Accueil Chronique de concert The Rolling Stones & Nothing but Thieves (Sixty Tour Europe 2022)
Dimanche 21 juillet 2024 : 6496 concerts, 27139 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Rolling Stones & Nothing but Thieves (Sixty Tour Europe 2022)

The Rolling Stones & Nothing but Thieves (Sixty Tour Europe 2022) en concert

Groupama Stadium, Lyon 19 juillet 2022

Critique écrite le par





C'est bon, ils peuvent s'arrêter, et moi, mourir serein, bon dans quelques décennies hein ! Je les ai enfin vus, après 25 ans d'essais infructueux sous prétextes de diverses fractures d'origines éthyliques, et de chutes de cocotiers.... De qui je parle ? Ben des Rolling Stones patate !!! Parce que nos deux fois quadragénaires finissent actuellement leur tournée européenne, et étaient de ce fait ce mardi 19 juillet dans la capitale des Gaules avant d'être samedi dans la capitale de la France.



Ayant dézingué mon plan épargne, la tirelire de mes gamins et la retraite de ma belle-mère pour m'offrir deux places pour le carré or (pour la modique somme de... 290 euros l'unité !), j'osais à tout hasard la demande pour un pass photo. Ayant donc contribué, avec 50 000 autres généreux donateurs ce soir-là au financement à l'EPHAD de luxe aux Bahamas et autres paradis pas que fiscaux des cailloux roulant, ayant réservé hôtel et train, et ayant, bien sûr au tout dernier moment, eu la validation de mon passe photo, me voici avec ma douce en voie-ferré vers, dixit Mick, "la capitale mondiale de la gastronomie".


Nothing But Thieves

Les bagages posés à l'hôtel, nous voici ma douce et moi-même en bus le lointain Groupama Stadium. Bon il fait chaud, très chaud, une chaleur foufounesque (genre chaud et humide), et les conditions pour la prise de photos ne va pas me faire baisser la température. Je vous raconte, histoire de comprendre notre vie de "rêve". Un rendez-vous nous a été donné à 19h15 pour avoir le fameux sésame et les consignes qui vont avec. Bon, il y a du classique, on ne peut shooter que les deux premiers titres aussi bien pour la première partie Nothing But Thieves que pour les Rolling Stones. Mais il y a aussi quelques bonus, on sera " exfiltrés " après ces deux titres. C'est à dire que après la première partie on nous met dans l'auditorium du stade et après les Rolling Stones, c'est.... dehors. Tant pis pour les collègues de Paris qui n'avaient pas acheté leur place et qui pensaient, oh les 'béciles, qu'avec le pass ils auraient une place comme ça se fait partout et tout le temps. Pour les autres qui bossent gratos et qui ont payés leur place, c'est dehors et direction la consigne pour poser son matos avant de rejoindre sa place, soit deux titres de rater. Donc tout ça pour vous dire que la première partie c'était aux dires de ma douce "super bien". Voilà c'est tout.


The Rolling Stones

Attendant patiemment et à sec (sans eau) dans l'auditorium, on vient nous chercher 10 minutes avant l'heure prévue du concert des Rolling Stones pour être introduits dans le Pit brûlant, croisant au passage les voiturettes de Golf permettant aux papys rockeurs de faire les 100 mètres les menant des loges à la scène. Les collègues habitués aux stades ont des objectifs de compétition, des escabeaux escamotables, et moi, j'ai rien de tout ça !



Bref le plus impressionnant c'est les 50 000 personnes derrière nous, et la chaleur ! 21H15. Les lumières s'éteignent et le regretté batteur historique des Rolling Stones, ce bon vieux Charlie Watts, décédé en début de cette tournée, apparaît sur les écrans géants. Emotion forte dans le stade. Puis Keith Richards, aka le vieux pirate, arrive, Telecaster en bandoulière sous les cris du public. Il plaque un accord histoire de rappeler qui c'est le patron.



