Accueil Chronique de concert The Black Lips + Dumbo Gets Mad + Bleached (Find Out Festival)
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Black Lips + Dumbo Gets Mad + Bleached (Find Out Festival)

The Black Lips + Dumbo Gets Mad + Bleached (Find Out Festival) en concert

Cabaret Aléatoire Marseille 28 mai 2012

Critique écrite le par

Ce lundi 28 mai 2012, c'est le Day 2 du Find Out Festival au Cabaret Aléatoire, un concept qui permet de réunir sur une même scène des artistes dont "la réputation n'est plus à faire" à de jeunes talents qui feront peut-être la scène de demain... un festival pour ceux qui en "auraient marre de voir toujours les mêmes noms à l'affiche".



Perso, je n'en ai pas marre, je trouve qu'on a la chance à Marseille d'avoir une belle scène bien vivante mais je me lance, deux groupes ce soir en premières parties de The Black Lips, Dumbo Gets Mad etBleached.

Ce n'est un secret pour personne, Marseille est un vaste chantier en ce moment, en prévision de Marseille Capitale de la Culture 2013, et la Friche de la Belle de Mai n'est pas épargnée, échafaudages et graviers partout, murs effondrés, port du casque obligatoire ou presque... quelques murs ont été graphés-repeints pour l'occasion et il paraît que la sono du Cabaret Aléatoire a été rénovée (je m'en faisais une joie mais, sur ce concert en tout cas, le moins qu'on puisse dire, c'est que ce n'était pas flagrant).



Il n'y a pas foule pour les premières parties, quoique le concert ait débuté avec trois bons quarts d'heure de retard règlementaires.

Vers 21h15, c'est Dumbo Gets Mad, un groupe italien, qui ouvre le bal.
Elle est très Madame des magazines, grande queue de cheval rousse lissée, combinaison bleu marine seventies chic, plus que cintrée à la taille.



Lui est italien vintage, jean slim, cheveux frisés mi longs et moustaches années 80 (ndlr : faut vraiment arrêter avec çà !).



Cà joue très rock dès les premières notes, au sens propre comme figuré, avec tout ce que cela peut aussi comporter de son trop fort, mal équilibré, de rythme basique et répétitif, et de justesse approximative. Sur les premiers morceaux, si l'on perçoit les cris aigus de la chanteuse, la voix du chanteur est, quant à elle, totalement masquée par la batterie, de sorte qu'on a l'impression d'écouter trois fois le même titre, sans bien savoir d'ailleurs ce que l'on écoute.

Petit à petit, Dumbo Gets Mad prend toutefois de l'assurance aussi bien dans son jeu qu'en terme de présence sur scène, les voix se font plus intenses, plus puissantes, le synthé est désormais omniprésent, il y a plus de distorsions, d'expérimentations psychédéliques aussi.



L'inspiration est pop rock anglais, certains morceaux font penser à Pulp, d'autres aux Cranes, lui, prend des intonations graves, un peu new wave et elle a parfois dans la voix de faux airs de Siouxsie... Il y a du bon, néanmoins rien de bien nouveau...

Vers 22h15, Dumbo Gets Mad cède sa place à Bleached... Petit rappel, on est dans le cadre d'un festival qui s'appelle Find Out supposé ouvrir une scène internationale aux jeunes talents, mais là, il faudrait quand même qu'on m'explique... Il y a à ce point pénurie ?

Bleached, c'est un batteur et trois blondes sexy en micro robes, avec des guitares électriques pour accessoires et quelques tattoos pour le style, une version très très proprette de Hole (c'est possible çà?).



Elles crient et jouent punk-rock, rien n'est en place, la bassiste est à la traine, trois accords de base et le même rythme sur tous les morceaux (Ah bon ? Il y avait plusieurs morceaux?), pas un regard entre elles, pas un mot pour le public, pas un sourire, dès que la musique s'arrête, toutes les trois sont de dos faisant semblant de s'accorder à rien...



bref... un sentiment de groupe de lycéennes échouées on ne sait comment au Cabaret... pitié pour nos oreilles mais bon, le public masculin est plutôt content à en juger par les "à poil" qui fusent...

23h00 pile, devant une salle désormais correctement remplie, The Black Lips entre dans le vif du sujet, tout en roulement de batterie et gros riffs. Après ce qu'il vient de se passer, çà fait du bien.

