Accueil Chronique de concert Sylvain the Librarian
Vendredi 27 janvier 2023 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sylvain the Librarian

Sylvain the Librarian en concert

Lollipop Music Store - Marseille 16 septembre 2011

Critique écrite le par

Sylvain the Librarian by Pirlouiiiit 16092011

Cette fois c'est sûr la trêve estivale est belle est bien finie. Après être resté ouvert héroïquement tout l'été - à l'image de certaines salles qui ont continuées à programmer des dates cet été - le Lollipop Music Store, reprend son cycle de showcase qui tout au long de l'année nous permettent de découvrir des artistes plus ou moins connus et plus ou moins locaux qui sont de passage pour annoncer leur passage à la Machine ou au Poste ou fêter la sortie de leur nouvel album. Pour moi aussi c'est ma rentrée, après avoir honteusement raté l'anniversaire de cette Poissonnerie dont j'entends parlé depuis si longtemps sans l'avoir jamais vraiment rencontrée (heureusement que d'autres y sont allés)

Sylvain the Librarian by Pirlouiiiit 16092011

Ce soir il s'agit de la sortie d'un 33tours transparent à la magnifique pochette bleue qu'est venu nous présenter Sylvain the Librarian. Dans son annonce Lollipop le décrit ainsi :
" Ancien chanteur du groupe lyonnais ex-magnolia, Sylvain the Librarian écrit et enregistre seul depuis quelques années une pop plutôt lo-fi, parfois enjoué, parfois mélancolique. Premier artiste du label américain Dymaxion Groove Records, il sort aujourd'hui son album Staff Only No Vikings sous la forme avantageuse d'un disque 33 tours. "


Sylvain the Librarian by Pirlouiiiit 16092011

Ce soir nous avons oublié le casque de Lucie mais ça ne sera donc pas grave. A 19h30 (ce qui nous a laissé le temps de boire un coup et de retrouver les habitués du lieu) il attaque, perché sur son tabouret de bar et avec sa guitare. Je découvre donc une voix assez haut perché, assez féminine en fin de compte, et des morceaux qui me font penser aux Bluetones ou Tahiti 80, au marseillais de Sunday Sunday parfois et souvent bien evidemment aux Beatles.


Sylvain the Librarian by Pirlouiiiit 16092011

C'est mélodieux, c'est doux, de jolies balades auxquels les (nombreux) enfants présents ce soir semblent sensibles. D'ailleurs il est assez amusant de voir cette scène punk marseillaise et associée donner depuis quelques temps naissance à autre chose que des albums. D'ailleurs pendant que les parents (et futurs) dissipés faisaient un peu de bruit au bar écoutant parfois d 'une oreille un peu distraite, les (plus grands) enfants étaient sagement assis au premier rang attentifs aux morceaux de Sylvain le bibliothécaire ....

Sylvain the Librarian by Pirlouiiiit 16092011

Je n'ai pas pu porter toute l'attention souhaitée (Svet ayant du partir avant la fin et Lucie ayant décidé de reclasser les vinyles et CD du magasin) mais j'ai remarqué quelques très jolis passages parmi les morceaux (qui d'après ses dires " pêtent " plus sur le disque) qu'il nous jouera en cette fin de journée.

Sylvain the Librarian by Pirlouiiiit 16092011

L'autre truc qui par contre m'a fait un peu tiquer c'est l'emploi du mot " aftermath ", dans deux morceaux (un dans celui qui devait s'intituler " aftermath of war " et un autre dans un morceau précédent). C'est sans doute un détail mais ça m'a donné une impression d' " artificialité ", comme j'ai pu la ressentir chez d'autres français qui chantent en anglais (type Syd Matters).

Sylvain the Librarian by Pirlouiiiit 16092011

J'essaie de m'expliquer. Je n'ai aucun problème avec un français qui emploie plusieurs fois les même mots (même pas trop usités) lorsqu'il chante en français, par contre un autre qui ferait cela en anglais j'ai tendance (peut être à tort) à trouver que cela sonne comme un manque de vocabulaire ou un gout prononcé pour certains mots ou expression toutes faites qui font du coup un peu cliché. Quand ça se répète, je ne peux m'empêcher de me dire que la forme prend le dessus sur le fond, et que la personne chante pour " sonner comme ", plutôt que par réelle nécessité ou envie de faire passer tel idée ou émotion. En dehors de Syd Matters je pourrais aussi citer Moriarty, Selah Sue ...

Sylvain the Librarian by Pirlouiiiit 16092011

Pour aller aussi loin avec Sylvain il faudrait que j'écoute un peu plus ses chansons, ce que je ferai peut être si je succombe à la tentation d'acheter son vinyle que je trouve vraiment beau, comme je le disais plus haut.

Plus de photos par  Pirlouiiiit en cliquant ici
 
Bonus vidéo :


Lollipop Music Store - Marseille : les dernières chroniques concerts

Jules Henriel (16ième anniversaire du Lollipop Music Store) en concert

Jules Henriel (16ième anniversaire du Lollipop Music Store) par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 16/12/2022
Ah, 16 ans... le bel âge que voilà. Mais contrairement à ce qu'on avait aperçu en lecture rapide, ce n'est pas l'anniversaire du petit Jules (un minot certes, mais quand même pas... La suite

Olly Jenkins en concert

Olly Jenkins par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 02/12/2022
Vous savez que, parfois, il se passe des choses puissantes émotionnellement dans des moments où les besoins de matières denses et profondes insistent, à la limite des bordures, des... La suite

Winston en concert

Winston par Vv
Lollipop music store Marseille , le 25/11/2022
Lollipop troque ses effets rock ce soir et deviens Lollhiphop, pour accueillir Winston et sa clique. Voici le trio qui déboule, façon festival de maboul, et si au départ les voix... La suite

Blondin (Blondie tribute) en concert

Blondin (Blondie tribute) par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 30/09/2022
Et si Blondie m'était racontée en quelques titres... Les années 80, des tubes planétaires, comme si le Punk / disco (??!) venait à tous et dans tous les foyers, même chez les... La suite