Dès le premier titre, "Street Fighting Man" et tout le long du concert, le son sera de grande qualité avec juste un petit bémol sur la guitare de Keith un peu forte des fois, du coup on ne rate pas ses pains ! Quant à Mick Jagger, que dire sinon que ce type est énorme, dans une forme olympique, en voix, parlant un superbe français, fumant Keith lorsqu'il plante un chorus et du coup un peu le morceau. Il court partout, chante, court, chante, danse, chante, gesticule, chante, harangue la foule, change de veste (hommage aux soieries lyonnaises ?), chante, rechange de veste, bref fait du Jagger. Tout le long du concert Ronnie et Keith vont rester en grande partie en milieu de scène à tel point que l'on se demande à quoi sert l'avancée de scène de presque 40 mètres !



Avec une set list quasi parfaite (avec en points d'orgue "Angie", "Start Me Up", "Paint it black" et "Jumpin' Jack Flash"), faisant lever et chanter le public régulièrement, les Rolling Stones nous ont offert une prestation XXL, loin de la peur que beaucoup avaient d'un concert de vieillards. Deux heures de concert époustouflant, avec un petit bémol pour moi. Steve Jordan, le batteur remplaçant fait très bien le job, mais la frappe sèche et jazzy de Charlie manque énormément à certains morceaux, qui perdent pas mal de leur identité. Ceci mis à part, 50 000 personnes ont voyagé sur une période de 60 ans, avec les maîtres incontestés et incontestables du rock n roll. Quant à moi, j'ai pu obtenir "Satisfaction"... P'tain, j'ai vu les Rolling Stones !



Photos : Jérôme Justine (www.facebook.com/JeromeJustinePhotographies)













> Réponse le 23 juillet 2022, par Rackam01

[Lyon - 19/07/2022] Mick Jagger était incroyable, Keith Richards était franchement très très en dessous, une prestation fade et sans aucune inspiration... Très déçu qu'ils n'aient pas joué "Gimme Shelter" en rappel...  Réagir

> Réponse le 14 août 2022, par DOM

Trop contente d'avoir vu les Rolling Stones en concert, depuis le temps que je voulais les voir ! J'ai dansé toute la soirée, j'aime trop Mick Jagger, Keith Richards, Ron Wood ! J'ai trouvé chouette l'hommage rendu à Charlie Watts. Ils sont intemporels...   Réagir


The Rolling Stones : les dernières chroniques concerts

The Rolling Stones (Sixty Tour Europe 2022) en concert

The Rolling Stones (Sixty Tour Europe 2022) par Electric Eye
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 23/07/2022
Il faut s'y faire : c'est la fin pour les Rolling Stones. On aimerait bien en reprendre pour soixante ans, mais comme le décès de Charlie Watts l'an dernier nous l'a... La suite

The Rolling Stones (Sixty Tour Europe 2022) en concert

The Rolling Stones (Sixty Tour Europe 2022) par Gaspard DR
Groupama Stadium, Lyon , le 19/07/2022
Je vais pas vous refaire l'histoire. En vrai, je la maitrise pas. J'ai 17 ans, j'ai vu les Rolling Stones et j'oublierai pas. Retour sur mon premier, et peut-être dernier, show des... La suite

Expo The Rolling Stones - Unzipped (Conférence de presse) en concert

Expo The Rolling Stones - Unzipped (Conférence de presse) par Fred Boyer
Orange Vélodrome, Marseille, le 15/04/2021
Le dernier concert marseillais des Rolling Stones (chroniques et photos en bas de cette page... ) s'était terminé par un énigmatique message sur les écrans géants : à bientôt.... La suite

The Rolling Stones en concert

The Rolling Stones par Ray Mee
Orange Vélodrome, Marseille, le 26/06/2018
Bon, après une entrée dans le Vélodrome digne de Marseille c'est à dire Bordélique à souhait, on écoute d'une oreille distraite la première partie The Glorious Sons qui n'ont... La suite