Le chanteur se défoule d'entrée de jeu, one two three four, petit crachat par terre et c'est parti! Il n'a pas fallu moins d'une minute à la foule pour se lancer dans un pogo déchainé, faire voler les verres en plastiques (pas toujours vides) et aux stage divers et autres slammeurs de s'en donner à cœur joie, au point que le groupe en viendra à s'excuser platement de la présence d'une barrière de sécurité ("it sucks!").



The Black Lips, je ne connaissais pas du tout, ils m'ont fait penser par moment aux Ramones du début des années 90, Mondo Bizarro en plus festif, aux Kinks, aux Clash, alternant boogie rock seventies et Beattles version garage. Eux-mêmes se revendiquent Flower Punk, si çà peut dire quelque chose à quelqu'un... (d'où le grand drap qui fait office de décor avec le nom du groupe entouré de fleurs peintes à la bombe).

Aux paroles on ne comprend rien (le son est toujours aussi moyen), mais il y a de bonnes grosses lignes de basse, des rythmes punk/rock bien tenus, des mélodies que l'on devine et le moins qu'on puisse dire c'est que le groupe mouille la chemise.





Les quatre lascars ne manquent pas de simplicité et de générosité, ils développent une bonne sacrée dose d'énergie et prennent visiblement beaucoup de plaisir à jouer ensemble (même le batteur chante chez les Black Lips).

Dans la salle, çà s'égosille et çà pogote à tout va, tout le monde se défoule et y trouve son compte, c'est tout ce qu'on demande après tout et c'est déjà pas mal !!! Pour ma part, je ne suis pas inconditionnelle du genre, j'ai eu ce sentiment d'une musique ni très nouvelle, ni très personnelle et j'ai (malheureusement) passé l'âge de me jeter dans la foule et de tordre mes lunettes dans la mêlée sans mourir sur place !!!


> Réponse le 05 juin 2012, par boby

Black lips ça bandait mou...   Réagir


Find Out Festival : les dernières chroniques concerts

Washed Out + Markovo + Pyramid (Find Out Festival) en concert

Washed Out + Markovo + Pyramid (Find Out Festival) par Sami
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 04/06/2012
Pour la dernière soirée de sa première (et on l'espère pas dernière) édition, on ne pourra pas blâmer le festival Find Out d'avoir joué la facilité. C'est déjà difficile... La suite

Girls + Toy + Gender Bender (Find Out Festival) en concert

Girls + Toy + Gender Bender (Find Out Festival) par sami
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 31/05/2012
Ambitieux dans sa programmation avec pas mal de groupes émergeants et de belles têtes d'affiches rock et electro, le festival Find Out l'est d'autant plus en cette fin de saison où... La suite

Black Lips : les dernières chroniques concerts

The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Parquet Courts, The Black Lips, Cold Pumas, Temples (La Route du Rock Collection été 2017) en concert

The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Parquet Courts, The Black Lips, Cold Pumas, Temples (La Route du Rock Collection été 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 19/08/2017
Après une énorme première soirée au Fort de Saint-Père pour La Route du Rock Collection été 2017, avec des prestations mémorables de PJ Harvey, Thee Oh Sees, Idles et Car Seat... La suite

Grandaddy + Black Lips (Arte Concert Festival 2017) en concert

Grandaddy + Black Lips (Arte Concert Festival 2017) par Samuel C
Gaité Lyrique, Paris, le 06/04/2017
Soirée contrastée avec les Black Lips puis Grandaddy dans le cube post-moderne de la Gaité Lyrique et son bar rococo sublime... Black Lips Ajoutés à l'affiche alors que... La suite

Qúetzal Snåkes + Black Lips en concert

Qúetzal Snåkes + Black Lips par odliz
Le Rockstore, Montpellier, le 30/05/2016
Je ne prenais pourtant pas spécialement de risques avec ce concert à 168 petits kilomètres de chez moi. Le billet de train n'était pas de contrebande et l'intercités me faisait... La suite

The Black Lips (This Is Not A Love Song Festival 2014) en concert

The Black Lips (This Is Not A Love Song Festival 2014) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 30/05/2014
Juste après les très dispensables vétérans du grunge de Superchunk, le folk rock psyché classieux de Midlake, les très anecdotiques Findlay, les excellentissimes Neutral Milk... La suite

Cabaret Aléatoire Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite