Accueil Chronique de concert Babel Med Music : Tcheka + Temenik Electric + Mory Kante + Ba Sissoko
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Babel Med Music : Tcheka + Temenik Electric + Mory Kante + Ba Sissoko

Babel Med Music : Tcheka + Temenik Electric + Mory Kante + Ba Sissoko en concert

Docks des Suds - Marseille 30 mars 2012

Critique écrite le par



C'est mon dépucelage Bab El Med cette année.
Souvent pas dispo les années précédentes, un peu flemmard beaucoup les autres fois...bref, toujours une excuse pour pas y aller.
Et puis cette fois, paf, motivation : y' a Temenik Electric.
Alors aujourd'hui, on se prends par la main, une boisson anisée dans l'autre (ça fait trois mains, je sais...) et zou, investissage des Docks des Suds.

Ma vie privée étant débridée et surchargée, je n'ai pas pu me pointer dès le début des réjouissances, ce qui me fit rater Bo Houss, Forabandit et Rocio Marquez. Je ne pourrais dons rien dire de leur prestation.



Tout au plus pourrais-je m'enthousiasmer pour Tcheka dont j'ai pu, courtement, apprécier la fin de concert dès mon arrivée dans les lieux. Et ben, merci à lui, parce que son funk Cap Verdien m'a d'emblée mis de bonne humeur et dans de bonne disposition pour la suite de la soirée! Le trio délivre un funk pêchu et excellent, qui n'est pas sans me rappeler le Keziah Jones des années 90', époque où ce dernier pensait plus à jouer qu'à se regarder l'embouligue.Tcheka dégage une simplicité de bon aloi et je retournerai les voir sans problèmes pour confirmer cette impression positive!

Le temps de sortir de la salle et de pénétrer dans le Cabaret pour entrapercevoir Abduvali Abdurashidov & Badakhshan qu'il était déjà temps de migrer vers le Chapiteau pour Temenik Electric! Hey, mon coup d'œil fut donc plus bref qu'il ne faut de temps pour prononcer leurs noms...
Bon, ce sera un peu le gimmick de la soirée, de rater les concerts!
Mais ça fait partie de Bab El Med...un peu comme la Fiesta...du monde partout...et vas y que je m'arrête siffler un jaune...et vas manger des calamars frits (très bon d'ailleurs...)...et que je tchatche avec les collègues rencontrés en chemin...et que je rate le concert...
S'en fout
C'est l'ambiance qui compte.



Donc, pour revenir à nos moutons (et je dis pas ça pour la toisons capillaires fournies et ondulantes des Temenik...encore qu'y aurait un mouton qui soit passé à la tonte dans le lot), j'avais vraiment envie de les voir sur une belle scène et dans des conditions sympa.
Et c'est sur de jolies lights bleues mais avec un son brouillon que les Temenik Electric entamèrent leur show, pour partager avec nous leur rock saharien au relent Malien.
Allez, premier titre frustrant, la guitare d'Hassan étant noyée dans le magma sonore général. Le son va toutefois s'améliorer, sans atteindre des sommets (faut pas pousser), pour devenir assez bon, et permettre d'entendre les subtilités du jeu du guitariste. Bon, je le dis à tout le monde : je suis fan de son jeu. Voilà. C'est fait. On peut passer à autre chose. A leur reprise de Bob Dylan par exemple. Une rencontre entre Cheika Remiti et le p'tit gars du Minnesota pour une version Temenikienne et totalement méconnaissable de All along the watchtower.
Les 'zicos se font plaisir et ça se sent. Ça se voit. Suffit de regarder le bassiste, tiens. Y voudrait bouffer la scène que ça m'étonnerait pas, ce gandin !
Aucun n'est en reste.
Rythmique impec, guitare nerveuse, chanteur halluciné.
Rock transe hypnotique.
Moi, ça me plait.
Hey, les organisateurs de tout poil, faites les jouer, les Temenik Electric!!!!



