Accueil Chronique de concert The Yardbirds / John Mayall
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Yardbirds / John Mayall

Espace Julien - Marseille 20 octobre 2010

Critique écrite le par

Ce soir on avait le choix entre un plateau hardcore légendaire à Six Fours les Plages (Sick of it all/Madball), ou un plateau blues rock à l'Espace Julien.
C'est pas que nous vieillissons avec mon Padre, mais pour des raisons pratiques et de fatigue, on a préféré se la jouer pépère sur Marseille, avec quand même les mythiques Yardbirds en ouverture de l'inconnu (pour ma part) mais réputé John Mayall.

Comme je le pensais, l'Espace etait quasiment plein pour cette date, et au vu de l'ambiance globale de bout en bout, c'etait un contentement unanime. Enfin quasiment, car avec mon Padre, si nous avons été enchanté, touché, ensorcelé, par la première partie, il n'en a pas été de même avec Mayall. Pourtant les qualités de ce dernier ne sont vraiment pas en cause.
Je reconnais sans peine que c'est un harmoniciste assez fabuleux, avec une joie de vivre communicative et une bonne musicalité. Mais ses compos, son style de blues, bref sa musique, nous a laissé totalement de marbre. Je n'ai pas accroché du tout, trouvant le show plaisant en tant que spectateur, mais sans aucune emotion personnelle. J'aurai plus vu ca dans un piano bar en fait.

Alors que les Yardbirds nous ont au contraire botté d'emblée ! Forcement, en déboulant sur "Train kept a rollin'", ils me brossaient dans le sens du poil, vu comme j'aime cette chanson découverte via la cover d'Aerosmith ! Mais que ce soit en blues lent ("Five long year"), en catchy ("Heart full of soul"), en pop song ("For your love") ou en hard rock ("Dazed en confused", dont le batteur originel a bien précisé que ce furent eux les premiers à la jouer), les gars assurent à mort, et nous on fait passer cinquante minutes excellentes !

Grace à un son impeccable, on a pu pleinement apprécié le jeu de guitare incroyable du jeune Ben King, sorte de croisement entre Musclor et Matt Dillon physiquement, qui sait allier feeling, groove et technique avec sa "simple" Telecaster. Ainsi que la précision rythmique du gratteux et du batteur d'origine, sans oublier un chanteur/harmoniciste/guitariste/cymbaliste/maracasiste (rien que ca !) qui n'a rien à envier à ses predecesseurs, hormis sur "Dazed and confused" où je l'ai trouvé un peu mal à l'aise. Mais sinon, un très bon vocaliste, completant, avec un bassiste un poil effacé, un combo à la cohésion parfaite, au plaisir de jouer intact, et aux hits imparables ! "Shapes of things" et son riff entetant, "Over Under Sideways Down" et ses "HEY" repris par toute la salle, le medley final imparable !

Ils auraient vraiment merité une tête d'affiche (ce qui etait le cas sur certaines dates en solo à ce que j'ai cru comprendre), et je n'hésiterai pas à retourner voir cette formation dès qu'ils repassent dans les parages. Car un tel pied inattendu, ca demande un rappel bien plus long !


Setlist:

Train Kept A-Rollin'
Heart Full of Soul
The Nazz Are Blue
Shapes of Things
Five Long Years
Over Under Sideways Down
Smokestack Lightning
For Your Love / Happenings Ten Years Time Ago / Dazed and Confused


En aparté, je tiens à préciser que l'Espace a vraiment bien rénové sa partie Café, et que les nouvelles serveuses sont d'une politesse et d'une efficacité encore jamais vue là bas. Ce n'est que justice que je le mentionne, avec tout ce que j'ai pu faire comme remarques désobligeantes (mais justifiées) par le passé à ce propos ;).


Espace Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite