Accueil Paris Hippodrome de Longchamp - Paris
Lundi 26 février 2024 : 6704 concerts, 27049 chroniques de concert, 5404 critiques d'album.

Hippodrome de Longchamp - Paris

Route des Tribunes
75016 Paris

Plus d'info :

Hippodrome de Longchamp : les dernières chroniques concerts 32 avis

Pearl Jam (Festival Lollapalooza Paris 2022)

Critique écrite le 22 août 2022, par lebonair

Hippodrome de Longchamp, Paris 17 juillet 2022

Pearl Jam (Festival Lollapalooza Paris 2022) en concert

Ce dimanche 17 juillet 2022 à 21h30, un miracle a eu lieu à Paris car on n'y croyait vraiment plus. On parle évidemment de Pearl Jam, qui a enfin joué en France, eux qui nous ont délaissés depuis 2012 et un dernier show donné dans le cadre du Main Square Festival à Arras. En effet, depuis une décennie, la légendaire formation de Seattle, dernier survivant du mouvement Grunge qui a marqué durablement l'histoire du Rock (Nirvana, Soundgarden, Alice in Chains, Mudhoney, L7, entre autres) a rendu bien amer ses très nombreux fans français pour avoir rayé de la carte le pays lors de leurs nombreuses tournées européennes sur cette période. En 2018, on lisait ceci sur le site de hardforce.com : "Le groupe Pearl Jam ne s'étant plus produit en France depuis 2012, les fans commencent à trouver le temps long et d'autres ont tout bonnement baissé les bras. Certains s'accrochent toujours et une pétition a été lancée sur le site change.org afin de faire revenir le groupe dans l'Hexagone. En effet, Pearl Jam se produit régulièrement en Europe et cette année encore sera présent tout autour de nos frontières sans jamais y poser un flight-case" On peut rajouter également qu'ils n'ont pas joué en salle depuis le 11 septembre 2006 (Paris Bercy),... Lire la suite

The Rolling Stones (Sixty Tour Europe 2022)

Critique écrite le 24 juillet 2022, par Electric Eye

Hippodrome de Longchamp, Paris 23 juillet 2022

The Rolling Stones (Sixty Tour Europe 2022) en concert

Il faut s'y faire : c'est la fin pour les Rolling Stones. On aimerait bien en reprendre pour soixante ans, mais comme le décès de Charlie Watts l'an dernier nous l'a rappelé, "Time Waits For No One". Le temps, pourtant, ne semble pas avoir de prise sur Mick Jagger, plus grand frontman de l'univers (et au delà...) Soixante-dix-neuf ans dans quelques jours, et une forme qui fait l'envie de rockers quatre fois plus jeunes. Et une voix intacte lors du show à l'Hippodrome de Longchamp pour la tournée Sixty. Keith Richards est toujours le guitariste le plus cool du monde, malgré ses absences (plus rares ces derniers temps). Une véritable machine à riffs. Une présence incomparable. Ronnie Wood, alias le bouffon, semble un peu à la ramasse. Surement les effets du cancer dont il a souffert... Fut un temps où c'était lui qui sauvait le show et compensait les errements de Richards. Mais qu'importe ! Malgré ses pains (il y en a eu pas mal, quand même), on l'aime, Ronnie ! Le nouveau batteur Steve Jordan a une frappe plus lourde que celle de Charlie, mais heureusement il n'oublie pas le swing si important, celui qui distingue les Stones des autres groupes de rock. Un concert géant, épique, dantesque, magnifique,... Lire la suite

Pearl Jam, Maneskin (Lollapalooza Paris 2022)

Critique écrite le 18 juillet 2022, par JM

Hippodrome de Longchamp, Paris 17 Juillet 2022

Pearl Jam, Maneskin (Lollapalooza Paris 2022) en concert

Bon, il est clair que sans Pearl Jam, jamais je n'aurais mis les pieds au festival Lollapalloza Paris. En dehors du groupe emmené par Eddie Vedder et de Maneskin je ne connaissais pas grand chose sur la programmation et certains noms me donnent des hauts le coeur. C'est donc en fin de journée que l'on se dirige vers Longchamp, en voiture car on vient de banlieue, malgré le fait que le festival soit un "festival sans voiture". Finalement on arrivera à se garer sans trop de mal et pas trop loin de l'entrée. Arrivée sur le site, c'est clair qu'on est très loin du Hellfest :-). En dehors d'une pauvre maquette de tour Eiffel, rien pour égayer le site... 2 main Stages, une autre scène à l'opposé, et au milieu des tentes à n'en plus finir avec des bars, de la bouffe et plein de stands de marques à la mode (maquillage, fringues, etc...), au secours. Quant au sol, un mélange de sable et d'herbe cramée par le soleil qui fait décoller des nuages de poussière au moindre mouvement de foule, c'est vraiment moyen. Bref, passons aux choses sérieuses. Nous nous positionnons devant la mainstage West, celle qui nous intéresse et nous nous coltinons en attendant une bouillie sonore qui vient de la mainstage East où une nana bien vulgaire remue son... Lire la suite

