majeure partie de la programmation était inconnue au moment du fait. C'est... La suite

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... en concert

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... par Pipoulem
Clisson, le 23/06/2019
Retour sur le plus gros festival metal de France, le Hellfest. Habituellement le festival se déroule sur trois jours vendredi/samedi/dimanche. Mais cette année nous avons... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX par Holy Vier
Clisson, le 18/06/2017
HELLFEST JOUR 3 Troisième et dernier jour, et canicule attendue avec 33 degrés dans l'après-midi. Heureusement, quasiment rien à voir pour nous sur les mainstages... La suite

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) en concert

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) par Abigail Darktrisha
Clisson, le 19/06/2016
TARJA 15h50-16h40 En ce 3ème et dernier jour c'est un peu plus tard dans la journée que débutera pour nous les festivités avec le métal symphonique Finlandais de Tarja... La suite