Changement d'ambiance et retour au calme (?) avec Mory Kanté, tout de blanc vêtu, capeù sur la tête et classe jusqu'au bout de la guitare.
Mory Kanté et son orchestre.
Fallait pas qu'ils soient plus nombreux. La scène était à peine assez grande pour tout ce petit monde.
Un constat s'impose. Il déchire, le papi.
Son plaisir de jouer et la grinta de sa musique sont tellement communicatifs que c'est bien difficile de ne pas remuer du popotin.
Mais qui demande de rester de marbre d'abord ? Personne. Et ça tombe bien, c'est la salle entière qui remue.
Et, au comble de mon ignorance, j'ai en plus découvert que Yeke Yeke était son hit !
Révélation!
C'est donc un peu moins bête (si si c'est possible...) que je quitte la salle des Sucres, le sourire et le pastis aux lèvres.



Et zou maï, on retraverse le site avec toute les embuches possible qui se dressent sur notre route tels les champignons sur la route de Mario (Ricard, calamars...) et hop, direction le Chapiteau où se produit un autre régional de l'étape, Ba Cissoko.
Son concert m'a paru plus "conventionnel" que lors de la dernière prestation que j'ai eu l'occasion de voir, comprenez, pas de kora distortionnée à la Hendrix à la fin.
Plus conventionnel ne signifie par pour autant moins bon, hein!?
Car si leur show m'a semblé moins fou fou, c'était quand même du haut niveau. J'ai même dansé, c'est vous dire !
Et, là aussi : public à fond dedans!
Faut reconnaitre que ça groove sec, avec un batteur percussionniste déchaîné, et que les riffs à la kora électrique décalotte leur mémé.
Quand même!



Bon, le Ba Cissoko ayant allègrement explosé son temps de jeu, c'était même pas la peine de se presser pour voir Carla Pires. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait. Tranquille.
Ah ben non.
A peut pas.
A faut dégager vite fait de l'espace Chapiteau sous peine de représailles de la sécurité.
Même trois nénettes qui pensaient gentiment éliminer naturellement les effets de quelques litres de bières ont été priés d'aller exprimer leur penchant naturel dans une autre salle.
Oh les gars, faut se détendre.
On n'est pas là que pour consommer quand même !?
Si ??
Si.
Ah, merde...chienne de vie...



Bon bref, restait Boogie Balagan dans la salle des Sucres à aller voir tout de même.
Malheureusement, quelques rencontres inopinées m'ont empêché d'accéder à ce but ultime.
Pas des calamars cette fois. Non non. Une morue.
Mais ça fait le même effet.
Sorry, donc, pour Boogie Balagan dont les seuls échos que j'ai pu avoir de leur prestation sont ces trois mots par un collègue qui sortait de la salle : "c'est rigolo". Sans doute pas très représentatif de leur show j'en conviens, mais j'ai rien d'autre. En attendant mieux.



Quand à Electro Bamako, j'étais bien trop occupé à m'acoquiner avec le carré VIP auquel ma carte presse m'a fièrement donné accès pour savoir de quoi il s'agissait...
Ah, la magie Bab El Med !


Babel Med Music : les dernières chroniques concerts

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite

Rachid Taha +  Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) en concert

Rachid Taha + Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 17/03/2017
Après une première soirée où on aura , entre autres, apprécié la classe de la Soudanaise Alsarah et ses Nubatones, le succès du show cinématique de Chassol et le beau mélange... La suite

Trio Keynoad + Saodaj + Vardan Hovanissian & Emre Gultekin + 7Son@to + Turbo Sans Visa (Babel Med Music) en concert

Trio Keynoad + Saodaj + Vardan Hovanissian & Emre Gultekin + 7Son@to + Turbo Sans Visa (Babel Med Music) par Peribrux
Dock des suds, Marseille, le 19/03/2016
Avec plaisir, je constate que deux de mes collègues ont rédigé d'excellents comptes-rendus de concerts des journées précédentes. Voici la troisième et dernière journée de Babel... La suite

Temenik Electric + Bamba Wassoulou Groove + Ricardo Ribeiro + Breabach (Babel Med Festival) en concert