Perry Farrells Kind Heaven Orchestra, The Strokes, Ben Harper, Cosmopaark, Jain, IAM, Roméo Elvis, Orelsan, Nekfeu, Twenty One Pilots, Migos... (Lollapalooza Paris 2019)

Critique écrite le 06 août 2019, par Samuel C

Hippodrome de Longchamp - Paris 20-21 juillet 201

Perry Farrells Kind Heaven Orchestra, The Strokes, Ben Harper, Cosmopaark, Jain, IAM, Roméo Elvis, Orelsan, Nekfeu, Twenty One Pilots, Migos... (Lollapalooza Paris 2019) en concert

Les couronnes de fleurs sont parfaitement ajustées sur les têtes et le maquillage délicatement posé sur des visages heureux, les sourires sont éclatants et les t-shirts très tendance ont été soigneusement sélectionnés dans les dressings. Tout le monde est paré pour la 3ème édition Française du Lollapalooza !  On retrouve sa tribu, on danse, chante, brunche, boit, expérimente et fait des selfies devant la réplique de la Tour Eiffel d'une hauteur de 32 mètres. Devenu majoritairement le rendez-vous incontournable d'une certaine jeunesse (dorée), ce festival est également un marqueur sonore parisien du milieu de l'été situé entre Solidays fin juin et Rock en Seine fin août. Pour certains, le plateau musical proposé semble être la valeur ajoutée. "Dans le cahier des charges Lolla, il faut avoir 4 scènes" indique Armel Campagna, le très prévenant directeur de l'événement également partie prenante du Main Square à Arras, "à Paris on a ajouté le Kidzapalooza" (comme à Chicago et ailleurs visiblement depuis), espace ouvert destiné aux enfants où de nombreuses activités sont accessibles. Le pass 2 jours est proposé à 10€ jusqu'à 10 ans inclus. On suggère qu'il soit étendu jusqu'à 13 ans, âge où l'on commence réellement à... Lire la suite

Gorillaz, Noel Gallagher, The Killers, Rag'n'Bone Man, Stereophonics (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 2)

Critique écrite le 25 juillet 2018, par Coline Magaud

Hippodrome de Longchamp, Paris 22 Juillet 2018

Gorillaz, Noel Gallagher, The Killers, Rag'n'Bone Man, Stereophonics (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 2) en concert

Deuxième et dernier jour au Lollapalooza Festival. La faune n'a pas changé, la poussière est toujours là et le soleil, même s'il joue à cache-cache avec les nuages, nous promet à nouveau un beau moment en attendant LE groupe de la soirée, Gorillaz. Soyons honnête, même Noel Gallagher ne génère pas autant d'excitation en moi en ce 22 juillet, étant donné que cela fait 17 ans que j'attends ce concert... Bref, retour rapide sur les autres artistes de cette journée. Rag'n'Bone Man Premier aperçu de concert, la soul-blues de Rag'n'Bone Man sur l'Alternative Stage. Une chose est sûre, le bonhomme a du charisme et ses capacités vocales sont bien réelles. Face au soleil, l'artiste dégage une musique tout en rondeur et en aspérités et même si la post-brit-pop des Stereophonics nous appelle à l'autre bout du site, il faut constater que le public est envoûté, sous le charme de cet Anglais dont la sensibilité musicale n'est plus à prouver. Stereophonics C'est un peu comme pour expier les vieux démons de l'adolescence que l'on assiste au concert de Kelly Jones et sa bande sur la Main Stage 1. Rien de nouveau sous le soleil donc, pour le combo qui déroule sa pop-rock devant un public majoritairement composé d'Anglo-Saxons... Lire la suite

Depeche Mode, Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Portugal. the Man (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 1)

Critique écrite le 23 juillet 2018, par Coline Magaud

Hippodrome de Longchamp, Paris 21 Juillet 2018

Depeche Mode, Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Portugal. the Man (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 1) en concert

La deuxième édition de la version française du grand festival américain lollapalooza se déroulait le week-end des 21 et 22 juillet à l'Hippodrome de Longchamp à Paris. Une chose est sûre, les organisateurs n'ont pas lésiné sur les moyens pour accueillir la foule (venue moins nombreuse que prévu, au vu des différents dispositifs mis en place) et le site, sans être extraordinaire, est agréable pour les festivaliers qui ne se marchent pas dessus. Les déplacements de foule sont fluides et les files d'attentes pour se ravitailler en boisson / nourriture / aller aux toilettes sont loin d'être interminables (coucou We Love Green, pardon, c'était trop tentant !). La foule majoritairement composée de Britanniques en grande forme (soleil + boisson = combo gagnant pour nos amis d'outre-Manche) est bon enfant et même si certains hipsters ersatz de Californiens (me) donnent quelques envie de violence, c'est finalement satisfait qu'on fait le bilan de cette édition 2018 du Lolla-Paris. Black Rebel Motorcycle Club Arrivée au cours du set du BRMC, c'est un soulagement de voir que ces derniers savent aller à l'essentiel en festival. En effet, les derniers albums studio du trio sont plus que dispensables et on peine à les imaginer mettre... Lire la suite

Accès