Accueil Chronique de concert Swell
Samedi 23 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Swell

Swell en concert

Le Rat Pack, Clermont-Ferrand 14 novembre 2008

Critique écrite le par



Le tournée européenne de l'excellent groupe Swell s'intitule Waiting for a beer somewhere in Europe, allusion au dernier titre du magistral album du retour des californiens, South of the rain and snow... Malheureusement, il y avait peut être également une allusion au penchant de David Freel pour la bouteille, le concert dramatiquement alcoolisé donné au Rat Pack à Clermont-Ferrand peut le laisser supposer.



Incapable de se souvenir de ses propres morceaux, entrainant ses deux musiciens dans sa chute vers le n'importe quoi, se plantant à chaque fois dans les samples qu'il voulait déclencher sur son i Pod, ricanant niaisement en plein morceau, arrêtant le concert pour demander à boire, notre homme ira jusqu'à déclarer vers la fin : "le problème quand on boit, c'est qu'on perd le fil et qu'on ne sait plus jouer ses morceaux : on ne se souvient plus si c'est un accord majeur ou mineur... (rires idiots)". Certains ont trouvé ça admirablement punk, superbement déjanté et incroyablement LO-Fi, mais qu'on ne s'y trompe pas : c'était un concert globalement mauvais et déprimant avec de nombreux instants de fulgurances ; quand on écrit des morceaux aussi beaux que ceux de Swell, quand on possède une voix aussi effarante de classe que celle de David Freel et quand on maitrise l'art du jeu minimaliste sur une guitare acoustique, tout ne peut être mauvais... De là à dire que ce fut un concert génial, il y a un pas que nous ne franchirons pas, contrairement aux fans, sans doute poussés par une mauvaise foi caractérisée ou une alcoolisation trop poussée (décidément !). Oh et puis après tout, chacun ses goûts, certains masochistes aiment qu'on se foutent de leur gueule à tout va, et c'est leur droit le plus strict ! Mais très peu pour nous...



Après un début correct, et deux ou trois bons moments (rapidement gâchés toutefois par les approximations du leader de Swell ou par un guitariste hors sujet, voire un batteur souvent déboussolé), le "show" commence à sombrer dans le franchement déprimant après le massacre de l'immense Sunshine everyday (un extrait du bouleversant Too many days without thinking) : avec une panne de mémoire en plein milieu de la montée vers le septième ciel pop 'n folk. Quand on est hyper fan, qu'on attend un concert depuis longtemps et qu'on écoute quasi religieusement les disques à la maison, c'est franchement désespérant d'assister à une telle mascarade, surtout après avoir vécu il y a quelques années un concert superbe de Swell (au grand complet) presque ruiné par un public de bikers débiles à Cunlhat, à l'infect et heureusement défunt festival Free Wheels.

La région de Clermont-Ferrand ne porte décidément pas chance à Swell... et à ses fans. Il ne nous reste donc plus que nos yeux pour pleurer, les disques géniaux - entre folk aride, pop lumineuse et rock velvetien - de Swell à écouter encore et encore, sans oublier une belle série de bières à boire, pour oublier cette soirée triste à crever.


Sites internet : www.swellsongs.com, www.myspace.com/swelltheoriginalone, www.talitres.com/Swell, www.myspace.com/ratpackclub.

Be My Weapon (ex Swell) : les dernières chroniques concerts

Be My Weapon/Swell + The Sleeping Years + The Two en concert

Be My Weapon/Swell + The Sleeping Years + The Two par Pierre Andrieu
La Maroquinerie, Paris, le 02/11/2009
Encore un bon moment à la Maroquinerie à Paris : après Micachu & The Shapes la veille, c'est le plateau Talitres Records avec Be My Weapon/Swell et The Sleeping Years (+ The... La suite

Be My Weapon/Swell en concert

Be My Weapon/Swell par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 26/10/2009
De retour à Clermont-Ferrand au Rat Pack après un concert controversé il y a un an, David Freel et son groupe Be My Weapon (ex Swell) ont cette fois-ci tenu leur rang, malgré... La suite

Be My Weapon et Santa Cruz en concert

Be My Weapon et Santa Cruz par Decapsuleur
Théâtre Denis - Hyères, le 24/10/2009
J'arrive un peu en retard, et m'asseoie vite afin de ne pas rater un instant de Be My Weapon, superbe groupe américain, mieux connu sous le nom de Swell, dont le son singulier a... La suite

The Dead Science + Swell en concert

The Dead Science + Swell par Mystic Punk Pinguin
Poste à Galène - Marseille, le 13/11/2008
Belle date en théorie ce soir au Poste. Swell est du genre à squatter les platines avec son folk tout à la fois ténébreux et en apesanteur. Et j'avais lu chez des collègues que... La suite

Le Rat Pack, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

The Experimental Tropic Blues Band + Bob Log III en concert

The Experimental Tropic Blues Band + Bob Log III par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 05/06/2012
Du rock 'n roll hystérique, du blues qui colle, des Belges énervés et en grande forme (The Experimental Tropic Blues Band), un Américain obsédé toujours savoureux en live même si... La suite

French Cowboy en concert

French Cowboy par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 29/07/2010
Sur la route pour rejoindre un festival ayant lieu en Ardèche - début officiel d'une longue tournée passant également par La Route du Rock et Rock en Seine, avant de se... La suite

Christina Antipa + Leopold Skin + June Madrona en concert

Christina Antipa + Leopold Skin + June Madrona par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 18/05/2010
Réunion improvisée d'une secte de hippies en goguette à Clermont-Ferrand ? Soirée pour préparer une randonnée escalade dans le Parc Régional des Volcans d'Auvergne ?... La suite

Scary Mansion + Niandra Lades en concert

Scary Mansion + Niandra Lades par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 20/02/2010
Encore une belle affiche au Rat Pack, à Clermont-Ferrand, avec, cette fois, les Auvergnats de Niandra Lades, habitués du lieu, et les New Yorkais de Scary Mansion, qui... La suite