Temenik Electric + Bamba Wassoulou Groove + Ricardo Ribeiro + Breabach (Babel Med Festival) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 18/03/2016
Petit retour sur ce deuxième soir de cette 12ème édition, antidote parfait à la morosité ambiante et au psychodrame qui se jouait au Vélodrome au même moment. Un vrai succès... La suite

Ba Cissoko : les dernières chroniques concerts

Ba Cissoko et Kandia & Kourou Kouyaté (Carte Blanche à Ba Cissoko) en concert

Ba Cissoko et Kandia & Kourou Kouyaté (Carte Blanche à Ba Cissoko) par Pirlouiiiit
la Meson, Marseille, le 29/03/2014
Bien failli ne pas être à la Meson ce soir puisque j'avais pris des billets pour le Toulon-Toulouse au Stade Vélodrome ... l'occasion 1) d'aller visiter le nouveau stade qui... La suite

Musique Rebelle Round 12 en concert

Musique Rebelle Round 12 par Mcyavell
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 16/06/2012
Pour la première fois depuis trois ans, j'avais prévu de faire une infidélité à ce concept pour le moins original. Pas par lassitude, non, mais parce que Chuck Berry était prévu... La suite

Ba Cissoko + Naïas en concert

Ba Cissoko + Naïas par Pirlouiiiit
Espace Julien - Marseille, le 01/03/2012
Belle affiche ce soir à l'Espace Julien avec deux groupes plus ou moins locaux plus ou moins en train de percer (chacun à leur niveau), en tout cas deux groupes que je me faisais... La suite

Manao+ Poum Tchack + Ba Cissoko + Aleks The Large + Meditasound (Festival Nuits Métis) en concert

Manao+ Poum Tchack + Ba Cissoko + Aleks The Large + Meditasound (Festival Nuits Métis) par Audrey h
Plan d'eau Saint Suspi - Miramas, le 28/06/2009
Dernière soirée pour ce festival Nuits Métis sur Miramas et encore plein d'artistes à découvrir. Arrivée sur le site, je trouve le public, assis en demi-cercle, les yeux... La suite

Mory Kante : les dernières chroniques concerts

Hamma + Mory Kante (Les Mediterranees !) par Pirlouiiiit
Dock des Suds - Marseille, le 26/11/2004
Tres impressionne par le 4 titres promo annoncant la sortie prochaine de leur premier veritable album, nous nous hatons en sortant du Moulin ou nous venons de voir un bout de Nosfell et Miossec, direction le Dock ... En arrivant il n'y a pas la foule caracteristique des grands soirs de la Fiesta, mais l'interieur est quand meme bien rempli... La suite

Temenik Electric : les dernières chroniques concerts

Chinese Man, Imhotep, Temenik Electric, Pink No Color en concert

Chinese Man, Imhotep, Temenik Electric, Pink No Color par Vand
Espace Julien, Marseille, le 17/12/2017
Ohlala, mais depuis combien de temps j'ai pas fait ça moi, de rédiger un live report ? C'était même pas prévu d'ailleurs ! C'est une fois arrivé dans l'Espace Julien que ça a fait... La suite

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 24/09/2017
Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru,... La suite

Temenik Electric + Bamba Wassoulou Groove + Ricardo Ribeiro + Breabach (Babel Med Festival) en concert

Temenik Electric + Bamba Wassoulou Groove + Ricardo Ribeiro + Breabach (Babel Med Festival) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 18/03/2016
Petit retour sur ce deuxième soir de cette 12ème édition, antidote parfait à la morosité ambiante et au psychodrame qui se jouait au Vélodrome au même moment. Un vrai succès... La suite

Nafas + Temenik Electric en concert

Nafas + Temenik Electric par Marcing13
L'Escale - Aubagne, le 21/02/2014
Le plateau de la soirée proposé par la MJC d'Aubagne annonçait une soirée très variée en terme d'influences musicales, avec toutefois un dénominateur commun : la musique nord... La suite

Docks des Suds - Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite