Accueil Chronique de concert The Rolling Stones
Dimanche 17 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Rolling Stones

The Rolling Stones  en concert

Stade de France, Saint-Denis (Paris) 13 juin 2014

Critique écrite le par




13 mai 2014, après 50 ans de carrière, les Rolling Stones faisaient probablement escale pour la dernière fois au Stade de France. Ce concert allait-il être le concert de trop ? Fallait-il y aller alors que je les avais déjà vus sur scène 8 fois depuis 1990 (dont le fameux concert de juin 1995 à l'Olympia, qui restera un des sommets de tout ce que j'ai pu voir sur scène) ?



La présence de Mick Taylor, le guitariste virtuose qui remplaça Brian Jones au début des 70's sur cette tournée a eu raison de mes hésitations. Une fois de plus, alors que je m'étais juré qu'on ne m'y reprendrait plus, je me suis retrouvé il y a quelques mois à refaire le parcours du combattant nécessaire pour obtenir une place acceptable. Munis d'un sésame pelouse or et sans grandes illusions, je bravais les grèves de transport dans un wagon de la ligne 13, rempli comme un bateau de boat peoples cambodgiens sous Pol Pot, pour rejoindre l'épouvantable enceinte de Stade de France. Épouvantable car malgré ses soirées historiques de juin et juillet 1998, le stade de France est probablement l'un des pires endroits avec Bercy pour assister à un concert de Rock. Froid, immense, lugubre, aseptisé, avec ses bières à 10 euros, ses stewards en blousons rouges et ses cadres moyens grisonnants qui tapent des mains en tribune comme dans une émission de Drucker, le stade de France est un sérieux handicap pour les groupes qui s'y produisent. Il y est impossible de créer une vraie ferveur et une varie chaleur avec le public ! Mais cela reste malgré tout l'un des rares moyens de voir sur scène des groupes pharaoniques comme les Stones, U2 ou Roger Waters.



Revenons au concert ! A 21H30 tapante, les Stones prennent possession de la scène ! La première impression est une très grosse frayeur. Le son est dégueulasse, Keith Richards n'est que l'ombre de lui-même et saccage l'intro de Jumping Jack Flash. Le groupe n'est pas en place et peine à faire décoller sa prestation avec des versions pâlottes de It's only rock and roll, Wild horses, Bitch et tumbling dice. On est très inquiets pour la suite du concert au moment du sempiternel quart d'heure de vocalises sans filet de Keith Richards. Malgré le soubresaut d'une très bonne version de Out Of Control qui a sorti le public de sa léthargie et redonné de l'intérêt au concert, le bilan n'était guère fameux, malgré un Mick Jagger en grande forme.



C'est à ce moment que les Stones choisissent d'accueillir sur Scène Mick Taylor pour Midnight rambler. L'ancien guitariste de John Mayall a profité de cette occasion pour dynamiter le concert en envoyant des solos et une chaleur qu'on espérait plus pendant une version fantastique de près de 10 minutes. Cette unique intervention de Taylor, dont on aurait aimé qu'elle se prolonge jusqu'à la fin du concert, semble avoir eu le mérite de revigorer les Stones. Dès lors, la qualité du concert est montée d'un cran. De bonnes versions de Miss You, Gimme Shelter et Brown sugar rappelèrent au public que les Stones pouvaient encore être ponctuellement un bon groupe de scène. Ce regain de qualité est essentiellement due à Mick Jagger qui est toujours un showman assez fantastique, même si la qualité universelle des chansons jouées y est aussi probablement pour quelque chose...



Tout cela se termine comme de coutume par un Satisfaction, qui s'il fait plaisir au grand public, marque la fin d'un concert de deux heures sans rappel. Au-delà de cette absence de rappel, les fans regretteront amèrement l'absence de chansons comme Paint it black, Under my thumb, Get of my cloud, Shine a light, Let it bleed, Street fighting man, Rubby Tuesday, The last time ou encore Sister morphine, qu'ils n'auront probablement plus jamais la chance d'entendre jouées par leurs auteurs.



Compte tenu de la performance de Keith Richards et de l'âge avancé des troupes (malgré Jagger qui est une insulte au temps qui passe ), il semble totalement illusoire d'espérer revoir les Stones sur scène dans les années à venir. Ce concert n'a heureusement pas été le désastre qu'il promettait d'être après sa première demie heure. Pour autant même si on est assez loin des concerts donnés en 1995 à Longchamp et à l'Olympia, la dernière heure de concert n'a en rien terni la réputation du groupe.







Liens : www.rollingstones.com, www.facebook.com/therollingstones, twitter.com/RollingStones, www.youtube.com/user/TheRollingStones...



The Rolling Stones : les dernières chroniques concerts

Rolling Stones en concert

Rolling Stones par Ray Mee
Orange Velodrome Marseille, le 26/06/2018
Bon, après une entrée dans le Vélodrome digne de Marseille c'est à dire Bordélique à souhait, on écoute d'une oreille distraite la première partie The Glorious Sons qui n'ont... La suite

The Rolling Stones en concert

The Rolling Stones par Philippe
Stade Vélodrome, Marseille, le 26/06/2018
Commençons cette chronique en précisant que je n'avais pas particulièrement envie d'y aller. J'avais déjà renâclé sérieusement à payer un prix à trois chiffres pour avoir une... La suite

The Rolling Stones + Cage The Elephant (No Filter Tour 2017) en concert

The Rolling Stones + Cage The Elephant (No Filter Tour 2017) par Pierre Andrieu
U Arena, Nanterre, le 22/10/2017
Deuxième soirée pour les Rolling Stones à l'U Arena de Nanterre le dimanche 22 octobre avec 40 000 personnes réunies dans ce tout nouveau stade de rugby couvert, plutôt bien... La suite

The Rolling Stones en concert

The Rolling Stones par Christophe Karcher
U Arena, Nanterre, le 19/10/2017
Les Rolling Stones ont pris la route pour leur tournée européenne "No Filter" avec quatorze dates dont trois en France ! Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie... La suite

Stade de France, Saint-Denis (Paris) : les dernières chroniques concerts

Muse - Simulation Theory World Tour 2019 en concert

Muse - Simulation Theory World Tour 2019 par Didlou
Stade de France, Saint-Denis, le 06/07/2019
Arriver au Stade de France ce vendredi est une vraie épopée quand on vient de Clermont-Ferrand : entre autoroute, périphérique, métro et RER (une fournaise), c'est long et... La suite

Metallica (World Wired Tour) + Ghost en concert

Metallica (World Wired Tour) + Ghost par Philippe
Stade de France, Saint-Denis, le 12/05/2019
Dans le genre "concert quasi-impossible à choper à l'ouverture de la billetterie", où l'on se bat désormais contre les robots d'escrocs notoires comme Viagogo ("Viens, gogo !",... La suite

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) par Samuel C
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
Entre deux rendez-vous avec un grand dirigeant de ce monde, Bono espère peut-être encore secrètement obtenir le prix de Nobel de la Paix. Mais qui sait, Dylan a bien obtenu... La suite

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) par lol
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
En ce mois de juillet 2017, U2 revenait au stade de France pour le 30ème anniversaire de leur album légendaire album "The Joshua tree". Si cet anniversaire était plus que... La suite